Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
  • Prix facial : 12 F

  • Parution : n°1 de jan/fév/mar 1980

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (194 x 256) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 76,2 Mo

  • Dans ce numéro : les grands classiques... les échecs, le scrabble, le bridge, le go, les dames et le tarot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
jeux & joueurs la belote...jeu universel ? La chère bonne belote « bien de chez nous » serait-elle en train de devenir internationale ? Le 3 février dernier, 840 joueurs à La Roche-sur- Yon, en Vendée, 88 à Gummersbach, en République fédérale allemande, 36 à Montréal, au Québec, s'affrontaient simultanément au septième Impérial Concours de belote de La Roche-sur- Yon. A 20 h 30 précises, les maires des trois villes participantes ont donné le coup d'envoi, en triplex, par hautparleur, dans leurs trois salles respectives. Pendant près de 6 heures, 4 parties de 12 coups de cartes marquantes ont été disputées par équipes de 2 joueurs. Mais ici, le hasard avait toutes ses chances : le duplicate n'était pas de la partie, les données étant abandonnées à la bonne (ou mauvaise I) fortune du distributeur... « On ne révolutionne pas si facilement le monde de la belote ! » explique Guy Roy, président du comité organisateur du concours. Pourtant, révolution, il y avait ! Montréal et Gummersbach étaient en contact permanent avec La Roche-sur- Yon, maître d'ceuvre des opérations, grâce à une double liaison « Full Duplex », son et informatique, permettant le suivi permanent du jeu et le contrôle des résultats. L'ordinateur n'avait là rien du ludomane, son rôle essentiel était de moraliser le jeu... Il ne faut pas croire, « on » essaya de tricher. Surveillées, puis exclues, les équipes aux miraculeux scores-fleuves ! Pour faire « impérial », il fallait assainir dès le départ ; il y allait de la réputation internationale du concours. L'ordinateur joua son rôle. Six terminaux étaient ainsi installés dans la salle des fêtes de La Roche-sur-Yon. A la fin de chaque partie, les joueurs inscrivaient leurs résultats sur des fiches, qui étaient ensuite saisies par les machines pour être transmises téléphoniquement au concentrateur de Nantes puis à celui de Paris pour arriver à celui de Londres. L'ordinateur britannique prenait alors en main les opérations et communiquait les résultats au satellite américain, Intelsat, stationné à 36 000 km au-dessus de l'Atlantique... En quelques secondes, la liaison était établie avec le plus grand centre informati- que privé mondial, situé à Cleveland, dans l'Ohio (U.S.A.) où quatre monstres d'ordinateurs avalaient les résultats. Un quart d'heure après, Cleveland envoyait les résultats : les équipes gagnantes, leur place, leurs pénalités... Au premier concours, où l'ordinateur n'était pas de la fête, on ne connut les vainqueurs que deux jours plus tard ! La rapidité du traitement des résultats fut le clou de la manifestation. Guy Roy en est fier. Ne rêve-t-il pas d'ailleurs d'étendre la portée du championnat jusqu'en Australie... ou même en Chine. On fera comme avec les Allemands, on leur apprendra à jouer à la belote. « Ils se débrouillent très bien. La première équipe allemande est cinquième du concours. Ils savent même tricher quelque fois ! » Mais tout est bien qui finit bien. Les fraudeurs et les tricheurs écartés, les meilleurs ont gagné. Un employé de banque et un inspecteur de police sont arrivés bons premiers, et ont reçu les deux Fiat qui constituaient le premier prix. A l'année prochaine !
scrabble à travers la france... Ils étaient près de 2000, alors qu'on en attendait 1200, à participer, le 9 février dernier, à la Journée nationale du Scrabble organisée par la Fédération Française de Scrabble. Dans 70 villes des quatre coins de la France, des Scrabbleurs non classés (c'était la condition sine qua non), parfois tout à fait débutants, ont disputé à la même heure, au même moment deux parties identiques. Chaque centre participant à cette journée avait reçu une enveloppe cachetée à la cire, contenant le tirage des deux parties qui, pour éliminer certaines difficultés de jeu et d'organisation avaient été jouées au préalable par les meilleurs joueurs que comptent le Scrabble français. « Nous avons voulu, explique le président de la Fédération, Philippe Lhormant, que cette journée soit l'occasion d'une épreuve de masse susceptible d'amener de nouveaux adeptes au Scrabble-duplicate et de leur faire découvrir les clubs de leur région. » La Fédération ne s'était pas trompée et son initiative remporta un vif succès. C'est ainsi que certaines grandes villes qui n'étaient pas encore gagnées par le duplicate, se sont éveillées, pour l'occasion, à cette formule, d'origine belge, où la chance n'a plus droit de cité. Rennes, Tours, Clermont-Ferrand, Mont-de-Marsan, Orthez ont vu naître de nouveaux clubs. Cette manifestation a aussi été l'occasion de révéler le haut niveau du Scrabble en France puisque la victoire a été remportée par le Perpignanais Michel Pagés avec 1 946 points pour un top de 1 994 points soit une moyenne de 97, 60% ! 17 joueurs ont réalisé 95% et plus, quant au 1000e joueur, il a atteint 65%. Ces résultats sont impressionnants, compte tenu du fait que les 200 meilleurs joueurs du moment, ou présumés tels, n'étaient pas autorisés à participer à cette journée. A signaler que la première femme, Mme Serry d'Orthez, s'est inscrite 5e au palmarès... A cette journée nationale du Scrabble, s'associa la Tunisie, plus exactement Djerba. Alors que simultanément se tenait le quatrième Festival de Scrabble de Djerba, manifestation organisée pour les ténors du jeu. Au concours réservé aux joueurs non-classés et débutants, Madame Côme remporta la victoire au terme de deux parties très difficiles. Alors que le tournoi individuel pour champions confirmés, organisé par le e festival, vit le triomphe, pour la seconde fois de Michel Pialat (finaliste 1978 « des chiffres et des lettres », et n°2 du classement national français) ; il a battu Michel Lahmi (n°3 du classement français). Au tournoi en double, M. Pialat, associé à Alain Viseux, renou- velait son exploit, et remportait la finale devant Pflaum-Hannuna (n°1 du classement français et champion du monde francophone). Bonne surprise dans le Scrabble français ! Satisfaite de la réussite de sa journée nationale, la Fédération ne veut pas s'arrêter en si bon chemin... Philippe Lhormant a déjà sur son bureau le projet d'une journée permettant d'accueillir 3 000 joueurs, mais il faudra attendre 1981. F. M. Sous l'oeil attentif de l'actuel champion de France, Bachar Kouatly, un blitz (partie de 5 minutes) entre Michel Constantin et Aldo Haïk qui jouait... à l'aveugle ! (Photo Roland Lecomte) échecs sur la méditerranée L'intérêt d'une croisière, c'est bien connu, ce sont les escales..Reste à occuper les voyages en mer. Alors, pourquoi ne pas jouer ? Déjà, régulièrement sont organisées des « croisières de bridge ». Voici à présent les « croisières d'échecs ». C'est ainsi que 500 « pousseurs de bois » privilégiés ont pu s'embarquer en plein mois de janvier pour un double voyage autour de la Méditerranée et sur 64 cases. Parmi les invités de notre confrère Europe-Echecs, organisateur de la croisière, figuraient le Hollandais Max Euwe, champion du monde en 1935, exprésident de la Fédération Internationale des Éc hecs, son successeur, le grandmaître international islandais Fridrik Olafsson, et le Belge Albéric O'Kelly, ex-champion du monde par correspondance. Côté français, nos deux seuls maîtres internationaux, Bachar Kouatly, l'actuel champion de France et Aldo Haïk qui le fut, il y a plusieurs années. Enfin, parmi les amateurs, citons l'acteur Michel Constantin, passionné d'échecs. Au programme, tourisme aux escales et échecs en mer : des tournois de parties rapides, un open, un match en consultation entre nos deux MI et les présidents de la FIDE (l'ancien et le nouveau) et même un match francosoviétique contre les passagers du « Bielorussia » rencontré dans le port d'Alexandrie. Pas de surprise, ce furent les Soviétiques qui gagnèrent !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 1Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 2-3Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 4-5Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 6-7Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 8-9Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 10-11Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 12-13Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 14-15Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 16-17Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 18-19Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 20-21Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 22-23Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 24-25Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 26-27Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 28-29Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 30-31Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 32-33Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 34-35Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 36-37Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 38-39Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 40-41Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 42-43Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 44-45Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 46-47Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 48-49Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 50-51Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 52-53Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 54-55Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 56-57Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 58-59Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 60-61Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 62-63Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 64-65Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 66-67Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 68-69Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 70-71Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 72-73Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 74-75Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 76-77Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 78-79Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 80-81Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 82-83Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 84-85Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 86-87Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 88-89Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 90-91Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 92-93Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 94-95Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 96-97Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 98-99Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 100