Jeux & Stratégie n°2 avr/mai 1980
Jeux & Stratégie n°2 avr/mai 1980
  • Prix facial : 12 F

  • Parution : n°2 de avr/mai 1980

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (194 x 256) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 78,2 Mo

  • Dans ce numéro : découvrez le poker.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
post-scriptum Elémentaire... et faux A la cinquième ligne de ce casse-tête (Elémentairepage 43) il manquait un o qui indiquait un 5e symbole mal placé. Nous l'avions mal bouclée Dans « bouclez la boucle », page 43, il s'agissait d'effectuer dans l'ordre une division, une soustraction, une multiplication et une addition. Nombreux sont nos lecteurs qui n'ont découvert qu'avec la solution que nous avions malencontreusement remplacé, dans l'énoncé, l'addition par une autre division. Nous les prions de nous en excuser. Impardonnables... Nous le sommes, nous l'avouons, d'avoir appelé « chiffres », les « nombres » du jeu « suivez les chiffres » de la page 59. Nombres croisés... emmêlés Nous avons malencontreusement interverti les solutions des grilles de nombres croisés n°1 et n°2. Nos lecteurs auront (certainement) rectifié d'eux-mêmes. Cryptographie Voici les solutions des problèmes parus dans J & S n°3, page 35. Problème n°3. Voici le code employé pour chiffrer le message « caché » dans la partition musicale : A = fa blanche B = mi noire C = la croche D = do noire E = do blanche F = si croche G = ré noire H = fa noire I = la blanche J = do dièse K = mi dièse L = ré croche M = do croche N = sol noire O = mi blanche P = fa croche Q = la noire R = ré blanche S = sol blanche T = si blanche U = mi croche V = sol croche W = ré dièse X = fa dièse Y = si noire Z = sol dièse Notons que deux notes réunies par une liaison ne comptent que pour une note de valeur égale (2 croches valent une noire, 2 noires valent une blanche) et que le bémol indique le commencement d'un mot. Le message chiffré est donc : « La musique adoucit les moeurs, employons-la donc en cryptographie ». Problème n°4 Cette transposition simple avait comme clé... SIMPLI- CITE. Ce mot à 10 lettres sous lesquelles on va placer en 10 colonnes les lettres du message. Celui-ci comportant 80 lettres, chaque colonne comprendra 8 lettres. Les 8 premières lettres du message sont ainsi écrites en colonnes sous le C de « simplicité » (C est la première lettre de ce mot dans l'alphabet), les 8 lettres suivantes sous le E (2e lettre de « simplicité » dans l'alphabet), etc. Lorsque les 10 colonnes sont ainsi écrites, on peut lire horizontalement le message en clair : « comme mon précédent message vous a paru trop ardu, le présent ne doit pas vous donner trop de peine ». S IMPL ICI TÉ 9 3 7 8 6 4 1 5 10 2 COMMEMONP R ECEDENTMES S AGE VOUSAP ARUTROPARD U LEPRESENT N EDO I TPASV O USDONNER T ROPDEPE I NE Les allumettes... Dans cet ensemble, problème VI, page 28, on dénombrait 30 carrés, et la question était de savoir combien d'allumettes devaient être ôtées pour ne plus avoir de carré. 9 étaient annoncées, et nous en avions enlevées 10. Voici la bonne construction : == 0 ==0 =0 r=1) =0 =0 1=1) Reversi de luxe Monsieur Lauber, de la boutique l'OEuf Cube, 24 rue Linné, 75005 Paris, nousll
signale que, contrairement à ce que nous écrivions page 39, il existe une version « Luxe » de Reversi : un superbe jeu présenté en coffret acajou avec des pions en résine verte et blanche. Prix : environ 200 francs. Et après... Nous proposons régulièrement, dans nos pages de Jeux & Casse-tête, des « suites logiques ». Sont proposés les 4 ou 5 premiers éléments, nombres, lettres ou figures, et il faut découvrir les suivants, donc la règle de formation de la suite. Nous sommes persuadés qu'il s'agit là d'un excellent entraînement à la réflexion logique. Ce genre d'exercice est d'ailleurs largement employé dans les tests dits « d'intelligence ». Son défaut est pourtant évident : on peut toujours, à partir de quelques éléments, trouver plusieurs lois de formation cohérentes qui donneront des suites différentes. La formulation habituelle de l'énoncé « quel est le nombre qui poursuit logiquement cette suite », est donc impropre. Nous devrions plus correctement proposer : « trouver un nombre qui peut continuer cette suite selon une loi logique ». Bien entendu, les exercices que nous proposons, appellent tous une solution simple. Il n'empêche qu'ils en admettent fatalement d'autres. Ainsi, à la suite de la page 42 : 2, 14, 34, 62... suivait la loiu. = (2n)2 — 2, le 5e terme était donc (2 x 5)2 — 2 = 98. Monsieur Berenbaum, de Fontenay-sous-Bois, nous propose une autre solution, plus compliquée, mais astucieuse : U,‘ = U-1 + (u4,-3 x U.-2) Le 5e terme devenant 62 + (14 x 34) = 538. A remarquer cependant que, dans ce cas, notre problème aurait été mal posé, puisque les 4 termes donnés auraient été utilisés pour définir la loi de formation qu'on ne pouvait vérifier sur les termes suivants. PAGE 21 Page du matheux Voulez-vous jouer avec moi ? Vous l'aviez reconnu, ce jeu est « à matrice 2 x 2 ». Écrivons cette matrice en portant dans chaque case mes gains correspondant à chaque situation : Vous Pair Impair Pair 5 - Moi Impair - 3 1 puis effectuons les calculs indiqués page 21 V P M P 5 -2 I -3 1 5 2 Je dois donc jouer - (-3) - 1 pair 4 fois sur 11 8 - 3 et impair 7 fois 3 X 8 3+8=11 sur 11. Vous devez jouer pair 3 fois sur 11 et impair 8 fois sur 11. Mais accepterez-vous de jouer ? Calculons mon gain moyen : prenons par exemple le cas où je joue pair. Mon gain moyen est de 3 8 5x + (- 2) x — = - il 11 1 Je perdrai donc un onzième de franc (environ 9 centimes) en moyenne à chaque partie. Vous auriez bien tort de ne pas vouloir jouer avec moi ! 5 - (- 2) = 7 4 }%. 7 4 +7= 11 -3 -1 =- 4/-11 PAGES 31 A 33 Questions de logique (par Jean-Claude Saillit) : 1. Changeant... ou pas ?... Les dewc affirmations ne peuvent être, ni vraies en même temps, ni fausses en même temps. Si la première affirmation est vraie, et la seconde fausse, il s'agit, soit d'un Changeant et d'un Menteur, soit de deux Changeants. Si la première affirmation est fausse, et la seconde vraie, il s'agit, soit d'un Menteur et d'un Véridique, soit d'un Menteur et d'un Changeant. Par le même raisonnement que précédemment, vous éliminez le couple Véridique-Changeant. 2. L'ordinateur est-il détraqué ? Vos deux raisonnements précédents sont faux, bien sûr. Par exemple, pour le problème précédent, il est exact qu'il ne peut s'agir d'un couple Véridique- Changeant. Mais il ne faut pas pour autant extrapoler ce résultat à l'échelle de la colonie. Celle-ci peut en effet être peuplée de Véridiques et de Changeants, Txp et Pvr étant deux Changeants. L'ordinateur n'est donc pas détraqué, et nous admettrons par la suite que la colonie est effectivement peuplée de Véridiques et de Menteurs. 3. Qui est qui... ? Ptx et Rtv sont deux Menteurs. Tpx est un Menteur et Pvr un Véridique. 4. Pour trouver les pièces de rechange. La troisième affirmation est fausse. Il y a donc au moins un Véridique parmi les trois Centauriens. La deuxième affirmation ne peut pas être fausse, car elle impliquerait qu'il y ait au moins deux Véridiques parmi les trois Centauriens, alors que les deuxième et troisième affirmations seraient fausses. La deuxième affirmation est donc vraie. Il y a un seul Véridique, qui est Nnp. Qnp est un Menteur. On ne peut cependant pas conclure qu'il y a du tantale et de l'iridium sur cette planète. Il y a du tantale ou de l'iridium. Votre problème n'est toujours pas résolu. 5. Y a-t-il du tantale ?... Si la deuxième affirmation est vraie, Mkj est un Véridique et Kjh un Menteur. Si la deuxième affirmation est fausse, Mkj est un Menteur et Kjh également. Kjh a menti. Il y a donc du tantale sur la planète. 6 et de l'iridium ? La troisième affirmation est forcément fausse. Bdf est un Menteur et Dfg un Véridique. D'après la première affirmation, Fgb dit la vérité. D'après la quatrième affirmation Gbd dit la vérité. S'il n'y avait pas d'iridium, il n'y aurait pas non plus de tantale. Or, on sait qu'il y a du tantale. Il y a donc de l'iridium. 7. Qui fournira tantale et iridium ? D'après la quatrième affirmation, X-33 et X-55 sont, ou bien tous deux des Véridiques, ou bien tous deux des Menteurs. D'après la sixième affirmation, X-33, X-55 et X-44 sont, ou bien tous trois des Véridiques, ou bien tous trois des Menteurs. D'après la cinquième affirmation, X-33, X-55, X-44 et X-11 sont, ou bien tous quatre des Vé- 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 1Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 2-3Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 4-5Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 6-7Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 8-9Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 10-11Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 12-13Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 14-15Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 16-17Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 18-19Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 20-21Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 22-23Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 24-25Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 26-27Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 28-29Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 30-31Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 32-33Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 34-35Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 36-37Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 38-39Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 40-41Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 42-43Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 44-45Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 46-47Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 48-49Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 50-51Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 52-53Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 54-55Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 56-57Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 58-59Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 60-61Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 62-63Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 64-65Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 66-67Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 68-69Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 70-71Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 72-73Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 74-75Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 76-77Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 78-79Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 80-81Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 82-83Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 84-85Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 86-87Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 88-89Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 90-91Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 92-93Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 94-95Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 96-97Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 98-99Jeux & Stratégie numéro 2 avr/mai 1980 Page 100