Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
  • Prix facial : 9,80 €

  • Parution : n°15 de nov/déc/jan 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la bataille de Rocroi (1643).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Sommaire EDITO p03 HISTOIRE DES LIVRES..p08 ROCROI. 1643. CONDÉ SAUVE LA FRANCE...p12 Les tentatives d’alliance entre les Habsbourg et les Bourbon..p12 Après l’assassinat d’Henry IV, Bourbon et Habsbourg vont essayer de ne pas se faire la guerre. Louis XIII et sa sœur vont épouser respectivement Anne d’Autriche et son frère, le futur roi d’Espagne, malgré la contestation du prince Henry de Condé et du duc de Soissons qui voient là une inféodation aux trop puissants Habsbourg et un risque de diminution de leur rôle et prestige de prince de sang.. Mais les deux royaumes n’arriveront de tout façon pas à trouver une alliance politique. Le mysticisme flamboyant de la grande Espagne..p16 La pensée politique des Habsbourg, puissamment construite autour d’une pensée religieuse catholique les pousse à tenter de dominer l’Occident pour lui donner une unité spirituelle. Mais la conquête de l’Amérique a épuisé l’économie espagnole Les nouvelles images de la gestion.p17 Les erreurs du mercantilisme espagnol nuisent au pouvoir économique des Habsbourg, face à la montée du protestantisme de l’Europe du Nord. En 1643, le sentiment de l’unité catholique est fort chez les Espagnols, les Autrichiens et leurs alliés. Mais il a du mal à contrebalancer le dynamisme des protestants allemands, suédois et français. Le peuple national du roi de France..p22 Alors que le capitalisme financier et le progrès technique entraînent le déclin de la féodalité et de l’Espagne, Richelieu et Louis XIII essayent de forger l’identité française dans un monde particulier, synthèse de gallicanisme, de pensée scientifique, et des traditions qui permettraient à une classe dirigeante renouvelée de s’épanouir auprès d’un pouvoir centralisateur. Toute la difficulté est de définir une identité de qualité à ce nouveau pouvoir. Les faiblesses de l’armée française p31 Malgré le souvenir que l’on a gardé du brio des Trois mousquetaires, l’armée française de Louis XIII était loin de l’excellence. Les achats de brevet, le politiques budgétaires favorisaient quelques troupes d’élites de la protection rapprochée du roi et de ses ministres, au détriment de la masse de l’armée, qui connaît difficultés permanentes et déboires sur déboires. L’union européenne des Habsbourg au temps de Rocroi et de Condé..p39 La doctrine impériale et catholique des Habsbourg vise à l’unité de l’Europe. Elle se heurte au protestantisme et à la monarchie française catholique. Cela sera la cause de la guerre de Trente ans où toutes les pas- 6 Histoire Événement• n°15
sions et violences vont s’exacerber, à un moment où les sentiments exprimés par la philosophie et les arts atteignent des sommets d’équilibre et de raffinement. La férocité et le sublime vont aller de pair sans que l’on sache de nos jours ce qui prédominait exactement. La guerre sans bataillep44 Dans un premier temps, la France se contente de financer l’effort de guerre des protestants contre les Habsbourg, et reste officiellement en paix La guerre ouvertep47 La guerre avec bagarres Après les défaites des protestants, la France est obligée d’intervenir directement et connaît de graves difficultés militaires, et elle évite des désastres de justesse. Le mariage sans désir...p51 Le mariage d’intérêts du duc d’Enghien avec la nièce de Richelieu va faciliter sa carrière militaire qui était déjà plus que prometteuse. La France à la mort de Richelieu...p56 A la mort du cardinal, la France est en mauvaise posture. Toutes ses faiblesses structurelles apparaissent toujours aussi fortes. Le pouvoir monarchique et national pourrait se disloquer face aux Habsbourg à la moindre défaite militaire. L’armée espagnole de Rocroi..p60 La qualité de l’armée espagnole augure de grands dangers. La France risque d’être écrasée. Tout se joue à Rocroi..p63 Louis XIII est mourant. Par un coup de génie très calculé, il donne à son très jeune cousin le commandement des armées du Nord et le charge de sauver le royaume. Louis XIII montrait ainsi toute sa dimension de roi, toute faite d’intuition, de calculs et de sens psychologique. Cela donne un jour particulier à ses rapports avec Richelieu. Rocroi juste avant la bataille..p68 La bataille de Rocroi...p71 PROCHAIN NUMÉRO LE 12 FÉVRIER 2005 Histoire Événement• n°15 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 1Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 2-3Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 4-5Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 6-7Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 8-9Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 10-11Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 12-13Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 14-15Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 16-17Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 18-19Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 20-21Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 22-23Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 24-25Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 26-27Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 28-29Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 30-31Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 32-33Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 34-35Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 36-37Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 38-39Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 40-41Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 42-43Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 44-45Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 46-47Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 48-49Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 50-51Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 52-53Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 54-55Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 56-57Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 58-59Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 60-61Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 62-63Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 64-65Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 66-67Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 68-69Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 70-71Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 72-73Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 74-75Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 76-77Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 78-79Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 80-81Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 82-83Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 84-85Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 86-87Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 88-89Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 90-91Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 92-93Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 94-95Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 96-97Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 98-99Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 100