L'Essentiel de la Psycho n°28 jun/jui/aoû 2015
L'Essentiel de la Psycho n°28 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°28 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 27,0 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... changer pour être soi.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
THINKSTOCK PSYQUOTIDIEN THINKSTOCK ◗ Moi & ma carrière Pourquoi c’est si difficile moralement… Des licenciements ne constituent pas seulement des faits quantifiables (nombre d'emplois perdus, nombre de personnes reclassées, mises en préretraite, indemnités financières, formations offertes, déménagements éventuels), ils représentent aussi autant d'épreuves, de ruptures, de traumatismes, de pertes de repères et d'identité. Derrière chaque « perte d’emploi », il existe également une « perte de soi ». 4622 L’ESSENTIEL FÉMININPSYCHO DE LA PSYCHO « Perte d’emploi » Licenciement, premiers contacts avec Pôle Emploi et premières candidatures à droite à gauche. Un mois, deux mois, trois mois... Une candidature sans réponse, deux, puis dix. Le regard de l'entourage qui se modifie petit à petit, l'inquiétude des proches qui s'intensifie, le cycle infernal
de la perte de confiance en soi qui démarre… » Voici le scénario qui s’installe quand on perd son emploi, comme nous l’explique si bien Anne- Marie, 51 ans, secrétaire comptable, licenciée il y a trois ans par une société dans le BTP. Différentes manières de vivre le chômage La façon de vivre son chômage dépend de plusieurs variables sociales  : l’âge, le sexe et l’appartenance sociale. L’âge Le rapport au travail et le réseau des relations sociales est différent selon l’âge. Les jeunes n’ont pas le même rapport au travail que ceux qui se situent à un moment de leur vie où le travail permet de définir un statut social affirmé et qui ont construit leur vie sociale sur des relations professionnelles. Le sexe Le rapport au travail est parfois différent pour les hommes et les femmes. Le rôle de ces dernières dans la famille peut parfois leur permettre de vivre différemment la perte de leur emploi. Mais cela n’est pas vrai pour les mères célibataires et les familles monoparentales. L’appartenance sociale Cette variable est définie par plusieurs éléments  : le revenu, le niveau culturel et la profession. En effet, quelqu’un qui a hérité d’un patrimoine immobilier et d’une habitation principale vivra le chômage différemment d’une personne se trouvant dans l’incapacité de payer son loyer. Le démarrage d’un cercle infernal « Chacun réagit à sa manière » explique Sylvaine Pascual, Coach en relations humaines et reconversion professionnelle. « En revanche il y a tout de même des tendances THINKSTOCK qui s’amplifient à mesure que la durée du chômage s’allonge, comme le découragement ou la dévalorisation. » Effectivement, passée l’étape des recherches dans leur secteur d’activité, le besoin de retravailler se fait pressant. Aussi, beaucoup de demandeurs se rabattent sur d’autres offres d’emploi qui n’ont parfois rien à voir avec ce qu’ils souhaitaient faire. Pourtant bienveillants, famille, amis et connaissances ne peuvent pas toujours comprendre la situation. « On sous-estime énormément la solitude du chercheur d’emploi vis-à-vis de son entourage qui ne mesure pas toujours ce que la personne traverse émotionnellement, surtout s’il n’a jamais été lui-même en situation de chômage » explique Sylvaine Pascual. Selon elle, au-delà du regard des proches parfois difficile à supporter, il y a également une certaine amertume face à l’image que la société renvoie des chômeurs, du fait de la déconsidération générale dont ils font l’objet. Vers la perte d’estime de soi Après la perte d’emploi, certains rebondissent rapidement quand d’autres remettent en question leur valeur en tant que personne et en tant « Qui n’est jamais tombé n’a pas une juste idée de l’effort à faire pour se tenir debout. » (Multatuli) que professionnel. Les conditions dans lesquelles ils ont perdu leur travail poussent parfois fortement à une remise en question. L’estime de soi peut alors être profondément malmenée et l’une des conséquences directes est le sentiment d’avoir perdu confiance en soi. On assiste alors à la valse des questions qui tuent, comme le « pourquoi moi ? » qui implique automatiquement une remise en cause, une victimisation ou encore des jugements sur soi sans appel, une définition en tant que chômeur particulièrement lourde à porter. Voici quelques éléments exprimés par ces chercheurs d’emploi, qui sont autant de difficultés à surmonter, qui se renforcent les unes les autres et qui augmentent la mésestime de soi et la perte de confiance. L’ESSENTIEL DE LA PSYCHO 47 FÉMININPSYCHO 23 THINKSTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 1L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 100-101L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 102-103L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 104-105L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 106-107L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 108-109L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 110-111L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 112-113L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 114-115L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 116-117L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 118-119L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 120-121L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 122-123L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 124-125L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 126-127L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 128-129L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 130-131L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 132