High Performance Computing n°18 15 mar 2016
High Performance Computing n°18 15 mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de 15 mar 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : HPC Media

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : HPC et entreprise, un mariage de raison pour bosster la croissance.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
HOW TO machines virtuelles. La connectivité entre les serveurs et le stockage doit être rapide pour éviter les goulets d’étranglement. Le 10 Gigabit Ethernet fournit l’interconnectivité la plus rapide pour des environnements virtualisés. LE 10 GIGABIT ETHERNET SAN CONTRE FIBRE CHANNEL  : PLUS SIMPLE ET PLUS RENTABLE Il existe trois types de stockage dans un réseau  : Direct-Attached Storage (DAS), NAS et SAN. Chacun a ses propes avantages, mais le SAN apparaît comme la solution la plus flexible et évolutive pour des centres de données et des applications haute densité. Le principal inconvénient d’un SAN est le coût et le besoin de personnel spécialement formé nécessaires pour l’installation et le maintien de la structure d’interconnexion. Néanmoins, les réseaux SAN Fibre Channel sont maintenant largement établis dans les grandes entreprises. Une nouvelle norme, l’Internet Small Computer System Interface (iSCSI), fait du 10 Gigabit Ethernet une alternative attrayante au remplacement des structures SAN. iSCSI est une extension du protocole SCSI utilisé pour les transferts de paquets dans la plupart des périphériques de stockage et Fibre Channel. L’extension Internet définit les protocoles visant à étendre les transferts de paquets sur IP, permettant à une infrastructure Ethernet standard d’être utilisé comme une infrastructure SAN. iSCSI est pris en charge aujourd’hui dans la plupart des systèmes d’exploitation. Les dernières fonctionnalités iSCSI permettent au 10 Gigabit Ethernet de se comparer de façon avantageuse au Fibre Channel en tant que matrice d’interconnexion à un SAN  : HIC REVIEW Il existe trois types de stockage dans un réseau  : Direct-Attached Storage (DAS), NAS et SAN. Chacun a ses propes avantages, mais le SAN apparaît comme la solution la plus flexible et évolutive pour des centres de données et des applications haute densité. Réduction des coûts de l’équipement et des frais d’administration  : les composants réseau 10 GbE sont moins chers que les composants hautement spécialisés Fibre Channel et ne nécessitent pas des compétences spécialisées pour l’installation et la gestion. Gestion des Serveurs améliorée  : Le démarrage à distance via iSCSI évite le démarrage de chaque serveur à partir de son propre disque dur. Les serveurs peuvent démarrer à partir d’une image du système d’exploitation sur le SAN. Ceci est particulièrement avantageux pour l’utilisation de serveurs sans disque dans les « racks » ou « serveurs lame ». Amélioration de la Reprise après sinistre -  : toutes les informations sur un SAN local, y compris les informations de démarrage, des images du système d’exploitation, des applications et données peuvent être dupliquées sur un SAN à distance pour une reprise après sinistre rapide et complète. Excellentes performances  : des machines virtuelles même transactionnelles, comme des bases de données, peuvent fonctionner en 10 Gigabit Ethernet et SAN iSCSI, sans compromettre les performances. 10 GIGABIT ETHERNET ET LA COUCHE D’AGRÉGATION  : RÉDUIRE LES GOULOTS D’ÉTRANGLEMENT Jusqu’à récemment, les « normes » de conception du réseau recommandaient d’équiper la périphérie en Fast Ethernet (100BASE-T) et d’utiliser des liaisons montantes Gigabit pour le cœur (pour les architectures de réseau à deux niveaux) ou la couche d’agrégation (pour les réseaux à trois niveaux). Aujourd’hui, le trafic en périphérie de réseau a augmenté de
HOW TO TABLE 1 CÂBLES FIBRE Fibre Multimode Fibre 62.5/125µm (OM1 grade) Standard précédent Fibre 50/125µm (OM2 grade) Standard précédent Fibre 50/125µm (OM3 grade) Standard actuel (nouvelles installations) Fibre monomode Fibre 9/125µm Standard actuel TABLE 2 INTERFACES 10 GIGABIT ETHERNET (PHY 10GBASE-R) POUR FIBRE Fibre Multimode 10GBase-LX4 Portée maximum 300m (980ft) 10GBase-SR « Short Range » Jusqu’à 300m (980ft) 10GBase-LRM « Long Reach Multimode » Jusqu’à 260m (850ft) Fibre monomode 10GBase-LX4 Portée maximum 10km (6.2mi) 10GBase-LR « Long Reach » Jusqu’à 10km (6.2mi) 10GBase-ER « Extended Reach » Jusqu’à 40km (25mi) Standard précédent Standard actuel Standard actuel Standard précédent Standard actuel Standard actuel TABLE 3 MODULES 10 GIGABIT ETHERNET XENPACK Facteur de forme large Standard précédent X2 (XPACK) Plus petit que XENPACK Standard précédent XFP Plus petit que X2 Standard actuel SFP+ Le plus petit facteur de forme Standard actuel HIC REVIEW TABLE 4 GAMMES 10 GIGABIT PAR TYPE DE FIBRE ET PAR PHY (INTERFACE PHYSIQUE) Fibre Multimode Fibre monomode 10 GE PHY 62.5/125µm OM1 50/125µm OM2 50/125µm OM3 9/125µm 10GBase-LX4 300m (980ft) 240m (790ft) 240m (790ft) 10km (6.2mi) 10GBase-SR 33m (108ft) 33m (108ft) 300m (980ft) - 10GBase-LRM 220m (720ft) 220m (720ft) 260m (720ft) - 10GBase-LR 33m (108ft) 33m (108ft) 33m (108ft) 10km (6.2mi) 10GBase-ER — — — 40km (25mi) façon spectaculaire. Gourmandes en bande passante les applications se sont multipliées et le Gigabit Ethernet au bureau est devenu plus populaire au fur et à mesure que son prix a diminué. L’adoption plus généralisée de la technologie Gigabit Ethernet au bureau a augmenté la charge sur le reste du réseau. Le résultat  : un goulot d’étranglement dû aux grandes quantités de trafic Gigabit entre la périphérie du réseau et la couche d’agrégation ou le cœur. Le 10 Gigabit Ethernet permet à la couche d’agrégation de répondre aux demandes croissantes des utilisateurs et des applications. Il peut aider à réduire la charge du réseau et fournit quelques avantages importants sur l’agrégation de multiples liens Gigabit Ethernet  :



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 1High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 2-3High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 4-5High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 6-7High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 8-9High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 10-11High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 12-13High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 14-15High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 16-17High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 18-19High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 20-21High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 22-23High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 24-25High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 26-27High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 28-29High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 30-31High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 32-33High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 34-35High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 36-37High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 38-39High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 40-41High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 42-43High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 44-45High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 46-47High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 48-49High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 50-51High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 52-53High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 54-55High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 56-57High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 58-59High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 60-61High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 62-63High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 64-65High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 66-67High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 68-69High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 70-71High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 72-73High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 74-75High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 76-77High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 78-79High Performance Computing numéro 18 15 mar 2016 Page 80