Gazette des Armes n°475 mai 2015
Gazette des Armes n°475 mai 2015
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°475 de mai 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 44 Mo

  • Dans ce numéro : le centenaire du Chauchat.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Texte : Jack pelissier Photos : Marc de Fromont Un fusil du 1er régiment de Chasseurs à pied de la Garde Imperiale Manufacture de Versailles Le fusil dont il s’agit ici a été construit dans les premières années de l’Empire et sa datation à partir des différentes inscriptions et poinçons qu’il porte, bien qu’un peu complexe, permet de l’établir d’une façon assez précise. Vue d’ensemble de l’arme avec sa baïonnette et son fourreau, de droite. Vue d’ensemble sur l’extrémité du canon. Noter le bec de l’embouchoir. Inscription de Boutet sur le dessus du canon. 42 Gazette des armes n°475 Si le fusil de grenadier de Garde Consulaire puis Impériale dérive de celui des gardes du Directoire et du Corps Législatif, il en diffère notamment sur deux détails. En effet, le premier comportait une platine dite « de sûreté » avec bassinet en cylindre à couvercle mobile, ainsi qu’une joue en relief à gauche de la crosse, le second recevait la platine ordinaire de type 1777/An IX et n’avait pas de joue à la crosse, ni en relief ni en creux. Toutefois il y a tout lieu de penser que l’arme du Directoire demeura en service encore quelques années jusqu’à épuisement du modèle. Outre ces dispositions nouvelles le fusil observé ici présente certaines particularités dans ses garnitures ainsi que des signes manifestes de personnalisation, principalement dans la monture. On y reviendra. D’une longueur totale de 152 centimètres pour une longueur de canon, hors queue de culasse de 113, 5, et de 5, 5 pour cette dernière, il répond bien aux cotes générales définies pour le modèle 1777 et ses modifications de l’An IX. Le canon Il est à âme lisse et au calibre de 17, 5 millimètres. Il est à cinq pans courts au tonnerre à l’instar du modèle 1777 de seconde fabrication (à partir de 1783). A environ 3 centimètres de la bouche et sur le dessous, il comporte un tenon de baïonnette classique. Sa principale particularité est de porter, à hauteur de la batterie et dans l’axe du pan supérieur, l’inscription identifiant le constructeur en grands caractères cursifs sur une ligne (cette empreinte est du reste la seule apposée sur la pièce) : Entse/Boutet Outre qu’elle se rapporte directement aux ateliers versaillais du prestigieux « Directeur Artiste », elle a toute son importance comme élément de datation. Elle ne fut en effet apposée sur les canons des armes des Gardes Consulaires puis Impériales que jusqu’en l’An XIII inclus (septembre 1804-août 1805), soit durant la première année de l’Empire.
Par ailleurs, à partir de 1806, les queues de culasse furent à nouveau marquées du millésime 1777, auparavant absent bien qu’elles soient fabriquées selon les critères de base de ce système. Toutefois, d’autres inscriptions et marques, en particulier sur la platine et les garnitures, semblent indiquer un assemblage final un peu plus tardif comme on le verra. Les premiers indices sont donc fournis par cette dernière. La platine Longue de 16 centimètres et large de 3 au centre entre le chien et le bassinet, elle suit les dispositions de l’An IX avec la tête de la vis de chien plus allongée (en « olive ») et la suppression du retroussis en haut de la batterie. Son corps est donc rond à l’arrière et plat à l’avant avec le pourtour biseauté à ce niveau. Tout son intérêt tient dans les inscriptions qu’elle porte en bas entre le chien et l’arrière du ressort de batterie et au dessus ses poinçons de contrôle à hauteur du bassinet. L’inscription de la manufacture, en lettres d’imprimerie appliquées au poinçon, est une variante hybride du format généralement observé entre 1804 et 1806. Pour être précis, et pour mieux appréhender la question, il faut commencer par considérer celle encore avant 1804. en usage sous le Consulat : M RE N LE DE VERSAILLES. Cette mention républicaine remonte à l’An VII (septembre 1798 à août 1799). En l’An XIII (septembre 1803 à août 1804), donc au moment de la proclamation de l’Empire, elle connut la modification suivante : MANUF RE DE VERSAILLES Toute mention de régime politique y est donc omise. Elle évolua encore en 1806 pour devenir cette fois : M RE IMP LE A VERSAILLES Enfin en 1807, et ce jusqu’en 1814, elle reçut son format définitif pour la période impériale : M RE IMP LE DE VERSAILLES Les deux poinçons, situés au dessus de l’inscription entre le chien et le bassinet, four- Gros plan sur le corps de platine, l’inscription de Versailles et les deux poinçons. Vue d’ensemble de la platine. La Gazette des armes n°475 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 1Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 2-3Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 4-5Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 6-7Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 8-9Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 10-11Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 12-13Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 14-15Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 16-17Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 18-19Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 20-21Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 22-23Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 24-25Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 26-27Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 28-29Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 30-31Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 32-33Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 34-35Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 36-37Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 38-39Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 40-41Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 42-43Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 44-45Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 46-47Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 48-49Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 50-51Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 52-53Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 54-55Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 56-57Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 58-59Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 60-61Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 62-63Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 64-65Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 66-67Gazette des Armes numéro 475 mai 2015 Page 68