L'Original le magazine n°7 jan/fév/mar 2014
L'Original le magazine n°7 jan/fév/mar 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de jan/fév/mar 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Origin'Elles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : balade dans les rues de Pézenas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L’Original en vadrouille une ville chargée d’histoire… Un peu d’histoire… Depuis le bas Moyen Âge, Pézenas était le siège de foires importantes, les foires du Languedoc, qui attiraient des marchands de tout le bassin méditerranéen. En 1261, la ville devient une seigneurie royale, ce qui donne une expansion nouvelle à ses trois foires annuelles, auxquelles le roi concède de nombreux avantages, confirmant la ville dans son rôle de grand BALLADE dans pézenas marché lainier. Les États de Languedoc s’y sont tenus (XVIIe siècle) avec l’arrivée d’Anne de Montmorency. En 1622, la cour des aides de Montpellier, obligée de fuir devant l’émeute qui sévissait dans cette ville, se réfugia à Pézenas pour y tenir son assemblée. La première séance eut lieu le 21 février 1622 dans la salle de l’Hôtel de ville après une messe solennelle du Saint-esprit célébré par les pères Observatins. En 1630, les trésoriers de France établirent leur cours à Pézenas dans la maison de Lauriol. Les monuments historiques à découvrir...• La ville ancienne dispose d’un secteur sauvegardé créé en 1965, un des plus anciens de France. Elle compte plus de trente immeubles classés Monuments historiques et de nombreux bâtiments inscrits à l’inventaire supplémentaire, au milieu de quartiers remis en valeur. Les toits et les ferronneries méritent une attention particulière. Le cours Jean Jaurès (anciennement Cours Molière), restauré en 2012, permet d’admirer les façades bâties sur les anciens remparts médiévaux.• La Collégiale Saint-Jean, (XVIIIe siècle), œuvre de Jean-Baptiste Franque, de style toscan, consacrée en 1760 : elle contient des orgues de Jean-François L’Épine (1759), rénovées en 1843 par Augustin Zeiger puis en 1852 par Aristide Cavaillé-Coll, et restaurées sous la direction des monuments historiques par Daniel Birouste en 1995. Le trésor de la Collégiale présente de nombreux objets sacrés provenant des églises de la ville.• Le théâtre, ancienne chapelle des Pénitents noirs, réaménagé dans les années 1830, mais fermé depuis les années 1950, a inauguré sa réouverture le 12 mai 2012 après plusieurs années de rénovation par la Ville et la Communauté d’Agglomération « Hérault-Méditerranée ».• Le musée de Vulliod Saint-Germain qui regroupe des collections autour de l’histoire de la ville. Dans la salle consacrée à Molière, trône le fauteuil du comédien.
Jardinage Mania qui s’y frotte s’y pique ! Cultiver des cactus en appartement Piquants et acérés, les cactus sont aussi fascinants ! Ils sont de plus en plus populaires et on les trouve maintenant très facilement en jardinerie. Pour autant, il serait faux de croire que leur culture est de tout repos. Ils ont en effet besoin de beaucoup de lumière, de chaleur et d’un minimum d’eau pour survivre et parfois fleurir. Les cactus exigent peu de soins. Mais veillez néanmoins à la température, l’arrosage et la lumière. Température En hiver : les cactus doivent être mis au repos à une température maximum de 6-10°C. Placez-les près d’une fenêtre orientée au nord. Attention au froid humide : les cactus n’y résisteront pas. En été : assurez vous que la température ne dépasse pas 27° Terreau Le mélange doit être choisi spécialement pour assurer un bon drainage. Pour faciliter le drainage, vous pouvez ajouter du gravier ou du sable. Engrais Pendant leur croissance, apportez de l’engrais en quantité suffisante. En général, un engrais liquide bien équilibré. N’apportez jamais d’engrais en période de repos végétatif ou sur un terreau sec. Arrosage En automne et en hiver (en général de début octobre à fin mars) : supprimez l’arrosage pour permettre la floraison des cactus l’été suivant. Si les plantes se recroquevillent et ont mauvaise mine, c’est normal. En été : Les cactus supportent très bien la privation. Donc peu d’eau ! Aération Ouvrez les fenêtres dès que possible. En été, vous pouvez aussi mettre les plantes à l’extérieur en veillant à bien les protéger du soleil. Multiplication des cactées Les cactées se multiplient très bien ! Aussi bien en bouturant qu’en semant ou en greffant, vous obtiendrez de nouvelles plantes facilement. Les cactées sont les plantes qui se prêtent le mieux au bouturage ! Découpez un tronçon proprement puis laissez-le sécher quelques semaines avant de le mettre en terre et le tour est joué ! Concernant le semis, c’est une bonne méthode pour obtenir de nombreuses variétés différentes. Cette technique est plus contraignante car elle convient uniquement si vous possédez une petite serre et demande beaucoup d’entretien (arrosages réguliers, températures précises...). Enfin pour le greffage, les plantes obtenues auront souvent une mise à fleurs plus longue.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :