Intelligence Magazine n°1 nov/déc 2014
Intelligence Magazine n°1 nov/déc 2014
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°1 de nov/déc 2014

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 30 Mo

  • Dans ce numéro : entretien sur la mémoire avec le professeur Hélène Amieva.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 INTELLIGENCE MAGAZINE DOSSIER DOPER SON CERVEAU PISTES DE PROGRÈS Entretenir sa mémoire au quotidien En matière de mémoire et de maintien de ses capacités cognitives, la prévention doit se concevoir tout au long de la vie. Voici des pistes à suivre à partir des conseils du Professeur Hélène Amieva. Le vieillissement est un processus qui démarre dès la naissance. La perte de la mémoire n’est absolument pas inéluctable. En revanche, les changements dans la manière dont fonctionne notre mémoire sont eux inéluctables. Contrairement aux piles, la mémoire ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Alors pour la protéger il faut en user et même en abuser. » (Professeur Blanchard, chef de service de gériatrie du CHU de Reims) TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS ? En exploitant les données de grandes enquêtes européennes et américaines, plusieurs études ont suggéré l’existence d’un lien entre retraite et cognition. Ces études montrent par exemple qu’une personne de 60 ans, professionnellement active, a de meilleures performances cognitives qu’une personne retraitée du même âge, toute variable socio-démographique égale par ailleurs ; ou encore que, globalement, les performances cognitives des personnes âgées sont meilleures dans les pays où la retraite est plus tardive par rapport aux pays où la retraite est plus précoce. Evidemment, ces études ont beaucoup de limites et ne permettent pas d’être catégorique. En particulier, ces affirmations ne sont pas valables pour les personnes qui exercent une profession ayant un haut degré de pénibilité, qui en fin de carrière, représente davantage une source de stress que de stimulation positive. Néanmoins, ces études RkawarkTmiTttn k\,pirtvA.i,iliplig, eti,\4,t, it.1 7 4,'wl. illustrent le fait que l’activité professionnelle est une source de stimulation intellectuelle importante chez les 60 ans. DÉVELOPPER LES LIENS SOCIAUX ET AFFECTIFS Il faut concevoir les liens sociaux comme une source de stimulation intellectuelle à part entière. Chez l’animal, il a été montré depuis longtemps que des animaux élevés avec des congénères ont un développement cérébral plus important en termes de nombre de neurones ou de connexions synaptiques par exemple, que des animaux élevés seuls. Planifier une sortie au cinéma avec des amis, ou un repas chez soi, sont autant d’activités qui vont solliciter fortement les capacités de planification, les capacités langagières et différents types de mémoire (à court terme, à
À SAVOIR 10 CONSEILS À SUIVRE Jouer à des jeux de réflexion comme le scrabble, le sudoku ou les échecs car la logique est un bon moyen d’exercer ses fonctions cérébrales. Rencontrer du monde. Les contacts sociaux stimulent. Se passionner pour quelque chose, car cultiver et transmettre son savoir sont des moyens gratifiants de s’exercer. Bouger tous les jours car le sport, même moyennement intense, permet de garder l’esprit comme la forme. Inverser sa gestuelle de temps en temps en utilisant par exemple votre main gauche si vous êtes droitier. Cela fait fonctionner votre cerveau différemment et lui fait garder sa vivacité. Dormir car le sommeil a des bienfaits sur la mémoire. Rester serein. Le stress produit une hormone, le cortisol, mauvaise pour la mémoire. Manger équilibré pour donner à votre cerveau tous les nutriments dont il a besoin pour fonctionner. Consommer des aliments riches en omega-3 comme les poissons gras trois fois par semaine. Cela retarderait le déclin des capacités cognitives. Boire de l’eau car la déshydratation altère les capacités de concentration et de réactivité. n long terme, ou prospective) sans oublier le plus important, le fait qu’elles sont sources de détente et de plaisir. AVOIR DES ACTIVITÉS INTELLECTUELLES STIMULANTES Toutes les activités intellectuelles participent à la préservation de la mémoire à condition qu’elles soient réalisées sans stress et qu’elles constituent une source de plaisir. Il n’a jamais été montré que s’obliger à participer à des ateliers mémoire permet de prévenir le déclin cognitif. En revanche, il existe de multiples études qui montrent que les personnes ayant des activités de loisirs stimulantes, comme le tricot, le jardinage, le bricolage, la lecture, ont un déclin des fonctions cognitives moins important que les personnes n’ayant pas ou peu d’activités de loisir. DOSSIER DOPER SON CERVEAU ADOPTER UNE ALIMENTATION SAINE (RÉGIME CRÉTOIS) L’alimentation contribue en effet au maintien de la mémoire. Une étude à Bordeaux notamment a montré que les personnes qui avaient un régime alimentaire « méditerranéen » c’est-à-dire une alimentation riche en huile d’olive, poisson, fruits et légumes et pauvre en viande - soit d’un point de vue nutritionnel, un régime pauvre en acides gras insaturés et riches en vitamines anti-oxydantes et en acides gras mono et polyinsaturés - présentaient un déclin des fonctions mnésiques mois important par rapport à des personnes n’ayant pas ce type de régime. Dans tous les cas, il est essentiel d’avoir une alimentation équilibrée et variée pour rester en bonne santé. AVOIR UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE Différentes études ont montré que la pratique régulière d’une activité physique est associée à un moindre déclin des troubles de Un bon sommeil régulier et quotidien a des effets bénéfiques sur la mémoire. la mémoire, et il est recommandé pour cette raison, mais aussi en prévention de problèmes cardio-vasculaires, de pratiquer une activité physique « oxygènante » comme la marche, la course, la natation ou le cyclisme, régulièrement. Selon certaines études, les bénéfices pour les fonctions cognitives et la mémoire seraient d’autant plus importants pour les personnes sédentaires qui se mettent à pratiquer une activité physique. ÉVITER LES FACTEURS DE MAUVAIS STRESS Le stress, en tant que facteur aggravant des troubles de la mémoire, a surtout été dé- INTELLIGENCE MAGAZINE 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 1Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 1 nov/déc 2014 Page 100