Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
  • Prix facial : 9,80 €

  • Parution : n°15 de nov/déc/jan 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la bataille de Rocroi (1643).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
deux feux. Il y aurait à peine une demi-heure à se battre pour gagner. Après, on risquait un mouvement tournant de La Fontaine qui se déciderait à encercler Enghien, tout en laissant une partie de ses troupes face à Gassion. Tout devait se passer très vite. Il fallait foncer, tuer, et gagner. On avait moins d’un quart d’heure pour emporter la décision. Et c’est ce qui se passe. La Ferté et ses soldats prisonniers sont libérés. Les canons sont récupérés. Mélo est enfoncé. Les Espagnols n’en sont pas revenus d’être attaqués par derrière. Les Français se battent comme des Dieux. Les Espagnols résistent vaillamment. Mais ils sentent le vent tourner. La victoire est complète sur les deux ailes. Tout ce que l’on peut dire, c’est que Melo n’a pas été très bon. Il n’a pas su bien coordonner ses troupes. Il n’a pas su réagir à l’événement. Il a manqué d’allant lorsqu’il menait lui-même ses troupes à l’assaut. En fait, il ne s’attendait pas à de telles réactions si brutales de la part d’Enghien qu’il avait sous-estimé complètement. Il avait été trop logique : cela ne se fait pas de gagner quand on est en infériorité numérique, en infériorité de qualité et en infériorité d’armement. Et quand on est un jeune prince de sang qui n’a pas fait toute la guerre de Trente ans. Mais la guerre n’est pas l’art de la logique. C’est celui de la stratégie. Par définition, celle-ci intègre la logique, tout en lui laissant sovent une faible part. Parce qu’une victoire se gagne par autre chose qu’une équation. Elle repose sur des hommes. Sur le pouvoir psychique des généraux et des soldats, et sur leur énergie ultime qui est différente selon les caractères et les circonstances. En stratégie, il n’y a pas de règle fondamentale. C’est un jeu perpétuel, qui ne repose pas sur une arithmétique certaine, mais sur une suite de donnes où intervient le hasard, le rythme biologique des combattants, la volonté de puissance des décideurs, leurs faiblesse qu’il faut qu’ils transforment 88 Histoire Événement• n°15
en force, leurs rêves qu’ils doivent mettre en action, et qui nécessitent pour eux de plonger dans leurs forces inconscientes, pour toucher d’autres zones du cerveau et de l’âme, où peut-être la destinée de l’humanité s’écrit en lettres de sang et de gloire. Les deux ailes espagnoles étaient enfoncées et n’existaient plus. Mais il restait le centre, où le comte de La Fontaine attendait à son tour les assauts des Français. Il sait déjà que la bataille est perdue. Melo n’a pas su manœuvrer. Il s’est laissé imposer le mouvement par son ennemi Enghien. La seule chose qui pourrait changer le cours des choses, c’est que Beck arrive, et que lui, La Fontaine, avec l’aide de Beck, arrive à battre les Français Le poète Voiture était célèbre et aimé de tout le monde, tellement il était drôle et gentil. C’était un grand ami de Condé. qui maintenant ont réussi l’exploit de l’entourer. C’est à son tour de jouer son va-tout. Mais c’est une action glorieuse et triste qui l’attend. Ce sont ses fantassins contre des cavaliers et d’autres fantassins. Il faut en tuer le plus possible sans bouge, face aux assauts des Français. En attendant d’être secourus. Il faut espérer que les Français vont se lasser. En fait, Fontaine doit bien s’en rendre compte : c’est une lutte à mort, désespérée qu’il va devoir mener, malgré la tenue de ses troupes. Il est devenu seul contre tous, à cause de l’erreur stratégique de son général en chef. Enghien décide de lancer le maximum de ses forces dans les assauts, quelles que soient les pertes. Parce qu’il a appris que Beck arrive, et qu’il va bientôt se trouver nez à nez face aux cavaliers de Gassion. Déjà, Enghien n’a plus beaucoup d’hommes valides avec lui. Beaucoup de ses cavaliers sont en train de piller les bagages des troupes espagnoles. Histoire Événement• n°15 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 1Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 2-3Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 4-5Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 6-7Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 8-9Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 10-11Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 12-13Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 14-15Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 16-17Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 18-19Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 20-21Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 22-23Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 24-25Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 26-27Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 28-29Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 30-31Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 32-33Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 34-35Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 36-37Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 38-39Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 40-41Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 42-43Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 44-45Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 46-47Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 48-49Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 50-51Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 52-53Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 54-55Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 56-57Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 58-59Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 60-61Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 62-63Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 64-65Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 66-67Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 68-69Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 70-71Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 72-73Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 74-75Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 76-77Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 78-79Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 80-81Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 82-83Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 84-85Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 86-87Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 88-89Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 90-91Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 92-93Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 94-95Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 96-97Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 98-99Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 100