L'Essentiel de la Psycho n°28 jun/jui/aoû 2015
L'Essentiel de la Psycho n°28 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°28 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 27,0 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... changer pour être soi.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
◗ Attitude positive « Vive la positive attitude ! » 120 L’ESSENTIEL DE LA PSYCHO Positiver, oui mais pourquoi ? Notre subconscient est à l’origine de nos états physiques et mentaux ; c’est par notre imagination que nous pouvons communiquer avec notre subconscient. Nos images et nos représentations négatives ont des effets sournois et dévastateurs. Nous avons cette liberté et cette capacité d’imaginer le possible et le positif. Emile Coué l’a bien compris et en a sorti une méthode d’autosuggestion bien connue. Car entre « méthode Coué » et « pensée positive », il n’y a qu’un pas qu’il suffit de franchir. Selon Emile Coué, il s’agit bien de l’imagination et non de la volonté contrairement à ce que dit le vieil adage « Quant on veut, on peut ». L’insomniaque veut dormir comme l’alcoolique veut quitter son état, cette volonté ne suffit pas. Il ne s’agit pas de vouloir guérir, mais de s’imaginer guéri. La méthode imaginée par Coué est simple, pratique, facile à mettre en œuvre et gratuite, sans compter que les possibilités de l’autosuggestion sont sans limites. Émile Coué, que l’on peut considérer comme l’un des pères de la pensée positive, formalise sa méthode en une phrase et engage ses patients à la répéter vingt fois de suite et trois fois par jours  : « Tous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ». EXPERT DE BLAISE PASCAL À EMILE COUÉ 5 grands postulats de base Une pensée, bonne ou mauvaise, que nous avons en tête est pour nous la réalité, et a tendance à se réaliser. La première faculté de l’homme est l’imagination. Quand il y a lutte entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte sans aucune exception. Lorsque la volonté et l’imagination sont en accord, elles font plus que s’ajouter, elles se multiplient. L’imagination peut être conduite. « En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout. » (Albert Camus) Pour illustrer ses postulats de base, Emile Coué citait souvent le texte de Blaise Pascal sur le vertige et la volonté  : « Chacun d’entre nous est capable de marcher sur une planche de 10 mètres de long et de 25 centimètres de large si celle-ci est posée sur le sol. Supposons que cette planche soit placée entre les deux Coué  : un marchand de bonheur Pour mieux comprendre comment est née cette méthode, il faut savoir qu’Emile Coué de la Châtaigneraie est né le 26 Février 1857. Il est le fils d’Exupère Coué employé des chemins de fer, et de Catherine Prévost. Émile Coué est un élève brillant qui souhaite devenir chimiste, mais son père n’a pas les moyens de lui payer de longues études. Malgré des origines qui remontent à la petite noblesse bretonne, la situation de la famille Coué est modeste. En 1882, il obtient avec succès, tout en travaillant dans une pharmacie, son diplôme de pharmacien. Il prend rapidement conscience de l’influence qu’un pharmacien peut avoir sur la guérison de ses clients. Il ne se limite pas à un travail d’apothicaire et développe progressivement sa méthode. En tours d’une cathédrale, peu de personnes seront prêtes à s’élancer ! Malgré tous les efforts de volonté possibles, la chute est quasiment inévitable. Dans le premier cas, l’imagination nous dit que la traversée était facile, dans le second nous imaginons la chute. Le charpentier comme le couvreur imaginent, eux, qu’ils peuvent le faire. »
1902, Emile Coué se retire à Nancy où il poursuit ses recherches et prépare des conférences qu’il va donner un peu partout dans le monde. Il suit les travaux d’un médecin de Nancy le Dr Liébault et de l’un de ses confrères le Dr Bernheim. « L’école de Nancy » devient la référence en matière de suggestion et autosuggestion. En 1913, un jeune licencié en philosophie, Charles Baudouin, prend contact avec Emile Coué. Il a entendu parler des travaux de celui-ci et souhaite pouvoir les appliquer à la pédagogie de l’enseignement. Charles Baudouin, premier « disciple » d’Emile Coué, va par ses écrits le faire connaître au-delà des frontières. Il pousse Emile Coué à donner des conférences dans le monde. Aux Etats-Unis, en Allemagne, en Russie, la méthode Coué et le principe d’autosuggestion se développent. Ils influencent ou donnent naissance à de nouvelles approches ou techniques comme la pensée positive, la visualisation, le training autogène de Schultz, la sophrologie, l’analyse transactionnelle (AT) et la programmation neurolinguistique (PNL). Avec l’autosuggestion, Emile Coué est le père du Coaching moderne. « Le marchand de bonheur », comme il est surnommé aux Etats-Unis, quitte ce monde le 2 juillet 1926. Il est enterré à Nancy sa ville d’adoption. « Tout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd’hui. » (Montaigne) Les clés de la pensée positive Ainsi est née la pensée positive qui peut réellement influencer votre vie de tous les jours et donc votre avenir. Lorsque vous pensez positivement vous faites élever vos vibrations. Vous émettez des ondes positives qui font élever vos vibrations et qui font aussi élever les vibrations de tous ceux qui vous entourent. Votre projection de pensée positive peut être ressentie sur les êtres qui vous entourent aussi sûrement que sur vous-même. C’est pour cela qu’il est très important d’avoir le plus souvent possible des pensées positives. Pensez-vous constamment à vos ennuis ? Alors, ils se multiplieront. Vous devriez plutôt penser à vos buts. Votre cerveau ne « Tous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. » peut retenir qu’une seule pensée à la fois. Alors, habituez-vous donc à remplacer toutes vos pensées négatives en pensées positives. Voilà la raison pour laquelle avoir des buts dans la vie est si importante. Ils vous donnent la possibilité de concentrer votre esprit sur des pensées positives. Lorsque vous pensez constamment aux buts que vous désirez atteindre, votre cerveau est saturé, il n’y a donc plus d’espace pour y loger des pensées négatives. Portez votre conscience ou votre pensée vers l’endroit que vous désirez guérir et visualisez cette partie complètement restaurée. SI vous le faites des dizaines de fois par jour, il arrivera un moment ou votre subconscient réalisera votre vœu et la guérison sera complète. Surtout, la question est très importante, apprenez à bien penser, n’oubliez pas que la pensée est une énergie extrêmement puissante ; elle peut être constructive, mais elle peut être aussi destructrice. Le subconscient, un outil très puissant Votre subconscient peut travailler pour vous ou contre vous. La pensée sub- L’ESSENTIEL FÉMININPSYCHO DE LA PSYCHO 41 121 PHOTOS.COM D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 1L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 100-101L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 102-103L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 104-105L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 106-107L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 108-109L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 110-111L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 112-113L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 114-115L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 116-117L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 118-119L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 120-121L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 122-123L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 124-125L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 126-127L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 128-129L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 130-131L'Essentiel de la Psycho numéro 28 jun/jui/aoû 2015 Page 132