L'1visible n°76 décembre 2016
L'1visible n°76 décembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°76 de décembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Prodeo

  • Format : (225 x 302) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : libérez la créativité des enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
« 6 Famille L'1 visible xw n°76 x décembre 2016 pour L’1visible « Vous m’avez accueilli » Hospitalité. En nous mettant en route vers la fête de Noël, saurons-nous ouvrir nos portes à l’imprévu ? Cet imprévu de la rencontre avec une personne seule, en rupture familiale, un voisin, un collègue… ? Témoignages. « J’ai été aCCueiLLi le 24 décembre » Noël 2012. Kiril vit seul à Paris. À 25 ans, son budget ne lui permet pas de rejoindre ses parents, qui vivent à 800 km. Le soir du 24 décembre, une famille inconnue l’a invité. Pour la première fois de ma vie, je serai seul le soir du 24 décembre. Jean-Marc, religieux de Saint- Vincent-de-Paul croisé dans mon foyer d’étudiants, m’apprend que des paroissiens seraient heureux de m’accueillir pour Noël. Je suis surpris et réticent. Je ne veux surtout pas susciter la pitié. Ma situation n’a rien de catastrophique  : diplômé, en recherche d’emploi, j’ai l’avenir devant moi. Pourtant, curieux de découvrir cette famille, j’accepte l’invitation. En marchant vers l’appartement de mes mystérieux hôtes, je me souviens qu’une assiette est toujours gardée pour le pauvre, le soir de Noël, dans les campagnes de Biélorussie, pays de ma grand-mère. Cette année, me dis-je au moment d’appuyer sur la sonnette, c’est moi le Les petits frères des Pauvres  : L’association recherche des bénévoles pour accueillir des personnes isolées lors de réveillons et de déjeuners festifs. On peut les y accompagner mais aussi aller leur porter un colis ou effectuer des trajets en voiture. Rens.  : 01 49 23 13 00 ou www.petitsfreresdespauvres.fr. La Mie de pain  : L’association parisienne propose des rencontres avec des personnes solitaire. Le jeune couple m’accueille avec simplicité. Ils sont si naturels que j’en oublie toute timidité. La conversation est décontractée et chaleureuse. Des bougies illuminent la crèche. Un gratin de poisson mijote dans la cuisine. Je me sens bien. Florence et Pierre-Antoine me présentent leur bébé, Louis. Ils rayonnent. Ce couple est à l’image de l’enseignement du Christ  : ils savent accueillir l’étranger, me dis-je. En fin de soirée, je questionne mes hôtes sur leur démarche  : qui s’attendaient-ils à voir débarquer chez eux ? Un marginal un peu cabossé ? «Peu importe, Kiril, me répondent-ils. Frère Jean-Marc Pratique Des pistes pour accueillir à Noël « nous avait parlé de toi et nous lui faisons confiance.» Confiance, c’est sur ce mot que je réfléchirai longuement en rejoignant ma chambre... » « Le soir des attentats, une inconnue m’a recueiLLie » La nuit du 13 novembre 2015, Marie-Liesse, 39 ans, mère de deux jeunes enfants, a trouvé refuge pour quelques heures chez Hassiba. Le soir des attentats, je suis à Paris, dans le quartier de République, fragilisées. On peut servir le repas du réveillon ou partager du temps avec les SDF accueillis. Proposer son aide à  : benevoles@miedepain.asso.fr ; 01 83 97 47 16 ou www.miedepain.asso.fr N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la paroisse près de chez vous  : bien souvent, on pourra vous mettre en lien avec des personnes isolées pour Noël. a library max avec mon amie Fanny. Réfugiées dans un bar. Vers une heure du matin, le patron demande aux clients de partir. Il n’y a plus ni métro, ni taxi, ni bus. Où aller ? Une jeune femme s’approche  : «Venez chez moi si vous voulez.» Cinq minutes plus tard, nous entrons dans une chambre de bonne. Hassiba vit dans neuf mètres carrés avec sanitaires sur le palier. Je m’y sens bien. À l’abri. «Faites comme chez vous», dit Hassiba. Chaleureuse, elle se livre autour d’un verre. Elle travaille dans une école primaire. J’évoque mes enfants. «Je t’ai entendue parler d’eux au bar et ça m’a donné confiance en toi. Tu es une maman», dit-elle. Je réalise qu’Hassiba vient de faire entrer deux parfaites inconnues dans son intimité. Elle a pris un risque. Épuisée, Fanny s’endort sur le canapé. Hassiba et moi ne parvenons pas à fermer l’œil. Nous avons besoin de parler. Nous sommes à 400 mètres du Bataclan. Depuis la fenêtre, j’observe les camions de pompiers. Combien de victimes ? Peut-on sortir ? Ce manque d’informations est angoissant. Hassiba me dit qu’elle est algérienne et qu’elle n’adhère en rien à ce fanatisme. «En Algérie, nous avons connu la violence quotidienne. Mais on ne s’habitue jamais», dit-elle, les larmes aux yeux. Nous sommes deux trentenaires partageant les mêmes valeurs humaines. Au petit matin, Fanny et moi quittons Hassiba, nous promettant de rester en contact. Et moi, avant tout cela, aurais-je su ouvrir ma porte à des inconnus ? » a Recueilli par Catherine Escrive Articles et brèves publiés dans Pèlerin n°6939, 6883, 6940, 6970. bD coup de cœur  : povereLLo La vie de François d’Assise pour tous, en textes et en images  : voici le défi relevé par le dessinateur Robin, dans la bande dessinée Poverello. Un livre qui renouvelle l’imagerie du genre et dans lequel on retrouve la fraîcheur de son trait et la finesse de ses croquis, tout en précision poétique (splendides vues d’Assise !). On y découvre aussi que le dessinateur manie aussi bien le stylo que le pinceau  : ses dialogues, toujours justes, sont souvent truculents. Sans que la vérité historique n’en pâtisse. > Poverello, de Robin (éd. Bayard, 600 p., 22,90  € ). www.Co-Recyclage.com Pas d’argent pour offrir un présent ? Donnez une seconde vie au passé. Vous dénicherez sur le site Co-Recyclage des trésors cédés par leurs propriétaires  : paire de bottes, machine à coudre, partition de piano… Une caverne d’Ali Baba contre le règne du tout jetable. Un jeu pour l’imagination Inventer une histoire ? Mais si, c’est facile, avec Story Cubes  : un jeu de neuf dés illustrés de dessins variés (abeille, maison, balance, raquette, etc.). On jette les cubes… et c’est parti  : « Il était une fois un mouton prisonnier du donjon d’un château fort… » > Éd. Asmodée, prix indicatif  : 12  € . Dès 6 ans. 1 à 12 joueurs. Durée  : 20 minutes.
prêtres et séminaristes de la communauté de l’emmanuel VOTRE CONSEILLER VOTRE CONSEILLER « legs, donations et assurances-vie » « legs, donations et assurances-vie » pour la Communauté de l’Emmanuel pour la Communauté de l'Emmanuel Motel +33 (0)6 22 53 40 84 +33 (0)1 58 10 74 55 E-mail  : pmmorel@emmanuel.info elPierre-Marie 91, bd Auguste Blanqui - 75013 Paris Vous pouvez le contacter directement ou nous faire parvenir le coupon ci-joint après ravoir renseigné Léguez aujourd’hui en faveur des prêtres de demain Dons – donations – legs – assurances vies Notre monde cherche Dieu notre monde a besoin de prêtres Pierre-Marie Morel +33 (0)6 22 53 40 84 +33 (0)1 58 10 74 55 E-mail  : pmmorel@emmanuel.info 91, bd Auguste Blanqui - 75013 Paris Vous pouvez le contacter directement ou nous faire parvenir le coupon ci-joint après l’avoir renseigné Oui, je suis intéressé par une démarche de legs en faveur des prêtres de la Communauté de l’Emmanuel Je souhaite recevoir votre brochure Je souhaite être contacté Nom :..Prénom :... Adresse :.. Code postal :...Ville.. Tél. :.Courriel Retournez ce coupon à Communauté de l’Emmanuel – Monsieur Pierre-Marie Morel 91 bd Auguste Blanqui – 75 013 Paris Au titre de la loi informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données vous concernant. Il suffit de nous écrire en indiquant vos nom, prénom et adresse. PRETRESpublegs203x274_2015.indd 2 06/10/2015 09:30 ✃



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :