Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
  • Prix facial : 12 F

  • Parution : n°1 de jan/fév/mar 1980

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (194 x 256) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 76,2 Mo

  • Dans ce numéro : les grands classiques... les échecs, le scrabble, le bridge, le go, les dames et le tarot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
g « PAGE 10 Échecs électroniques 1- 1.Ta6 !, b x a6 ; 2.b7 mat. 2- 1Te1 ! ! ; 2.Dg4 (2.D x e1, Dh5 mat et 2.T x el, Dg2 mat), Dhl + ! ; 3.T x hl, T x hl mat. 3- 1. Ff2 menace 2.Cf6 mat et si 1T x f2, 2.Dç5 mat. PAGE 20 Messages secrets 1. 11 est inutile d'attendre de nouvelles instructions ce moisci. (Méthode de la substitution simple : à l'alphabet, A, B,C.X, Y, Z est substitué l'alphabet Z, Y,X.C,+13, A.) 2. Venez demain, Victor vous attendra à 15 heures. (Lettres et chiffres sont inscrits dans des cases : A B C D E F G H I er. tp de in Kd K lb M N R D. R *le 3* S4e'letel oe I JAinsi V est représenté par E, E par D, N par 0. etc.) Les solutions des problèmes 3 à 6 seront données dans le prochain numéro. PAGE 26 Jeu de Hex Les rouges doivent jouer en A. Ainsi, ils ne peuvent plus être coupés de leur bord nord-ouest, puisqu'ils menacent simultanément de jouer en B (avec les 2 possibilités C et D) ou en E (avec les 2 possibilités F et G). Ne pouvant rien faire de ce côté, les noirs doivent à présent empêcher leur adversaire d'atteindre le bord sud-est. Ils doivent jouer en H mais les rouges gagnent en jouant I suivi de J ou K, etc. 1. Un Centaurien peut-il prononcer la phrase « je mens », non pas dans le sens « je suis un menteur », mais dans le sens, « la phrase que je prononce en ce moment est un mensonge » ? S'il dit la vérité, c'est que la phrase prononcée est un mensonge. S'il ment, alors il dit la vérité. Cette phrase est donc contradictoire, et ne peut par conséquent pas avoir été prononcée, ni par un Véridique, ni par un Menteur, ni par un Changeant, dont certains mentent et certains disent la vérité, mais qui tous, raisonnent en termes de logique. PAGES 28 ET 29 Questions de logique (par Jean-Claude Baillif) : Elle ne peut donc avoir été prononcée que par un Fou, qui lui, ne raisonne pas en termes de logique. 2. Un Véridique ou un Menteur répondra « non » à la question. Lorsqu'un Centaurien répond « oui », que peut-on en déduire ? Il ne s'agit, ni d'un Véridique ni d'un Menteur. Il s'agit donc d'un Changeant, qui parfois a menti, et qui cette fois dit la vérité. 3.. aaa ne peut pas être parent du Véridique, ni avec. bbb (troisième affirmation), ni sans. bbb (deuxième partie de la deuxième affirmation). aaa ne peut donc pas être parent du Véridique. Or. bbb ne peut pas être parent du Véridique sans que. aaa le soit (première partie de la deuxième affirmation). bbb ne peut donc pas être parent du Véridique.. ccc est donc le seul parent du Véridique (première affirmation). 4. D'après la première affirmation, le Véridique peut être l'enfant de : 1-. aaaa 2-. bbbb 3-. cccc 4-. aaaa et. bbbb 5-. aaaa et. cccc 6-. bbbb et. cccc 7-. aaaa,. bbbb et. cccc La deuxième affirmation du Véridique élimine la première solution. La troisième affirmation élimine les solutions 4 et 7. La quatrième affirmation élimine la solution 2. Restent les solutions 3, 5 et 6. On sait au moins une chose, c'est que. cccc est l'un des quatre parents du Véridique. 5. Nous avons vu qu'un Centaurien, autre qu'un Fou, ne pouvait prétendre mentir. La phrase prononcée par. ddd ne peut être vraie, à moins d'aboutir à une contradiction. C'est donc qu'elle est fausse. Mais comme la deuxième partie de l'affirmation est exacte, c'est que la première partie est fausse.. ccc a donc dit la vérité. Donc. bbb a raison. Il ne faut pas pour autant en conclure que. aaa a tort, car nulle part il a été dit que. aaa et. bbb avaient, l'un raison, et l'autre tort. De toute façon, nous ne saurions trop vous recommander, lorsque semblable situation se présentera à vous, de vous garder de prendre parti dans la discussion, car les Centauriens ont absolument horreur d'être contrariés, et lorsqu'on les contrarie, ils se vexent, et lorsqu'ils se vexent... ! PAGES 30 ET 31 Planète à énigmes (par Marie Berondo) : Tableau des données : Jours mentis Jours de vérité Les mardi vendredi Anciens mercredi samedi jeudi dimanche lundi Les vendredi lundi Modernes samedi mardi dimanche mercredi jeudi 94
Tableau des solutions : Arrêts l' : Youpah Oualah I" propos émis par : les Anciens les Anciens e e e e e e e e e e e e se c el le e el ee e e e e jours possibles mardi vendredi mardi vendredi 2" propos émis par : les Modernes les Anciens jours possibles lundi vendredi jour réel tous les. jours s"uf mardi vendredi e nh. de jours de voyage préalables minimal vendredi 4 e 16 0 66616 le e99 1600 e 06 ee e e *el* e e s 999 e ale le e e e total 14 *le s e 16 6 e 9 e O I e le e e 16 le0 0 carrés magiques avec 8 dominos e 616 e e lundi 900 0 mardi lundi 14 le el 6 3' : les lundi les 1 ep O le e mercredi ou ou O 0 0 0 1 Hourrah Modernes vendredi Modernes 0 0 9 10 vendredi vendredi I 1 samedi 16 e el total 13 e 000 e lundi lie e e les les mardi e l e e mercredi jeudi 17 e O e Vérisonge Modernes Anciens jeudi e e jeudi e le e total 15 e e le e O 0) one, le capitaine Llgedu et son pour arriver au temple flottant coéquipier Cogito ont mis 17 jours de Vérisonge. 6661 e O e 000 e e e 1606 IO 0 PAGE 37 6 616 e 090 O II e ee e Carrés magiques 6666 le avec 8 dominos s e* 16 e ele e'le e e e 6 616 e e e e e e * eeibele 6 le 9 e e 0 0 le e a e 6 ses * e 9 16 66619 IO e le 1 6 9 ee elie O 0 69 e e e e e ee I 6 e e e e total 16 e I e ee e total 14 le e e e e e e e e e le I sec ee ele 9 total 6 total 10 e I 616 6 e 01 909 e e et el e e 9 e e e e le e e 61666 le e et e e e e e IO 0 le*. e e e ee e e 19 616 6 lee e e e e e O 6 e e e O 0 le e O 0 e e e e ee e e e total 17 e le e 1009 le e 0 ee s* e e e ee e e 6 616 e total 7 total 11 e 1e e ee elle e el. le e s 16 e 6 e e 66 6616 ale O s e 0 eei 060 e 9 9 e e 1 e 1e 6196 le e os O e to e e 0 e e e le e s e eee e e total 18 e e e e s e e se total 8 total 12 e e I el IO O 0 616 0 6 O 0 9 0 e le e e e e 166 616 61 e O 0 e e e e ele 9 961666 6166 9 Or 3 0 e é+ le *90 (0e ee 9 16e666 e O 606 e e ee el e e 6 6 G e e e e e ele e e eeel I.1 e 6 6 e I 0 O e total 15 e 6 6 e e e 9 e e e 1 e e O le e 0 9 616 9 9 e e e e e le e e ele e e e e e e e 0 0 0 e 6 10 e O e ee I el oi e e total 9 total 13 total 19 total 16 95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 1Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 2-3Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 4-5Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 6-7Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 8-9Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 10-11Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 12-13Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 14-15Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 16-17Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 18-19Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 20-21Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 22-23Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 24-25Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 26-27Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 28-29Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 30-31Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 32-33Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 34-35Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 36-37Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 38-39Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 40-41Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 42-43Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 44-45Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 46-47Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 48-49Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 50-51Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 52-53Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 54-55Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 56-57Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 58-59Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 60-61Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 62-63Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 64-65Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 66-67Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 68-69Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 70-71Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 72-73Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 74-75Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 76-77Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 78-79Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 80-81Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 82-83Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 84-85Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 86-87Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 88-89Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 90-91Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 92-93Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 94-95Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 96-97Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 98-99Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 100