L'Original le magazine n°12 mai/jun/jui 2015
L'Original le magazine n°12 mai/jun/jui 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de mai/jun/jui 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Origin'Elles

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : fruits, tout sur la fraise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
L’instant détente OÙ SONT-ILS ? Le saviez-vous ? LES YEUX DE DAVID BOWIE David Bowie n’a pas les yeux vairons. Sa pupille gauche est dilatée en permanence (suite à un coup de poing reçu dans une bagarre) et recouvre presque tout l’iris, donnant l’impression que ce dernier est d’une autre couleur que l’oeil droit. LES YEUX DE DAVID BOWIE n'a pas les yeux vairons. Sa pupille David gauche Bowie est dilatée en permanence (suite a un de poing reçu dans une bagarre) et recouvre e coup donnant l'impression presque tout l'iris, droit. que est d'une autre couleur dernier LE BON NOMBRE DE ROSES ETRE UN CORDON BLEU Présenté sous la forme d’un cordon bleu, l’insigne des Chevaliers du Saint-Esprit était sous l’Ancien Régime la plus illustre des décorations. Cet ordre a été institué en 1578 par Henri III. Aboli lors de la révolution, son équivalent actuelle est la légion d’honneur. La locution s’applique donc par métaphore à une personne qui se distingue dans son domaine. Aujourd’hui on ne l’utilise que dans pour ceux qui excellent dans les arts de la table. ETRE UN CORDON BLEU Présenté sous la forme d'un cordon bleu, l'insigne des Chevaliers du Saint-Esprit était sous Régime la plus illustre des décorations. Cet l'Ancien ordre a été institué en 1578 par Henri III. Aboli lors de la révolution, son équivalent actuelle est la légion d'honneur. phore à La locution s'applique donc par méta- une personne qui se distingue dans son domaine. Aujourd'hui on ne l'utilise ceux que dans pour qui excellent dans les arts de la table. a POURQUOI J’AI MAL ? POURQUOI J'AI MAL ? Les courbatures ne sont pas du tout dues à l’acide lactique : elles sont causées par des micro-lésions musculaires, et les douleurs viennent de l’action réparatrice des globules blancs. Comme ces derniers sont produits massivement la nuit, les douleurs apparaissent très souvent le lendemain. Les courbatures ne sont pas du tout dues à l'acide lactique : elles sont causées par des micro-lésions musculaires, et les douleurs viennent de l'action réparatrice des globules blancs. Comme ces derniers sont produits massivement la nuit, les douleurs apparaissent très souvent le lendemain. Vous savez sûrement qu’il est commun lorsque l’on offre des roses, que le bouquet soit composé d’un nombre de fleurs impair. Contrairement à ce que BROYER DU NOIR i l’on pourrait penser, ce n’est pas le résultat de superstitions ou de signes d’infidélité mais uniquement Cette expression semble dater uIIIe pour des raisons esthétiques. i s iècle. Le noir a toujours été un symbole loi s En effet, pour des bouquets en dessous de 10 roses, tristesse et de mélancolieQuant pourrait provenipdu la symétrie engendrée par la parité des fleurs est du verbe cc broyer », il langage de la peinture où les artistes d considérée comme inesthétique. devaient « broyer », c'est-à-dire « écraser » BROYER DU NOIR Cette expression semble dater du XVIIIe siècle. Le noir a toujours été un symbole de tristesse et de mélancolie. Quant à l’emploi du verbe « broyer », il pourrait provenir du langage de la peinture où les artistes devaient « broyer », c’est-à-dire « écraser » leur peinture. leur peinture. FAIRE LES 400 COUPS FAIRE LES 400 COUPS Lors de la guerre menée par Louis XIII contre le protestantisme, à Montauban en 1621 la ville fut attaquer par 400 coups de canon, pour faire plier les habitants en majorité protestants. Mais ils ne se rendirent pas. L’expression est restée et depuis, on dit d’une personne qu’elle « fait les 400 coups » lorsqu’elle mène une vie désordonnée, sans respect des us et coutumes. Lors de la guerre menée par Louis XIII contre le protestantisme, à Montauban en 1621 la ville fut attaquer par 400 coups de canon, pour faire plier les habitants en majorité protestants. Mais ils ne se rendirent pas. L'expression est restée et depuis, on dit d'une personne qu'elle « fait les 400 coups » lorsqu'elle mène une vie désordonnée, sans respect des us et coutumes. 1... 111 LES DÉS SONT PIPÉS L'expression provient du langage de la chasse de jadis. On attirait gluées avec les oiseaux sur des des branches enattirer les sortes de pipeaux. Ceci s'appe- le sens oiseaux à la pipéen. Plus se transposa au figuré et on employa cette tard, trompé, expression pour démontrer que l'on avait en particulier dans le domaine du jeu. été Ainsi, « les dés sont perie. pipés n signifie qu'il y a trom- ATTENDRE 107 ANS ATTENDRE 107 ANS La construction de Notre Dame de Paris a duré 107 ans. C’est de là que viendrait l’expression « attendre 107 ans » pour figurer un temps d’attente très long. La construction de Notre Dame de Paris a duré « attendre ans C'est de là que viendrait l'expression temps d'attente très 107 ans n pour figurer un long. LES SINGES ET LES BANANES Dans l’imaginaire collectif (construit par le cinéma et les zoos), les gorilles et les chimpanzés mangent des bananes. Mais dans leur habitat naturel, ils n’en mangent que très rarement, soit parce que les bananiers ne poussent pas dans la jungle, soit parce que les bananes sauvages sont bien moins nourrissantes que celles cultivées par l’Homme. Les primates dans la nature mangent principalement des fruits, feuilles, tiges et insectes (termites et fourmis). LES DÉS SONT PIPÉS L’expression provient du langage de la chasse de jadis. On attirait les oiseaux sur des branches engluées avec des sortes de pipeaux. Ceci s’appelait « attirer les oiseaux à la pipée ». Plus tard, le sens se transposa au figuré et on employa cette expression pour démontrer que l’on avait été trompé, en particulier dans le domaine du jeu. Ainsi, « les dés sont pipés » signifie qu’il y a tromperie.
Les 7 différences SS.'M s s s t C CI LL S Ci 2 tt CCL. s SI 1 C OL 1 C Li 91 cuti Or 17 i4 9. St 4 Lt. s 4 OL i P il sEl dI O ! L 111 C b 8 III t CF s 8IR Lk lF d s SI 8 x L L ! 1 U C4 # UL C x C r t 1 IL L IL L 1 I L f 14 C 1 L it dl C I sL I II H 8 CI C CL t4 C C 8 Si al 94 @ I it IL CS ! t 9 s 6 ! E s 1 11 i 4 R sl ! 4 t s111.110 C st C iF FS â II s C R3 4 GL rF L* C 44 OZ LL C SG NEP 4 Si ï4 $s p Ce s s t C St fl st LL.l LL I CI apuaLd eun,p [LM g"JIOIH a4 tt 44 s 1 i sa A aesaeSue4 aoretgu « g uogets 1 CODISSIMOT 1 CODISSIMOT 2 H IL 9s ça'L ti_OL I C1 L F F_LC cl L il 8 Si SI. s< 4 u # Ck s 1C I.I ! F 44 r ¢ r s4 F r 14 FL CL GL C EL 91 r 24 CL FL C OL 1 C _iii 0 ¢i, Si Ot R AI SL s 14ei IL C i4 r'R RN il r4 94 V. ik sF r4 1 t r a OF 4 FLs. dk Cla C4 4 4 t TL4 IL t C IL R e I # OF 1 F sl f sk'$ T iLt+ q I fL Lk 1 i r4 44 1 I C r 0 t C CL 8L 04 OL I MI. r 014 r R 1 F 1 0 fi - C IL et r L4 G4 r F Cd 1 I OL Li LL 41 T OF. 44 s C s CF OL Z i ! RL C r _14 GL r L 1 F I 11. 1 r4 11 i C LL OI i 4L I a 4t sil.1 OI s s #, P-11, °'R T Od k rL l t4 14 L1 3J 6 $L LL [OFf 4 FELIX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :