Histoire événement n°10 HS mai/jun/jui 2004
Histoire événement n°10 HS mai/jun/jui 2004
  • Prix facial : 2,50 €

  • Parution : n°10 HS de mai/jun/jui 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 102

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Europe, une histoire française.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
tendre avec la France. Mais la France voulait vivre, elle aussi, indépendante de l’hégémonie germanique et espagnole. En particulier sous l’influence de son lobby protestant. Des raisons pour la guerre Après la victoire des Autrichiens catholiques à Nordlingen, le 5 et 6 septembre 1634, sur nos alliés secrets et protestants, Richelieu n’hésite pas sur la décision à prendre. Lui, le cardinal catholique, qui n’avait pas voulu faire la guerre directement contre les Autrichiens, sait que désormais, c’est autour de la France d’intervenir contre les Habsbourg. Il envoie des troupes, jouant ainsi son va-tout, et certainement le va-tout de la nation française. Pour rompre ce perpétuel danger d’encerclement de la France des Bourbon par l’Europe des Habsbourg, il parie sur une aventure militaire. Il anticipe à l’extrême. Il se pose en visionnaire. Il ne s’agit pas d’un vent de passion qui s’empare de ses calculs. Tout au contraire. On est bien loin d’une volonté de puissance exacerbée, à la Napoléon. Chaque lutte est causée par une nécessité certaine, comme dans un jeu d’échecs ou les adversaires seraient de la même force et seraient contraints d’avancer leurs pions sous peine de disqualification. Les Etats de l’Ancien régime étaient continuellement en discussion ou en guerre. La structure majoritairement agricole et artisanale de l’économie permet l’autarcie des pays en matière de nourriture et de production. Le problème géopolitique sur terre ne se pose donc pas en termes d’interdépendances entre pays, pour sauvegarder de grands équilibres économiques nécessaires, mais en termes de zones de frontières à sécuriser pour permettre à chaque royaume de s’organiser, et de centraliser ainsi son pouvoir, encore marqué par les règles de féodalité du Moyen-Âge. Le passage à l’ère moderne est à ce prix. 38 Histoire Événement• Hors-série n10
En revanche, la géostratégie maritime est déjà la même qu’aujourd’hui. Tout enrichissement international passe par le contrôle de ports, d’îles et de comptoirs permettant d’exploiter des pays en voie de développement, ou en perpétuel sous-développement. La déclaration de guerre de la France aux Habsbourg d’Espagne s’inscrit dans une géostratégie essentiellement terrestre et non maritime. Parce que la France est en danger d’éclatement. C’est vrai qu’il y avait plus d’homogénéité dans la population espagnole, allemande, suédoise que dans la population française. Aussi la France, n’avait-elle pas axé ses traditions sur l’unité, mais sur le foisonnement : en des feux d’artifices politiques multiples et variés, des discussions, des pensées, des arts, et des recherches en tout genre. Cet état d’esprit français est représentatif de la grandeur historique de son peuple français, qui commence à bien se définir en ce milieu du dix-septième siècle. C’est un peuple de France industrieux et courageux, passionné grâce à des sentiments religieux qui lui ont montré différentes voies pour la recherche de l’absolu. C’est une France travailleuse et indépendante, une France qui bouge et qui entreprend, et qui fait de la recherche en tout genre. Elle est dirigée par une élite aristocratique et bourgeoise qui lui donne un allant et un brio qui n’est pas sans rappeler ce que l’on suppose de la société gallo-romaine. Ce n’est pas une France d’enfants sages, où l’enfant sage serait récompensé par la réalisation de son ambition : devenir un consommateur dans un petit royaume sans histoire. La France est à l’image de Condé ou de Henry IV. Elle est à la façon des Bourbons : une terre d’aventure et de passion où le pouvoir est à prendre. Parce qu’il est perpétuellement remis en question. Parce que tout est relatif. A cause d’une fragilité géostratégique et perpétuelle, menant à des crises permanentes, où la guerre détruit avant de sauver et de reconstruire. Alors les véritables passionnés de la trempe de Condé et Histoire Événement• Hors-série n°10 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 1Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 2-3Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 4-5Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 6-7Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 8-9Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 10-11Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 12-13Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 14-15Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 16-17Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 18-19Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 20-21Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 22-23Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 24-25Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 26-27Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 28-29Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 30-31Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 32-33Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 34-35Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 36-37Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 38-39Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 40-41Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 42-43Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 44-45Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 46-47Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 48-49Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 50-51Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 52-53Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 54-55Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 56-57Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 58-59Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 60-61Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 62-63Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 64-65Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 66-67Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 68-69Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 70-71Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 72-73Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 74-75Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 76-77Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 78-79Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 80-81Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 82-83Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 84-85Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 86-87Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 88-89Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 90-91Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 92-93Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 94-95Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 96-97Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 98-99Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 100-101Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 102