Intelligence Magazine n°3 mar/avr/mai 2015
Intelligence Magazine n°3 mar/avr/mai 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°3 de mar/avr/mai 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 29,4 Mo

  • Dans ce numéro : le sommeil et ses secrets... comment le cerveau se régénère ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
PHÉNIX, LE PROJET Il s’agit d’un programme d’écoute de signaux extraterrestres. Né en 1992, les budgets furent rapidement refusés à la Nasa et c’est le SETI Institute qui reprend l’idée. La concrétisation se fait en 1995 : des scientifiques tentent de détecter des sons en premier lieu à partir d’Australie, puis des Etats-Unis et de Porto Rico. Le fait est qu’aucun signal ne put être identifié et le projet fut abandonné faute de résultats en 2004. 56 INTELLIGENCE MAGAZINE DEMAIN SCIENCES - Certains pensent que la vie est quasiment un miracle et que de ce fait il n’est pas étonnant, même d’un point de vue scientifique, qu’elle ne soit pas apparue ailleurs. La vie est donc rare et unique. - D’autres pensent que les extraterrestres existent bel et bien mais ont décidé volontairement de ne pas se faire connaître. La terre est protégée par des puissances extraterrestres dans l’attente que l’évolution de l’humanité soit suffisante. - Enfin, ceux qui parient pour une vie extraterrestre, et pensent qu’en réalité ils sont bien présents et nous rendent même visite, mais ne souhaitent pas que l’humanité se rende compte de leur existence. Ils sont déjà sur terre. A vrai dire, Fermi semblait penser que la terre et les terriens étaient bel et bien uniques, et que la civilisation humaine était probablement la seule. D’autres objections très diverses ont été avancées tentant d’expliquer la raison pour laquelle la vie extraterrestre n’a pas encore été repérée, et parmi elles : Les extraterrestres ne sont peut-être pas expansionnistes, ni colonisateurs, il est donc logique que nous n’ayons aucune trace de leur existence. Même si nos techniques sont déjà relativement évoluées, il est possible qu’il ne soit toujours pas possible de voyager dans la galaxie, les distances étant incroyablement longues. Les techniques existent peut-être dans d’autres civilisations, intellectuellement, mais il n’est peut-être pas possible de concrétiser ce désir pour des raisons extrêmement variées : le risque, le danger, le coût… La technologie nécessaire n’existe pas. Envoyer des robots semblent finalement impossible de par les risques de dérèglement des machines, il est donc impossible d’entrer en contact. On le voit l’imagination y compris des plus grands cerveaux a phosphoré, à croire que ce thème a toujours plu, ce qui a permis finalement d’échafauder les hypothèses les plus folles. VOUS AVEZ DIT « EXOBIOLOGIE » ? L’autre nom de cette discipline est l’astrobiologie. Son but est d’étudier la vie dans l’univers et plus particulièrement les conditions et processus qui ont permis l’émergence du vivant ici sur terre ou qui pourraient provoquer cette émergence ailleurs. La science est on ne peut plus sérieuse et le domaine est extrêmement vaste. C’est au début de l’exploration de l’espace que ce domaine de recherche est né. Il est intimement lié Hervé Cottin
aux sciences de la vie et à l’astronomie. A la croisée de plusieurs autres disciplines, cette nouvelle science avance parfois à tâtons avec des phases d’accélération. L’astrochimiste Hervé Cottin confirme qu’à ce jour « nous sommes toujours seuls sur l’univers », car aucun signe n’a pu être détecté. Mais a contrario, rien n’est venu prouver le contraire. En exobiologie, le fait de trouver une simple bactérie dans l’univers serait déjà une révolution, même s’il ne s’agit que d’un fossile. Les chercheurs doivent tester des hypothèses, qui s’inspirent largement de ce que l’on a pu constater sur terre : la combinaison du liquide et du solide, de l’eau et de la matière organique qui a permis selon toute vraisemblance de créer la vie. Sur Mars, nous avons eu la preuve que l’eau a existé. Depuis le 6 août 2012, le robot américain Curiosity a pour objectif de trouver la matière organique susceptible d’avoir donné la vie. A suivre donc… Il est généralement admis que dans la galaxie, il existe forcément des planètes habitables, ce qui signifie nullement qu’elles soient pour autant habitées. LES RECHERCHES DE CARL SAGAN CarlSagan CarlSagan est un astronome américain qui a fortement contribué à rendre populaire l’astronomie par ses émissions télé « Cosmos » et ses ouvrages. Il est l’un des fondateurs de l’exobiologie. C’est à lui que l’on doit l’idée de faire transporter par les sondes d’exploration spatiale un message dit inaltérable et universel susceptible d’être compris par une intelligence non humaine. Il fut également l’un des grands critiques scientifiques de cette discipline que l’on nomme « ufologie » et qui désigne la science des ovnis. De plus en plus sceptique avec les années par rapport à la théorie de l’existence DEMAIN SCIENCES d’une autre forme de vie évoluée, il a joué un rôle important dans l’imaginaire du public et permis à de nombreuses personnes de se passionner en tant qu’amateurs à l’astronomie. SETI OU LA RECHERCHE DE L’INTELLIGENCE EXTRATERRESTRE Ce programme de recherche d’origine américaine (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) a pour but de repérer des ondes électromagnétiques pouvant être émises par des civilisations extraterrestres. Les ondes radio et laser en provenance de l’espace sont donc étudiées depuis les années 60 dans l’hypothèse qu’il existe effectivement une vie au-delà de la terre. Malheureusement, jusqu’à présent, rien n’est venu corroborer l’hypothèse selon laquelle l’homme n’est pas seul dans l’univers. Mais à vrai dire, les techniques sont encore balbutiantes et si l’on imagine que ces messages doivent se propager dans l’univers entier, il semble assez normal que cela n’ait encore rien donné ! En 2011, les organismes publics ont cessé d’investir dans ce projet, mais il continue néanmoins à fonctionner, car au-delà de cette quête, cette structure a mis en place un projet SETI@home (BOINC) permettant notamment à des radioamateurs de monter chez eux leur propres radiotélescopes SETI. LES CONCLUSIONS DE LOUIS D’HENDECOURT L’astrophysicien et directeur de recherche au CNRS insiste sur le fait que si nous commençons à bien connaître les débuts de la vie et les conditions nécessaires, il est impossible de tirer des règles statistiques car nous sommes l’exemple unique, et l’échantillon terrestre à lui seul reste insuffisant. Dans ces conditions, pourquoi poursuivre les recherches ? Le fait de rechercher les traces de la vie dans l’univers peut en effet être vain, mais nous sommes ici dans le domaine de la recherche fondamentale, les hypothèses sont donc la base du travail. En travaillant dans une direction, les chercheurs parviennent parfois TESS, OU TRANSITING EXOPLANET SURVEY SATELLITE Ce satellite doit être lancé en 2017 ainsi qu’un télescope « James Webb » l’année suivante. Deux éléments qui contribuent à l’optimisme de certains qui pensent pouvoir bientôt prouver que nous ne sommes pas seuls dans l’univers et que d’autres formes de vie, même primitives existent. BRIQUES ÉLÉMENTAIRES Des briques élémentaires ont été identifiées pour la première fois dans une comète créée artificiellement en laboratoire. C’est l’équipe de Louis d’Hendecourt qui s’est chargée de l’expérience. Acides aminés, nucléotides, phospholipides et glucides sont les 4 constituants de base du vivant. INTELLIGENCE MAGAZINE 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 3 mar/avr/mai 2015 Page 100