L'Essentiel de la Psycho n°28 jun/jui/aoû 2015
L'Essentiel de la Psycho n°28 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°28 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 27,0 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... changer pour être soi.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
THINKSTOCK LES AUTRES & MOI ◗ Moi & la vie donné de l'argent quand nous en avions besoin ; une personne qui nous a hébergé chez elle pendant un certain temps de nos vies ; une personne qui a usé de son influence pour nous ouvrir les portes du travail ou pour nous permettre d'acquérir quelque chose ; une personne qui nous a élevés tout en investissant beaucoup de moyens financiers sur nos vies ; une personne qui nous a sauvés d'un grave danger ou d'une grande ruine. Cette personne nous a aidés de bon cœur ou par obligation, mais elle nous a fait du bien. Maintenant, quelle attitude devonsnous avoir envers elle  : de la reconnaissance ou de la redevance ? Pour mieux le savoir, nous allons essayer de définir la redevance et la reconnaissance et ensuite voir ce qui les différencie. « Ce n’est pas tant l’aide de nos amis qui nous aide, que notre confiance en cette aide. » (Epicure) 70 L’ESSENTIEL DE LA PSYCHO 82 FÉMININPSYCHO La redevance Elle vient du mot « devoir ». Elle définit une contrepartie qu'on paye par obligation pour un service rendu. On dit de nous que nous sommes redevables à quelqu'un lorsque nous sommes obligés de rendre service à cette personne le jour où elle sollicite notre aide ; à cause d'un service qu'elle nous aurait rendu ou continue à nous rendre. C'est en cela qu'on trouve des enfants très redevables à leurs parents de telle sorte qu'ils ne peuvent rien refuser à leur père et leur mère qui auraient beaucoup fait pour eux. La redevance n'est pas inspirée par l'envie de faire, mais plutôt par l'obligation de faire. Ne pas confondre reconnaissance et redevance. La reconnaissance Être reconnaissant, c'est d'abord éviter d'être ingrat en étant méchant ou négligeant envers une personne qui nous a fait du bien dans le passé. Contrairement à la redevance, la reconnaissance n'est pas une obligation mais plutôt un sentiment de bonne conscience envers une personne qui nous a aidés. La reconnaissance a pour base l'amour. Un ami peut être reconnaissant envers un autre ami qui l'a hébergé quand il n'avait où aller. Cet ami peut aussi rendre un service à l'autre sur la base de la reconnaissance et parce qu'il le veut vraiment. Ce qu’il faut retenir de cela, c’est qu’il ne faut jamais se sentir redevable de quelqu’un qui nous a aidé de bon cœur. En revanche, il faut lui en être extrêmement reconnaissant et apprendre à lui exprimer. Les limites de l’ego Fierté déplacée, confiance en soi outrancière, absence de doutes et de remises en cause, l’ego surdimensionné est l’une des dispositions psychologiques les plus dangereuses quand il s’agit d’atteindre l’objectivité et l’équilibre dans sa vie quotidienne. L’ego provoquant une fierté exacerbée peut amener à refuser sa propre faiblesse et à s’interdire de demander de l’aide aux autres membres de notre environnement. Comme si cela nous positionnait sous leur domination ou qu’on ne voulait pas partager le crédit d’une réalisation. Cela est ridicule quand on pense que nous vivons dans un monde
THINKSTOCK EXPERT THINKSTOCK ISABELLE CRESPELLE, analyste transactionnelle, coauteure de S’épanouir tout au long de sa vie (InterÉditions) Laisser à l’autre la liberté de dire non fait d’interactions et que des notions comme le partage, l’entraide ou le rapprochement intellectuel sont des facteurs favorisant l’apparition du bonheur. L’explication de ce refus de recourir à autrui pour bénéficier d’une quelconque aide réside dans la volonté de succès personnel, mais augmente de fait les chances de voir l’échec se matérialiser. Et si ce dernier doit être relativisé, puisque le cheminement « À l’idée d’appeler à l’aide, beaucoup renoncent, estimant qu’il s’agit d’un aveu de faiblesse. À mon sens, c’est tout le contraire. Cette demande témoigne d’une capacité d’autonomie, dès lors qu’elle est faite dans la liberté et la clarté. Il est donc essentiel d’établir un contrat clair avec la personne que nous allons solliciter. Et de formuler les choses de façon posée, dans le calme. Annoncer, par exemple  : « J’ai une demande à te faire  : tu peux dire oui ou non. » C’est important que de laisser à l’autre la liberté d’aider ou pas. Car il n’y a rien de pire que de soutenir quelqu’un à contrecœur. Et cela signifie que nous sommes, pour notre part, dans la demande et non dans l’exigence. Cela veut aussi dire que nous sommes capables de faire face à une réponse négative. D’où l’importance de bien cibler la personne que nous allons solliciter. Afin de ne pas remettre le pied dans des schémas anciens – le sentiment d’être dévalorisé par l’autre, d’être jugé –, sachons choisir des gens qui portent sur nous un regard bienveillant. » est plus enrichissant que le bénéfice en lui-même, il est à parier que votre ego vous fera penser le contraire. Autant de paradoxes qu’un ego trop présent entraîne et qui pourraient être évités par une simple, mais réelle, introspection. Lâcher prise et accepter Arrêter de se battre et accepter est souvent synonyme à tort d’admettre son impuissance, son besoin d’aide. Dans une société comme la nôtre, qui valorise l’indépendance et l’individualisme, il faut être acculé au pied du mur pour demander de l’aide, il nous faut atteindre un bas fond, un écœurement total. Chacun a son propre seuil de tolérance, c’est ce qui fait que certains avancent plus rapidement que d’autres. Quand on arrête de se battre le temps d’un véritable lâcher prise et qu’on accepte la situation qu’on est en train de vivre, on fait le premier pas pour la régler. L’aide des autres devient alors possible et on sait alors la recevoir avec gratitude et non une fierté mal placée. Avec honnêteté, humilité et simplicité, on entre en contact avec la réalité et cela devient la clé pour avancer. n V.D. Pourquoi c’est difficile de demander de l’aide En 3 clés 1. Parce qu’on se sent redevable 2. Parce qu’on a peur d’être rejeté 3. Parce qu’on se sent en situation d’infériorité. L’ESSENTIEL DE LA PSYCHO 71 FÉMININPSYCHO 83 THINKSTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 1L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 100-101L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 102-103L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 104-105L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 106-107L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 108-109L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 110-111L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 112-113L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 114-115L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 116-117L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 118-119L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 120-121L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 122-123L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 124-125L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 126-127L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 128-129L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 130-131L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 132