L'Original le magazine n°16 jun/jui/aoû 2016
L'Original le magazine n°16 jun/jui/aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de jun/jui/aoû 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Origin'Elles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,1 Mo

  • Dans ce numéro : tour du monde...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Cuisine Italienne ! ZOOM SUR LA CHARCUTERIE Si vous pensez que la cuisine Italienne ne se résume qu’aux pâtes et pizzas, vous vous trompez. Dites vous simplement qu’il s’agit d’une infime partie de la cuisine du pays étant donné que les pâtes et pizzas sont une spécialité de la ville de Naples. Il n’y a pas une cuisine italienne, il y a «des» cuisines italiennes. Chaque région de l’Italie a sa propre cuisine unique qu’il est agréable de découvrir. Finalement, on comprend la qualité de la cuisine italienne et sa réputation sont dues en grande partie aux formidables produits du terroir. LE JAMBON DE PARME OU PROSCIUTTO DI PARMA reflète la pure charcuterie italienne. L’affinage dure d’un à trois ans et il est souvent commercialisé en état de prétranché. Il fait le renom de la charcuterie italienne. Les porcs sont de race large white et les cuisses sont prélevées après abattage des bêtes âgées de neuf mois. Les jambons passent ensuite au stage de salage pour enfin être déposés dans la salle de maturation où elles y resteront au minimum une année. Il faut aussi veiller à bien surveiller la température et l’humidité qui peuvent nuire à la qualité du jambon si non maîtrisée. À l’issue de ce dernier procédé, on expose les pièces à l’air libre pour finaliser le séchage. LA MORTADELLE ITALIENNE OU MORTADELLA est une variante de la charcuterie italienne qui procède de la région de Bologne en Émilie- Romagne où elle acquiert l’appellation d’origine protégée : Mortadella di Bologna. Au début, elle était fabriquée à partir de chair de porc, sous forme de gros saucisson préalablement cuit. De nos jours, il existe différents types de mortadelle à base de viande de bœuf ou de volaille. Les condiments utilisés sont le sel, l’ail, des graines de poivre blanc ou noir, des herbes aromatiques, etc. En gastronomie, la mortadelle est incontournable dans les assiettes de charcuterie, elle accompagne à merveille les sandwichs et certaines salades en hors-d’œuvre. LA BRESAOLA DELLA VALTELLINA est une charcuterie italienne IGP de la province de Sondrio en Lombardie (nord-ouest de l’Italie, non loin de la Suisse). C’est la seule charcuterie italienne fabriquée à partir de viande de bœuf. La viande est dégraissée, marinée, séchée et assaisonnée. La maturation, après séchage, dure entre 2 et 4 mois. La Bresaola est l’une des charcuteries les plus maigres, mais des plus riches en protéines. On pourrait la comparer à la viande des Grisons, qui elle, vient de Suisse. SALAMI ITALIEN Le salami italien désignait à l’origine des tranches de porcs préalablement salées exposées au soleil et l’air libre. Le terme vient du verbe salare qui signifie saler. Plus tard, on apprit à hacher la chair de porc en la mélangeant avec un peu de lard puis en les enveloppant dans une fine peau en boyau que l’on desséchait par la suite. En Italie, le terme « salami » désigne une variété de saucisson qui la plupart du temps était relevé à l’ail et autres aromates.
Les recettes de Loris TIRAMISU À L’ITALIENNE INGREDIENTS : Pour 6 personnes : - 3 œufs - 250 g mascarpone - 100 g sucre - Cacao - 1 petite boite de boudoirs - 1 verre de café moyen PRÉPARATION : Séparer les jaunes des blancs. Blanchir les jaunes avec 100g de sucre, puis ajouter le mascarpone et mélanger le tout. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation précédente. Imbiber les boudoirs un par un avec le café et les déposer au fond d’un plat à dessert de 20 X 20 cm (par exemple). Recouvrir d’une couche de crème au mascarpone puis répéter l’opération en alternant couche de biscuits et LINGUINE À LA BRESAOLA INGREDIENTS : Pour 4 personnes : - Basilic frais - 1 Oignon - Origan - Sel, Poivre - Epices pour pâtes - Huile d’Olive - 1 boîte de cœurs d’artichauds - 6 tranches très fines de bresaola - 250 grammes de roquette - Parmesan frais émietté - 6 tomates - 500 grammes de linguine PRÉPARATION : ETAPE 1 Faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive pendant. Rajouter les tomates coupées en dés, faire bien revenir pendant 5 minutes. ÉTAPE 2 : Epicer (sauf le basilic) et laisser mijoter environ 30 minutes, en y faisant réchauffer les coeurs d’artichauds. I • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • couche de crème. Finir par le mélange blancs, jaune, mascarpone et saupoudrer de cacao. Mettre au réfrigérateur pendant 3 heures minimum. Nok • ÉTAPE 3 : Vers la fin de la cuisson, rajouter la bresaola coupée en fines lamelles. Mélanger pendant 1 mn, et rajouter le basilic pour finir. Entretemps, faire cuire les linguine «al dente». ÉTAPE 4 : Poser sur les assiettes un lit de roquette, rajouter les linguine et la sauce et parsemer du parmesan.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :