Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
Jeux & Stratégie n°1 jan/fév/mar 1980
  • Prix facial : 12 F

  • Parution : n°1 de jan/fév/mar 1980

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (194 x 256) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 76,2 Mo

  • Dans ce numéro : les grands classiques... les échecs, le scrabble, le bridge, le go, les dames et le tarot.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
questions de logique PETIT TRAITÉ DE LOGIQUE A L'USAGE DES VOYAGEURS SPATIO-TEMPORELS Chapitre premier : au XXIle siècle, les Terriens parviennent enfin à établir les contacts avec les redoutables Centauriens, ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes... de logique. A vous de les résoudre ! Rappelons d'abord brièvement quelques dates importantes de la conquête de l'espace : 2001 : un artefact est trouvé sur Titan, le plus gros satellite de Saturne. 2021 : après vingt ans d'efforts acharnés, les savants arrivent à décrypter le message laissé sur Titan, émanant d'une civilisation originaire d'une planète tournant autour d'Alpha du Centaure. 2051 : une expédition est lancée vers cette planète. 2101 : 28 février - L'astronef terrien se pose sur cette planète. 2101 : 1'mars - L'astronef terrien repart se mettre en orbite autour de la planète avant que la coque fie soit complètement rongée par l'atmosphère ultracorrosive. 2121 : après vingt ans d'efforts acharnés, les Terriens arrivent à établir le dialogue. En effet, comme on l'apprit plus tard, les Centauriens ont un sens inné du Jeu et de la Logique, et ne comprennent les rapports entre individus qu'avec le désir de tromper autrui et de connaître la valeur de son sens logique. En outre, les Centauriens sont divisés en quatre sexes : - les Véridiques, qui disent toujours la vérité, et dont le nom commence par V, 28 - les Menteurs, qui mentent toujours, et dont le nom commencé parM, - les Changeants, qui tantôt mentent, tantôt disent la vérité, et dont le nom commence parC, - les Fous, pour qui toute proposition vraie est fausse et toute proposition fausse est vraie, et dont le nom commence par F. Rien dans leur apparence extérieure ne permettant de distinguer les différents sexes, on comprend les difficultés auxquelles se sont trouvés confrontés les valeureux premiers explorateurs. Quelques exemples de situations nous permettront de conseiller utilement le voyageur spatio-temporel, auquel nous recommandons la plus grande prudence dans ses rapports éventuels avec les Centauriens. Ces derniers sont en effet horriblement susceptibles, détestent ne pas être compris, et, lorsqu'ils sont en colère, projettent sur leur interlocuteur un jet d'acide fluorhydrique pur à 300 °C transperçant n'importe quel scaphandre. Première situation : un Centaurien dit : « Je m'appelle Vaaa ; quel est mon sexe ? » Il s'agit là d'une question élémentaire, à laquelle le Centaurien attend bien sûr une réponse immédiate. Après quelques secondes de réflexion, l'interlocuteur aura la possibilité d'assister au gonfle- ment (préparatoire à l'éjection) de la poche contenant l'acide fluorhydrique, le tout prenant une agréable teinte vertviolacé du plus bel effet. Le voyageur spatio-temporel est donc invité à répondre vivement que le sexe de son interlocuteur peut être quelconque. Deuxième situation : un Centaurien dit : « Je m'appelle Mbbb ; quel est mon sexe ? » Question un peu plus complexe, mais à laquelle il faut également répondre sans
par Jean-Claude Baillif délai. Le Centaurien est un Changeant ou un Fou. Cette situation est particulièrement délicate, car certains Centauriens se vexent lorsqu'on les traite de Fou, et lorsqu'ils se vexent... ! Troisième situation : un Centaurien dit : « Je m'appelle Cddd ; quel est mon sexe ? » Il faut répondre que votre interlocuteur ne,peut pas être un Véridique. Quatrième situation : un Centaurien dit : « Je suis un Fou ; quel est mon sexe ? » Là encore, votre interlocuteur peut être tout, sauf un Véridique. (1) En conclusion, compte tenu des risques évoqués lors de l'examen de la première situation, nous ne pouvons que recommander au voyageur spatio-temporel de ne jamais demander à un Centaurien son nom ou son sexe ! Et maintenant, à vous de jouer. JE SUIS UN 1 MENTEUR... Un Centaurien prononce la phrase, « Je mens », non pas dans le sens « Je suis un menteur », mais dans le sens, « La phrase que je prononce en ce moment est un mensonge ». Qu'en concluez-vous ? Les Centauriens ont le sens du jeu, mais tout de même un certain sens de la mesure. Aussi les Fous furent-ils exclus des premiers contacts avec les Terriens. II en sera de même dans les problèmes suivants, où nous supposerons que tous les Centauriens raisonnent en termes de logique, et que leurs affirmations sont, ou vraies, ou fausses. J'AI DÉJÀ 2 MENTI... Vous posez la question à un Centaurien : « Avez-vous déjà menti ? » Que peut-il vous répondre ? S'il vous répond « oui », qu'en déduisez-vous ? 3 HISTOIRE DE FAMILLE Le voyageur spatio-temporel s'imaginera aisément ce que peut être la vie de (1) Le Centaurien peut être un Fou, ce qui peut paraître contradictoire avec l'énoncé précisant que, pour le Fou, toute déclaration vraie est fausse. Voir à ce propos la rubrique logique du n°1 de. & S, expliquant ce paradoxe apparent. famille chez les Centauriens, puisque chaque famille est composée d'un Véridique, d'un Menteur, d'un Changeant et d'un Fou. Par ailleurs, pour simplifier les choses, les enfants restent de sexe indéterminé jusqu'à la puberté, qui se produit généralement vers le 15` cycle (un cycle correspond à une révolution de leur planète autour d'Alpha du Centaure, qui dure environ 49 ans). Chaque Centaurien a donc quatre parents. Un Véridique vous présente trois autres Centauriens, que nous désignerons par. aaa,. bbb et. ccc pour la commodité de l'exposé (évidemment, on ne connaît pas leur initiales), et dit : l'un d'entre eux au moins est mon parent ; si. aaa n'est pas mon parent,. bbb non plus, et réciproquement ; mais si. aaa est mon parent,. bbb n'est pas mon parent. Quels sont les parents du Véridique ? HISTOIRE DE 4 FAMILLE (deuxième version) Un autre Véridique vous présente trois autres Centauriens que nous désignerons, pour les différencier des précédents par. aaaa,. bbbb, et. cccc, et dit : l'un d'entre eux au moins est mon parent ; si. aaaa est mon parent, l'un des deux autres au moins est mon parent ; si. bbbb est mon parent, alors. aaaa n'est pas mon parent ; si. bbbb est mon parent et. cccc n'est pas mon parent, alors. aaaa est mon parent. Que pouvez-vous connaître des liens de parenté du Véridique avec. aaaa,. bbbb,. cccc ? QUI A RAISON ? 5 QUI A TORT ? Dans les problèmes de logique, lorsqu'on précise qu'un individu dit la vérité, cela suppose qu'il la connaisse. Dans la réalité, il en est évidemment tout autrement. On peut dire la vérité et se tromper malgré tout. Vous rencontrez quatre Centauriens en grande discussion, qui vous prennent à témoin. Chacun dit :. aaa : j'ai raison. bbb : j'ai raison. ccc :. bbb a raison. ddd :. ccc et moi avons menti. Quia raison ? Quia tort ? QUESTIONS DE LOGIQUE Vous devez à présent être familiarisé avec les histoires de menteurs. A la page suivante, vous en découvrirez de nouvelles. La bande dessinée de Claude Lacroix, sur un scénario de Marie Berrondo, vous propose en effet, elle aussi, plusieurs problèmes logiques où les mensonges devront vous aider à découvrir la vérité. solutions page 94 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 1Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 2-3Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 4-5Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 6-7Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 8-9Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 10-11Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 12-13Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 14-15Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 16-17Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 18-19Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 20-21Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 22-23Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 24-25Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 26-27Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 28-29Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 30-31Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 32-33Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 34-35Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 36-37Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 38-39Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 40-41Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 42-43Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 44-45Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 46-47Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 48-49Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 50-51Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 52-53Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 54-55Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 56-57Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 58-59Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 60-61Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 62-63Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 64-65Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 66-67Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 68-69Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 70-71Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 72-73Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 74-75Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 76-77Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 78-79Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 80-81Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 82-83Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 84-85Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 86-87Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 88-89Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 90-91Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 92-93Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 94-95Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 96-97Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 98-99Jeux & Stratégie numéro 1 jan/fév/mar 1980 Page 100