Gazette des Armes n°474 avril 2015
Gazette des Armes n°474 avril 2015
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°474 de avril 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 45 Mo

  • Dans ce numéro : P.38 contre Tokarev.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
Le poignard de combat néerlandais Stormdolk modèle 1917 Le poignard de combat néerlandais Stormdolk modèle 1917 allie à une extrême élégance des lignes une qualité de fabrication exceptionnelle pour ce genre d’arme. 48 Gazette des armes n°474 Bien qu’ils soient parvenus à rester neutres au cours de la première guerre mondiale, les Pays Bas n’en suivirent pas moins avec une grande attention de conflit qui se déroulait à proximité de leurs frontières. Il n’échappa pas à l’étatmajor néerlandais que les belligérants avaient développé l’emploi de troupes de choc, capables d’effectuer des reconnaissance à proximité des lignes ennemies ou d’y pénétrer par surprise pour détruire un objectif ponctuel ou capturer des prisonniers. L’armée hollandaise mit donc sur pied à titre expérimental, au sein de ses troupes, des groupes de choc appelées « Stormtroepen ». A l’imitation des Allemands et des Français, les Néerlandais équipèrent ces hommes d’un poignard de combat : le « Stormdolk » (poignard d’assaut) modèle 1917. Ces poignards furent fabriqués par l’établissement d’artillerie d’Inrichtingen dans la ville de Hembrug. Numéro de série poinçonné sur la garde. Ce numéro était en principe reporté au dos du portefourreau mais il est fréquent que sur les armes rencontrées aujourd’hui, les numéros ne correspondent plus, suite aux échanges de fourreaux effectués ! Texte et photos : Luc Guillou Présentation Le Stormdolk se caractérise par une longueur importante : 375 mm de longueur totale, dont 210 mm pour la lame. La longue lame symétrique et à double tranchant sur toute sa longueur a bénéficié d’un traitement thermique, qui lui donne une remarquable teinte bleutée. Sa forme permet aussi bien de porter des coups de taille que d’estoc. Elle est séparée du manche par une garde ovale surmontée d’une virole métallique. Le manche en noyer clair comporte huit cannelures et se termine par un large pommeau. Léger (220 grammes) et bien équilibré, le « Stormdolk » possède une très grande élégance et est de ce fait l’un des plus beaux poignards de combats de la première guerre mondiale avec la dague Caux utilisée par l’armée française. Pour le transport, le poignard prend place dans un étui en bois recouvert de cuir fauve, dont la pointe est renforcée par une bou-
Marquages régimentaires (probablement), frappés en surcharge du poinçon de contrôle sur un autre exemplaire. terolle en acier ligaturée au corps du fourreau comme pour ceux des baïonnettes néerlandaises. Cet étui est suspendu à un porte-fourreau riveté, qui porte au revers les initiales « CW » (Constructie Werkplaats) apposées par l’arsenal de Delft, qui en assurait la fabrication. Le poignard pouvait se porter suspendu au ceinturon ou glissé dans le porte-sabre, comme le faisaient certains officiers, peu désireux de s’encombrer d’un sabre lorsqu’ils étaient en manœuvre ou en campagne. La pièce de suspension du fourreau présente une découpe légèrement inclinée, permettant de porter le poignard avec le manche incliné vers l’avant. Il semble qu’elle était initialement dépourvue de bracelet de maintien du manche et que celui-ci fut ajouté ultérieurement afin de plaquer contre le porte-fourreau, le manche,qui avait tendance à basculer vers l’avant. Poinçon d’acceptation sur la virole du manche et sur le talon de lame. Le manche du poignard, sa lame et sa garde portent de multiples poinçons de contrôleurs, témoignant de l’attention qui a été porté à sa fabrication et démarquant cette arme fabriquée dans un pays en paix de celles, produites de façon bien plus sommaire, pour les armées des pays en guerre ! Il semble qu’au total, 40.000 poignards La poignée de section oblongue offre une prise en main excellente. Général néerlandais Winckelmann, auquel revint le pénible devoir de signer l’armistice avec les forces allemandes le 15 mai 1940. L’aide de camp du général, que l’on voit ici de dos porte un Stormdolk suspendu à son porte-sabre. D.R. La Gazette des armes n°474 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 1Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 2-3Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 4-5Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 6-7Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 8-9Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 10-11Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 12-13Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 14-15Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 16-17Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 18-19Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 20-21Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 22-23Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 24-25Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 26-27Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 28-29Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 30-31Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 32-33Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 34-35Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 36-37Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 38-39Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 40-41Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 42-43Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 44-45Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 46-47Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 48-49Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 50-51Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 52-53Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 54-55Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 56-57Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 58-59Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 60-61Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 62-63Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 64-65Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 66-67Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 68