Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
  • Prix facial : 9,80 €

  • Parution : n°15 de nov/déc/jan 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la bataille de Rocroi (1643).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
Turenne. Un autre grand seigneur et grand chef de guerre, qui, comme Condé, n’aima pas tellement Mazarin. Espagnols. cette caractéristique dans toutes les guerres où les Français auront à faire leur preuve face à d’autres peuples. De la plus grande désorganisation française peut naître l’idée qui sauve, qui foudroie l’adversaire qui croyait gagner. Cette puissance de création, elle a son défaut. C’est que le Français n’en fait souvent qu’à sa tête. On l’a vu la veille de la bataille de Rocroi où La Ferté n’écoutant que ses propres sentiments, désobéissant aux ordres, attaque tout seul, et puis se reprend, quand il se rend compte qu’il a fait une faute. Il se corrige juste à temps pour éviter de se faire enfoncer par les Le Français, c’est bien le désordre. Mais si l’on arrive à cristalliser son impétuosité de solitaire, sa force se trouve alors, durant quelques rares instants, toute au service d’une œuvre collective. Encore faut-il que cette œuvre collective lui plaise. Et rien de tel pour plaire à un soldat qu’un chef charismatique qui lui dise de foncer, en lui expliquant qu’il y a un gros risque, et qu’il va falloir se transcender. Devant cette furie française, les Espagnols vont être culbutés. Et les Français se trouvent en train de se battre contre les fantassins allemands et italiens qui étaient derrière eux, en soutien. Mais que peuvent-ils soutenir ? Ils ne peuvent même pas tirer de façon méthodique, parce que les Français arrivent mélangés au reflux des cavaliers espagnols. Leurs rangs se disloquent sous l’effet de la surprise. Ils se mettent à se débander. Les cavaliers Français ont là un avantage certain : celui de la vitesse et de la force. Ils sabrent tout ce qui leur 84 Histoire Événement• n°15
résiste. Ils poursuivent leurs ennemis, les dépassent, les transpercent. C’est l’écrasement complet de l’aile droite espagnole. Les tercios de La Fontaine ne bougent pas. Ils ont assisté à toute la débandade. Pourquoi ne font-ils rien ? Pour deux raisons. La première c’est que bouger, ce serait rompre l’ordre de bataille des tercios, qui sont disposés pour faire face à des assauts de cavalerie. En bougeant, ils n’auraient pas l’avantage de la vitesse face aux cavaliers français. Et ils risqueraient donc, en plus, de perdre de leur cohésion. Donc La Fontaine attend. Il y a une seconde raison qui les force à attendre. Melo, qui les commande, se trouve en pleine bagarre avec l’aile gauche de l’armée espagnole. Il n’a pas le temps d’organiser une stratégie face à la défaite de son aile droite. Il ne se rend même pas compte de l’étendue du désastre qu’elle a subi. Dans une bataille, il y a une chance sur deux de gagner, une chance sur deux de perdre. Sauf quelques cas exceptionnels où il y a match nul. Mais généralement, dans ce cas, un des deux adversaires recule, et d’ordinaire, c’est lui qui est considéré comme le vaincu. Avant d’attaquer, Enghien avait une chance sur deux a priori d’enfoncer l’aile droite de ses ennemis. Il a gagné. La probabilité de 50% pour la victoire s’est réalisée en sa faveur. Malheureusement, sur l’autre aile, c’est l’inverse qui se passe. Les troupes de L’Hopital ont attaqué, et elles se sont faites écharper. De ce côté, les Espagnols ont été meilleurs que les Français. Et L’Hopital n’a pas été aussi bon que son chef. Il a déjà commis une faute au départ quand il avait lancé le signal du galop trop tôt. Et les chevaux français sont arrivés essoufflés pour culbuter la cavalerie et l’infanterie espagnole, qui du coup a tenu le choc. La cavalerie française est obligée de s’en retourner, avec des pertes sévères. Elle perturbe même l’infanterie de La Ferté, qui se fait massac- Histoire Événement• n°15 85



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 1Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 2-3Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 4-5Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 6-7Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 8-9Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 10-11Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 12-13Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 14-15Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 16-17Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 18-19Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 20-21Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 22-23Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 24-25Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 26-27Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 28-29Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 30-31Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 32-33Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 34-35Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 36-37Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 38-39Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 40-41Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 42-43Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 44-45Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 46-47Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 48-49Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 50-51Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 52-53Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 54-55Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 56-57Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 58-59Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 60-61Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 62-63Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 64-65Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 66-67Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 68-69Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 70-71Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 72-73Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 74-75Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 76-77Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 78-79Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 80-81Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 82-83Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 84-85Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 86-87Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 88-89Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 90-91Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 92-93Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 94-95Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 96-97Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 98-99Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 100