Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
  • Prix facial : 12 F

  • Parution : n°1 de jan/fév/mar 1980

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (194 x 256) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 76,2 Mo

  • Dans ce numéro : les grands classiques... les échecs, le scrabble, le bridge, le go, les dames et le tarot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
jeux Si stratégie ISOLA Ravensburger matériel : une matrice de 8 x 6 cases. Sur chaque case se place une plaque de plastique que l'on peut enfoncer d'une simple pression du doigt. 2 pions (1 par joueur). but du jeu : à tour de rôle, chaque joueur déplace son pion d'une case (comme le Roi aux échecs) et enfonce une plaque. Gagne la partie, le premier qui réussit à isoler le pion de son adversaire de manière à ce que celui-ci soit dans l'impossibilité de jouer, toutes les plaques autour de lui ayant été enfoncées.commentaire : un jeu qui réunit toutes les qualités : des règles qui s'assimilent en 30 secondes, un matériel astucieux et original et un mécanisme agréable qui permet tout à la fois de faire des parties rapides « sans se casser la tête » et, si l'on en a le goût, de se livrer à d'intéressantes luttes stratégiques. en bref : type de jeu : tactique/stratégique nombre de joueurs : 2 présentation : 9/10 clarté des règles : 10/10 originalité : 10/10 nous aimons ♦.11P te, à la folie ! 6
a joué pour vous... Les Français n'aiment pas les jeux de réflexion. Combien de fois n'aurons-nous pas entendu cette sentence définitive, lorsque nous préparions la parution de Jeux & Stratégie. Forts de notre seul enthousiasme, nous nous sommes obstinés, et, dès le premier numéro, vous nous avez prouvé que nous avions raison. Aussi bien, l'univers du jeu tel qu'il s'était installé et ronronnait en France depuis quelques années, apparaît inadapté et désuet. Au début de février, nous avons visité à Paris le salon du Jeu et du Jouet, qui présente aux détaillants ce qu'ils pourront vendre en 1980, et qui aurait dû nous assaillir de nouveautés. Le domaine du jeu proprement dit était en faitle désert ou presque. Nous n'avons pu retenir qu'... un seul jeu d'origine française, nouveau et présenté dans sa boîte définitive : Drakkar. Il est vrai que plusieurs autres maquettes ont semblé plus que prometteuses, et seront présentées ici dès que nous pourrons les avoir entre les mains. Néanmoins, le total de la production française est bien faible, par simple méconnaissance des joueurs et de leur exigence de qualité. Ne soyez donc pas surpris de rencontrer ici plus de jeux étrangers que de jeux français. Cela ne fait que refléter l'état actuel des choses. Si vous ne les trouvez pas, cherchez-les et, surtout, demandez-les aux détaillants. Ce n'est qu'en étant nombreux à manifester vos désirs que vous susciterez l'existence d'un grand nombre de véritables marchands de jeux, qui auront à coeur d'avoir des stocks équilibrés et variés. Et peut-être, les éditeurs découvriront-ils qu'ils ont autre chose à faire que de tenter de copier, avec plus ou moins de succès, un Scrabble ou un Mastermind. GIMEL Bütehorn matériel un plateau de jeu de 8 x 18 cases ; 48 pièces de bois (24 noires, 24 blanches). Chacun des 2 joueurs dispose de 8 scarabées, 8 chats, 8 faucons. Ces pièces ont des valeurs et des règles de déplacement différentes. but du jeu : prendre le maximum de points (valeurs des pièces) à son adversaire en un temps limité ou être le premier à prendre un certain nombre de points fixé à l'avance. Au début du jeu, le plateau est vide. A tour de rôle les joueurs peuvent soit placer une pièce où ils le désirent sur le plateau, soit en déplacer une déjà posée et éventuellement prendre une pièce adverse. Les prises s'effectuent comme aux échecs (la pièce qui prend se met à la place de la pièce prise).commentaire : les éditions Bütehorn continuent sur la lancée de Seti, dans le style « Egypte Antique ». De là, à nous faire croire que ce jeu remonte effectivement à l'Égypte des Pharaons... Mais peu importe, puisque la présentation est parfaite et le jeu agréable et original. Par exemple parce que les pièces apparaissent n'importe où sur le terrain ou encore parce que chaque pièce doit se déplacer au maximum de ses possibilités. Ainsi, un faucon qui se déplace de 3 cases ne peut prendre un chat placé près de lui. Mais le chat, qui ne se déplace que d'une case, peut prendre le faucon. Ce mécanisme est assez déroutant au début mais il se révèle vite très riche. Mais attention, les stratégies auxquelles on est habitué avec nos jeux classiques, peuvent conduire à des catastrophes. Un jeu d'abord assez simple, mais finalement redoutablement complexe. en bref : type de jeu : stratégique nombre de joueurs : 2 présentation : 9/10 clarté des règles : 7/10 originalité : 9/10 nous aimons 9 passionément PUSH-OVER interlude (J. E. U.) matériel : un plateau de 5 x 5 cases ; 13 plaques foncées, 13 plaques claires. but du jeu : il faut aligner 5 plaques de sa couleur horizontalement, verticalement, diagonalement. Chaque joueur introduit à tour de rôle une plaque de sa couleur par l'un des 4 côtés du plateau. Si la rangée est déja complète, il va ainsi éjecter la plaque opposée hors du plateau.commentaire : on aura reconnu un nouveau « morpion ». L'originalité vient du fait que les plaques ne sont pas placées définitivement mais qu'on les pousse progressivement. Hélas, cette idée elle-même n'est pas nouvelle puisqu'elle est « empruntée » à un jeu qui s'appelle... « Push » ! La seule différence est que l'on a remplacé les billes par des plaques. Cela dit, si vous ne trouvez pas « Push » en France, procurez-vous vite « Push- Over », c'est un excellent jeu ! en bref : type de jeu : tactique nombre de joueurs : 2 présentation : 8/10 clarté des règles : 9/10 originalité : (2/10 7/10 pour l'idée commune à « Push » et à « Push-Over ») nous aimons qm beaucoup. VAGABON DO lnvicta Games matériel : un plateau de 14 x 14 cases en relief dont 8 marquées d'une croix (elles comptent double) ; 18 pièces de 1 à 6 cases de 3 nuances différentes de rouge ; 18 pièces de 1 à 6 cases de 3 nuances différentes de bleu. but du jeu : un joueur (à plus de 2 joueurs, on distribue différemment) prend les 18 pièces rouges, l'autre prend les 18 pièces bleues. Atour de rôle, les joueurs placent l'une de leurs pièces n'importe où sur le plateau. La valeur d'une pièce est égale au nombre de cases qu'elle recouvre (de 1 à 6). Lorsqu'un joueur place l'une de ses pièces à côté d'une autre, il totalise les points de sa pièce et ceux de la (ou des) pièces qu'elle touche. Tous ces points sont doublés, lorsque la pièce est posée sur une case comptant double. Les pièces d'une même nuance de couleur ne peuvent se toucher. Le gagnant est celui qui totalise le plus de points quand toutes les pièces ont été jouées.commentaire : un heureux compromis entre le Scrabble (sans lettres) et le Skirrid. Une excellente présentation et des règles simples qui donnent immédiatement envie de jouer. en bref : type de jeu : stratégique/tactique nombre de joueurs : de 2 à6 présentation : 9/10 clarté des règles : 9/10 originalité : 6/10 nous aimons : (beaucoup) UV z* 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 1Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 2-3Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 4-5Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 6-7Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 8-9Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 10-11Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 12-13Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 14-15Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 16-17Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 18-19Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 20-21Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 22-23Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 24-25Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 26-27Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 28-29Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 30-31Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 32-33Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 34-35Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 36-37Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 38-39Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 40-41Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 42-43Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 44-45Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 46-47Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 48-49Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 50-51Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 52-53Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 54-55Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 56-57Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 58-59Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 60-61Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 62-63Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 64-65Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 66-67Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 68-69Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 70-71Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 72-73Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 74-75Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 76-77Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 78-79Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 80-81Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 82-83Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 84-85Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 86-87Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 88-89Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 90-91Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 92-93Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 94-95Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 96-97Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 98-99Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 100