Histoire événement n°10 HS mai/jun/jui 2004
Histoire événement n°10 HS mai/jun/jui 2004
  • Prix facial : 2,50 €

  • Parution : n°10 HS de mai/jun/jui 2004

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (125 x 205) mm

  • Nombre de pages : 102

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Europe, une histoire française.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Céline. Mais est-ce une bonne thèse ? Le monothéisme n’est pas uniquement lié avec la notion de race sémite. Croire en un seul dieu est une exigence qui peut atteindre, laminer ou sublimer n’importe quel penseur religieux. Le premier grand monothéiste connu semble être le créateur de la religion mazdéenne, il s’appelait Zoroastre ou Zarathoustra et Nietzsche s’inspira de sa soif de l’absolu pour définir le surhomme, c’est-à-dire, celui qui devait être selon,lui, l’homme futur de l’humanité. Le monothéisme puisait ainsi ses ressources spirituelles dans la religion de Zoroastre, pratiqué par les éléments ariens qui s’imposèrent en Iran et en Irak. La religion juive épousa la thèse du monothéisme lors de la déportation du peuple d’Israël à Babylone. Les textes de la Genèse et du livre de Job sont directement inspirés de textes écrits quelques millénaires auparavant par des moines bouddhistes qui habitaient peut-être des régions situées entre l’Afghanistan et l’Iran. C’est cette culture, si proche de la culture celte, ou indoeuropéenne, qui permit au christianisme de s’implanter si fortement dans les âmes et les consciences des Européens. Jusqu’aux rives de la Baltique, jusqu’à Moscou et le début des déserts ou régnaient les Tartares et les Orientaux, la religion de Jésus se propagea. La civilisation occidentale se mit à attendre le jugement dernier et la réalisation de la Bonne Nouvelle. A partir d’un code moral strict tout autant que passionné, le bon chrétien pouvait envisager arriver à un degré de perfection qui lui permettait d’espérer être sur un chemin où son âme irait vers le plus haut des cieux. Mais tout un drame allait alors commencer pour l’Europe. Les modèles de perfection allaient varier selon les tempéraments des hommes, selon leurs régions, et selon les clivages politiques entre les puissants. 20 Histoire Événement• Hors-série n10
On allait avoir un modèle romain, très méditerranéen, que nombre d’Européens plus nordiques allaient regarder avec une certaine dose d’agacement ou même de suspicion. Et un modèle nordique, plus austère, plus tourné sur la notion de morale sociale. En revanche, on ne savait plus, dès la Renaissance, si l’Eglise avait eu réellement raison de définir l’âme humaine comme elle l’avait fait jusqu’à présent. Elle s’était trompé déjà sur bien des choses en matière de sciences. Elle avait eu du mal à comprendre que la terre était ronde. Elle s’était ridiculisée dans les grandes largeurs en affirmant que c’était le soleil qui tournait autour de notre planète bien aimée. Pourtant, ce qu’elle voulait protéger, au départ, c’était cette idée que l’homme était au centre de l’univers, et que ce n’était pas lui qui tournait autour du soleil, mais bien le soleil qui tournait autour de la créature de Dieu. Ainsi le destin humain pouvait-il être protégé de toute inhumanité, parce qu’il n’était pas considéré comme un simple pion dans une immense architecture qui n’aurait pas été construite par lui. Mais cette erreur scientifique allait coûter fort cher à une Eglise qui fut à cause de cela caricaturée, traînée dans la boue, et traitée d’obscurantiste Le christianisme indo-européen de Rome L’Eglise s’était donc empêtrée dans une suite de mauvais raisonnements, d’affirmations inutiles qu’on ne lui demandait même pas pour croire en Dieu. Afin de défendre la place de l’homme dans l’univers, fallait-il partir de l’idée égocentrique que l’homme était au centre de tout sur une terre plate ? Alors que les Grecs avaient déjà prouvé, vingt siècles plus tôt, que celle-ci était ronde ? Mais l’idéologie imaginée par quelques clercs et quelques papes était considérée comme supérieure à tout raisonnement. Il s’ensuivit une catastrophe intellectuelle. l’Eglise perdit donc toute une partie de son prestige intellectuel. Désormais, com- Histoire Événement• Hors-série n°10 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 1Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 2-3Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 4-5Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 6-7Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 8-9Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 10-11Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 12-13Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 14-15Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 16-17Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 18-19Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 20-21Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 22-23Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 24-25Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 26-27Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 28-29Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 30-31Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 32-33Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 34-35Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 36-37Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 38-39Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 40-41Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 42-43Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 44-45Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 46-47Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 48-49Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 50-51Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 52-53Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 54-55Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 56-57Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 58-59Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 60-61Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 62-63Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 64-65Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 66-67Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 68-69Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 70-71Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 72-73Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 74-75Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 76-77Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 78-79Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 80-81Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 82-83Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 84-85Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 86-87Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 88-89Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 90-91Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 92-93Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 94-95Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 96-97Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 98-99Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 100-101Histoire événement numéro 10 HS mai/jun/jui 2004 Page 102