Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
  • Prix facial : 9,80 €

  • Parution : n°15 de nov/déc/jan 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la bataille de Rocroi (1643).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
officiers généraux … Il les avait vus lui-même à l’œuvre, et en effet, cela n’avait guère été brillant. Il avait fallu organiser une véritable campagne de communication pour faire passer le siège de La Rochelle ou de Montauban pour de belles victoires de la monarchie … En termes militaires, la perfection n’était pas française. Richelieu avait eu beau vouloir réorganiser tout cela. Il avait raisonné en clerc, et non pas en chef de guerre. Ses grands changements avaient été de s’occuper de l’intendance. De mettre des contrôleurs sur les comptes. Mais c’était là œuvre de temps de paix. Et Louis XIII, à l’instinct bien plus guerrier et impétueux, passionné de chasse, savait que toute organisation ne dure que peu de temps, si derrière il n’y a pas le génie de la guerre, quand les combats commencent, et que l’on fait les premiers comptes des morts, dans une suite qui a bien plus d’importance stratégique que les comptes d’un régiment en formation de parade. On a beaucoup glosé sur les rapports de Richelieu et de Louis XIII. Comme beaucoup de gens intelligents, Louis XIII était paresseux. Il ne vivait que pour la chasse et la réflexion. Il laissait ainsi Richelieu abattre le travail, et faire le « sale » métier du pouvoir. C’est-à-dire la répression, les rapports de force, les études besogneuses, que nécessitaient cette monarchie absolue dont ils étaient tous les deux le centre nerveux. Richelieu, en dehors des liens de sympathie qu’il avait avec le duc de Condé, avait tout de suite repéré l’intelligence et le caractère de son fils. Mais il appartenait à l’intelligence de Louis XIII de faire de ce bon guerrier, qui s’était déjà distingué dans des batailles, autre chose qu’un bon bagarreur. Le tour de force du roi sera d’en faire le chef des armées, chargé de bloquer l’avancée des Espagnols sur Paris. On ne peut qu’admirer Louis XIII, a posteriori, d’une telle décision. Parce que cela 64 Histoire Événement• n°15
Louis XIII. L’homme qui aimait plus ses amis que sa femme, mais qui fut pleuré par sa femme, par son entourage, par ses soldats, parce qu’il était un grand roi, d’une grande gentillesse. Il était appelé Louis le Juste. a marché. Mais comment Louis XIII, en un moment aussi crucial, put-il comprendre qu’il fallait nommer à un tel poste de responsabilités son jeune cousin ? Pourquoi le préféra-t-il à d’autres militaires plus expérimentés, comme le maréchal de Lameiralles, ou le maréchal de L’Hôpital ? C’est là où l’on voit la capacité de Louis XIII à prendre des risques, grâce à son esprit de décision, et sa violence secrète, inscrite dans une sorte de tour d’ivoire, où il s’était lui-même volontairement enfermé. Il avait laissé Richelieu travailler à sa place. Il avait peut-être même poussé des personnes de la cour s’affronter devant lui, monter des complots … Richelieu travaillait et souffrait en silence … Il savait qu’il n’était rien sans l’appui de son roi. Et son roi le soutenait, tout en lui maintenant une pression insupportable. Tout le monde s’était trompé sur Louis XIII. Tout le monde croyait, communément, qu’il fallait le « libérer » de Richelieu. Sans se rendre compte que Richelieu n’était qu’un des aspects de Louis XIII, roi divin, qui rêvait le monde et sa royauté, et qui donnait forme à ses rêves, par la bouche de son ministre qui n’était que le support de sa volonté. Ce n’est pas un hasard si Louis XIII avait pris un homme d’Eglise comme ministre. Parce que Louis XIII se pensait inspiré. Il se savait visionnaire. Vivant dans un monde où la mystique rejoignait la guerre, où l’amour des hommes compensait celui des femmes, où le rôle du roi était de créer cette nation française, qui pour l’instant, n’était pas encore formée. Dix-sept Histoire Événement• n°15 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 1Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 2-3Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 4-5Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 6-7Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 8-9Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 10-11Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 12-13Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 14-15Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 16-17Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 18-19Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 20-21Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 22-23Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 24-25Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 26-27Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 28-29Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 30-31Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 32-33Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 34-35Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 36-37Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 38-39Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 40-41Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 42-43Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 44-45Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 46-47Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 48-49Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 50-51Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 52-53Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 54-55Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 56-57Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 58-59Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 60-61Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 62-63Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 64-65Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 66-67Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 68-69Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 70-71Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 72-73Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 74-75Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 76-77Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 78-79Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 80-81Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 82-83Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 84-85Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 86-87Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 88-89Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 90-91Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 92-93Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 94-95Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 96-97Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 98-99Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 100