Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
  • Prix facial : 9,80 €

  • Parution : n°15 de nov/déc/jan 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la bataille de Rocroi (1643).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
Même Monsieur, le frère du roi, qui est passé à plusieurs reprises du côté des Espagnols, se mobilise. Toute cette noblesse sera bientôt frondeuse, avec son chef, le duc d'Enghien, devenu le Grand Condé après la bataille de Rocroi. Mais auparavant, elle va se battre brillamment contre les Espagnols. Parce qu'elle ne sait peut-être pas ce qu'elle veut exactement. Mais elle sait ce qu’elle ne veut pas et veut combattre : En politique intérieure, l'autoritarisme de Richelieu, mais surtout, en politique étrangère : passer sous la tutelle directe des Habsbourg. Ce qui prouve que cette noblesse française est déjà consciente de participer à un modèle de civilisation à part, qui a ses propres mœurs et sa propre histoire, donc son propre devenir au sein de l'Europe. Ce fameux modèle français qui allait s'imposer au temps de Louis XIV, ce style français qui sera imité par toutes les cours de l'Europe, cet art de la conversation, de la littérature, qui fera que l'on parlera français dans toutes les cours d'Europe, c'est un enjeu qui existe déjà en 1643. Même si, à peine un an plutôt, il y avait encore des nobles qui voulaient renverser le gouvernement en assassinant Richelieu, même si derrière Richelieu, c'était la volonté inflexible de Louis XIII que l'on visait … d'un seul coup, face au danger d’une invasion, c'est tout le monde qui avait envie de se battre, comme cela sera le cas, au moment du miracle de la Marne, quand tout semblait perdu, et que tout recommençait grâce au génie de quelques-uns uns.. En 1914, il y aura Gallieni et Joffre. En 1643, il y eut Condé L'histoire ne retiendra à peine que la reine mère, ancienne régente du royaume, était passée à l'ennemi après s’être brouillé avec son fils le roi Louis XIII. Que son fils préféré, Monsieur, frère du roi, avait lui aussi passé une partie de sa vie d'opposant en contact avec les Espagnols, et même y avait fait plus qu’une visite de politesse. On oubliera aussi, ou l'on parlera avec sourire, du refuge qu'avait constitué la frontière espagnole, au père du grand Condé, lorsque son père s'était réfugié chez les futurs ennemis, pour préserver son épouse, des ardeurs lubriques de son cousin Henry IV … Mais, la France est en danger, et d'un seul coup, comme 48 Histoire Événement• n°15
elle risquait de disparaître, quelques uns de ses défenseurs furent géniaux. Et Monsieur vint défendre le royaume de son frère, peutêtre parce qu’il avait conscience de faire partie de la même famille, mais aussi parce qu’il ressentait cet appel de la patrie et qu’il ne pouvait s’y dérober dans sa logique politique. Dans les appels à la mobilisation des Parisiens pour s’enrôler et reconquérir Corbie, on faisait appel au patriotisme des Français. Ce terme fut utilisé. Désormais, les descendants de Monsieur, qui constitueront la famille des La chevalerie, c’était la générosité d’âme au service de la guerre Orléans, se montreront en faveur d’un nationalisme populaire qui débouchera sur un côté révolutionnaire de la part de Philippe-Egalité, et sur un côté libéral, réconciliateur avec le bonapartisme, de la part de son fils le roi Louis- Philippe, qui aura été lui-même un des généraux de la Révolution à ses débuts. Le 30 octobre année, l’attaque est menée pour libérer Corbie, et c’est la victoire au bout de dix jours de combat. Le 9 novembre, les Espagnols capitulent. Mais ensuite la guerre s’enlise faute de budget et de capacité à prendre de grands risques militaires. En plus elle coûte cher, les négociations entreprises de part et d’autre ne donnent rien. La monarchie française continue de s’allier avec tous ceux qui veulent lutter contre la tutelle des Habsbourg. Elle soutient ainsi la révolte des Portugais et des Catalans. Elle arrive en même temps à quelques résultats satisfaisants sur le terrain militaire. Arras et la région Histoire Événement• n°15 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 1Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 2-3Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 4-5Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 6-7Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 8-9Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 10-11Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 12-13Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 14-15Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 16-17Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 18-19Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 20-21Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 22-23Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 24-25Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 26-27Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 28-29Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 30-31Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 32-33Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 34-35Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 36-37Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 38-39Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 40-41Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 42-43Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 44-45Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 46-47Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 48-49Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 50-51Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 52-53Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 54-55Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 56-57Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 58-59Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 60-61Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 62-63Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 64-65Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 66-67Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 68-69Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 70-71Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 72-73Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 74-75Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 76-77Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 78-79Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 80-81Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 82-83Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 84-85Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 86-87Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 88-89Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 90-91Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 92-93Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 94-95Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 96-97Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 98-99Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 100