Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
Histoire événement n°15 nov/déc/jan 2005
  • Prix facial : 9,80 €

  • Parution : n°15 de nov/déc/jan 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la bataille de Rocroi (1643).

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Les combats de la guerre de Trente ans furent extrêmement violents et meurtriers. Une grande partie de la noblesse d’Europe allait y perdre la vie, et être remplacée, dans le jeu du pouvoir et des honneurs, par une noblesse plus récente et par une fraction de la bourgeoisie. On verra donc le pouvoir Français à la fois essayer de réduire le pouvoir protestant à l'intérieur de ses frontières, tout en soutenant le lobby protestant à l'extérieur. Prouvant ainsi que les alliances géopolitiques sont souvent bien plus fortes que les alliances idéologiques ou religieuses. Dans un premier temps, la France refuse de faire la guerre directement. Elle intervient en médiation pour réconcilier catholiques et protestants allemands. Les Tchèques restent seul face aux puissants Habsbourg, et ils se font battre le 8 novembre 1620, à proximité de Prague, devant La montagne blanche. L’année d’après, la Hongrie fait soumission. L’équilibre des pouvoirs dans le Saint Empire romain germanique redevient, après les difficultés du départ, en faveur des catholiques. Dans les mêmes mois, les Habsbourg d’Espagne poussent à se révolter les habitants catholiques de la vallée de la Valteline, dans les Alpes. Ceux-ci sont sous tutelle de leurs voisins protestants, les Suisses des Grisons, qui eux-mêmes sont sous la protection de Louis XIII qui préfère toujours ne pas intervenir par prudence. Il préfère s’occuper d’abord des protestants de chez lui qui lui causent du souci. En avril 1621, forts de ces premiers succès, les Habsbourg d’Espagne refusent de renouveler la trêve de douze ans qui maintenait la paix entre eux et les Hollandais. Et sur cet autre terrain militaire, les Espagnols gagnent à nouveau. 44 Histoire Événement• n°15
A partir de 1628, c’est l’Italie qui devient le point de conflit entre les Habsbourg et les Bourbon de France. La succession du duché de Mantoue met en confrontation la France à la fois contre l’Espagne, la Savoie et le Saint Empire romain germanique. Louis XIII part avec une armée pour rétablir dans ses droits à la succession, qui sont spoliés, son cousin Charles de Nevers. Après négociation, l’empereur d’Allemagne accepta de composer et de reconnaître le cousin dans ses droits. Mais moins de deux ans plus tard, en 1630, les Espagnols assiègent à nouveau Casal. Louis XIII repartit aussitôt en campagne. Il occupa le nord de la Savoie, et réussit finalement à prendre Mantoue. Au moment où les forces françaises vont essayer de récupérer Casal, Mazarin, qui est pour l’heure un brillant cardinal italien, et qui occupe le poste du légat du pape à Ratisbonne, réussit à faire conclure un accord entre les belligérants qui officiellement ne sont toujours pas en guerre, puisqu’il n’y a pas eu de déclaration. L’accord à l’amiable sera formalisé par le traité de Cherasco, le 19 juin 1631. Le duc de Nevers, Charles de Gonzagues, est rétabli dans ses droits sur Mantoue et Montferrat. La France gagne, au titre de son aide, la forteresse de Pignerol dans les Alpes, ce qui lui permet de garder une ouverture sur l’Italie du Nord, et donc sur la frontière Sud de la Mittle Europa. C’est un succès pour Louis XIII. Il est clair que la situation en Allemagne a obligé les Habsbourg à composer. Et que les négociations ont été aidées par les liens familiaux créés par les mariages de Louis XIII et de sa sœur avec Anne d’Autriche et son frère. Par prudence, la France s’était contentée, en cette première partie de la guerre de Trente ans, d’aider financièrement les protestants étrangers sans intervenir directement. Les principaux commandités de la France sont le roi de Suède et celui de Bavière Richelieu envoyait pour négocier ces alliances occultes celui qu’on appelle son éminence grise, le père Joseph. Une guerre affreuse, causée en partie par l’influence française, et en tout cas financée par la monarchie française, va Histoire Événement• n°15 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 1Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 2-3Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 4-5Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 6-7Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 8-9Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 10-11Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 12-13Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 14-15Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 16-17Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 18-19Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 20-21Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 22-23Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 24-25Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 26-27Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 28-29Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 30-31Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 32-33Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 34-35Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 36-37Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 38-39Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 40-41Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 42-43Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 44-45Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 46-47Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 48-49Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 50-51Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 52-53Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 54-55Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 56-57Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 58-59Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 60-61Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 62-63Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 64-65Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 66-67Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 68-69Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 70-71Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 72-73Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 74-75Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 76-77Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 78-79Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 80-81Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 82-83Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 84-85Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 86-87Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 88-89Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 90-91Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 92-93Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 94-95Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 96-97Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 98-99Histoire événement numéro 15 nov/déc/jan 2005 Page 100