Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
  • Prix facial : 9,80 €

  • Parution : n°15 de nov/déc/jan 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la bataille de Rocroi (1643).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
contraire. Tout est ainsi mis en place pour les révoltes prochaines de la Fronde. Comme pour un fil trop tendu qui risque de se casser, le système de Richelieu vivait avec trop d’imperfections et de difficultés pour représenter un équilibre stable. Les difficultés militaires que la France avait rencontrées n’avaient fait que renforcer les dangers politiques que risquaient de vivre notre pays, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. La France était peut-être en train de redevenir une fiction. Etait-elle fidèle à Rome, à ses évêques ou à son roi ? Il y avait forcément un flou, avec ces nobles qui se révoltaient au nom des Grands, avec ces protestants qui résistaient à la dislocation de leurs places fortes. Etait-elle catholique ou simplement chrétienne ? Avec cette reine Anne d’Autriche qui était un pur produit des Habsbourg, et cette ancienne reine Marie de Médicis, qui était un pur produit Médicis. L’avenir de la France reposait sur un roi que l’on subodorait depuis toujours, et peut-être à tort, faible et malade. En seconde ligne, venait donc reine qui communiquait avec l’ennemi, et puis arrivaient ensuite des princes de sang ou des militaires qui tenaient l’armée, et dont les meilleurs venaient des milieux protestants. Dans ce méli-mélo, la France était une idée à la fois royale et populaire, fondée sur la conjonction d’éléments rivaux, qui ne s’entendaient pas entre eux parce qu’ils n’avaient pas la même perception de l’Histoire, ni même celle du futur. Ce peuple français, aux multiples patois, aux multiples pays et peuples, il avait certes une consistance ethnique et historique, issue pour l’essentiel d’un mélange gaulois et germain. Mais sa volonté d’exister ne se ressentait pas forcément en dehors de la volonté des rois de France, de leurs ministres, et de quelques milliers de fidèles soldats, qui comprenaient l’idée de la France. Mais tous les autres continuaient malgré tout de se sentir avant tout d’une religion, d’un groupe social, d’un pays … L’idée de France existait certes déjà, mais elle était polymorphe. En cas de 56 Histoire Événement• n°15
crise, elle pouvait disparaître. Tout allait dépendre du prochain roi et de son prochain ministre. C’était une situation extrême que vivait notre pays. La guerre et le danger pouvait encore remettre tout en question. A ces difficultés existentielles de l’intérieur, venaient s’ajouter ce que l’on appellerait de nos jours, en termes diplomatiques, les contingences extérieures. En clair, cela voulait dire que les Habsbourg voulaient contrôler la France. Du coup, la France et son Etat catholique étaient obligés de se réfugier dans les bras de ses ennemis idéologiques : les Hollandais, les Suédois, les Allemands du Nord, tous des gens qui n’aimaient pas les Français, et encore moins ses gouvernements. La Hollande était une sorte de Le Père Joseph. Le rôle de ce religieux auprès de Richelieu et Louis XIII prouve le rôle capital que joua l’église auprès de la monarchie. république protestante et affairiste, où la Bible réglait la vie personnelle, et où le commerce réglait les jeux du pouvoir. Les Juifs, les exclus de toute part dans le monde cahtolique, avaient le droit de s’y installer, à condition d’aimer Dieu et de vivre dans une vie de labeur et de réflexion, à vocation internationale. L’Allemagne du Nord était peuplée de ces Germains froids, méthodiques, rigoristes, non pas inquiets de leur avenir dans l’au-delà, mais passionnés. Le célèbre « Fransouze, pas sérious … » était déjà une réalité. La France, avec sa masse de Français, en effet, ne faisait pas sérieuse. On s’en méfiait. La France connue de l’étranger, c’était quelques provinces limitrophes des pays voisins. Mais c’était surtout Paris. Quelques centaines de milliers d’habitants, une foule de nobles, de soldats d’élite venus souvent de l’étranger, Suisses, Allemands, Croates, Ecossais et Histoire Événement• n°15 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 1Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 2-3Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 4-5Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 6-7Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 8-9Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 10-11Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 12-13Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 14-15Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 16-17Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 18-19Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 20-21Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 22-23Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 24-25Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 26-27Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 28-29Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 30-31Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 32-33Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 34-35Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 36-37Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 38-39Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 40-41Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 42-43Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 44-45Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 46-47Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 48-49Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 50-51Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 52-53Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 54-55Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 56-57Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 58-59Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 60-61Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 62-63Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 64-65Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 66-67Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 68-69Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 70-71Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 72-73Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 74-75Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 76-77Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 78-79Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 80-81Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 82-83Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 84-85Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 86-87Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 88-89Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 90-91Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 92-93Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 94-95Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 96-97Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 98-99Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 100