Gazette des Armes n°474 avril 2015
Gazette des Armes n°474 avril 2015
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°474 de avril 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 45 Mo

  • Dans ce numéro : P.38 contre Tokarev.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Vue d’ensemble de l’arme, dans son fourreau, de droite. 24 Gazette des armes n°474 Elle se décompose ici en quatre éléments, tous en laiton, assemblés au final par l’ajustage étroit de la rivure de la soie sur le bouton. Soit le plateau, la branche de garde avec le pas d’âne le pommeau et enfin la fusée. Celle-ci, longue de 8, 5 centimètres, est en forme de navette et striée verticalement d’une série de trois traits parallèles développés en hélice. D’un seul bloc, elle comporte à chaque extrémité une virole intégrée légèrement en ronde bosse et large de 5 millimètres. Le pommeau, de profil globulaire, repose sur un étranglement reposant sur le haut de la fusée. Il est découpé sur toute sa surface en « côtes de melon » avant de se terminer au sommet par un bouton de rivure circulaire haut de 4 millimètres. Il porte à l’avant un orifice destiné à la fixation du crochet de l’arc de jointure. Ce dernier, légèrement renflé au centre, s’intègre en bas à un important nœud de corps haut de 2, 5 centimètres pour une largeur de 2 et strié profondément à la verticale de chaque côté. Au même niveau, se développe le double quillon asymétrique se terminant en crosses alternées, long de 5 centimètres à l’avant pour 2, 5 à l’arrière. En dessous enfin prend place le « pas d’âne » ouvert à sa partie inférieure. Le plateau réniforme est par contre bien symétrique. Bordé d’une large nervure « brise lame » sur ses deux faces, il comporte en haut une embase rectangulaire pyramidale sur laquelle repose Le haut du fourreau, la chape et son crochet. le nœud de corps et, en bas, un renflement en losange, entourant l’orifice du passage de la soie, dont les angles sont fortement adoucis à l’avant et à l’arrière. L’ensemble, fermement ajusté au final par la rivure, reste très homogène et ne présente aucun « jeu » notable en dépit de son ancienneté. Le fourreau La bouterolle. Il est en cuir noirci relativement fin et sans alèses. Il comporte classiquement deux garnitures, ici en laiton. Tout d’abord une chape à crochet de ceinture intégré à sa base. Longue à l’avant, ce dernier compris, de 9 centimètres, elle n’en fait plus que 4 à l’arrière. Agrémentée au double trait en haut comme en bas, elle est découpée à ce niveau en décrochement rectangulaire sur chaque face et en petite accolade sur les côtés. Ensuite, une bouterolle longue de 9, 5 centimètres découpée en haut en accolade et soulignée juste en dessous au double trait. Elle se conclut par un petit dard en bouton aplati. Enfin, l’ensemble est relativement léger puisqu’il n’accuse au total que 0, 6 kg, ce qui est en concordance avec ses proportions et semble étayer l’hypothèse d’une arme de cadet d’extraction nobiliaire, d’où les gravures de sa lame et sa finition de belle facture et de bon aloi dans le goût. La pointe de la lame en « langue de carpe ».
Fiche technique Longueur totale de l’arme 83 centimètres dans le fourreau Longueur totale 82,5 centimètres hors du fourreau Longueur de la lame seule 65,5 centimètres (du talon à la pointe) Largeur de la lame 2 centimètres au talon Epaisseur de la lame au centre (au méplat et à hauteur du talon) 7 millimètres Longueur de la monture 16 centimètres. Monture entièrement en laiton. Fourreau en cuir à deux garnitures en laiton. Poids total de l’arme 0, 6 kg Conclusion Si l’on s’en tient à la seule monture, d’autres armes dans la même configuration sont bien connues dont certaines sont ouvertement attribuées aux Pages, donc plutôt du début du XVIII e siècle, voire de la fin du précédent compte tenu de l’histoire de cette institution. Il est par ailleurs probable, voire certain, que ce type s’est pérennisé par la suite pour les cadets puis les élèves des écoles militaires jusqu’aux environ de 1767 avant d’être peu à peu remplacé par ce nouveau modèle dont l’existence se poursuivra jusqu’à la fin de la Révolution. Cette arme, avec la fusée en bois filigranée d’argent était vraisemblablement adaptée en rapport avec leur état et, en tout état de cause, une lame plus courte. A ce sujet, et pour en revenir au passé, il est également possible que certains officiers aient conservé leur ancienne épée d’élève, soit par attachement soit pour toute autre raison personnelle, après leur intégration dans les Armées, quitte à en faire changer la lame. C’était à l’époque une opération aussi courante que facile à faire effectuer, de là les exemplaires souvent rencontrés avec une lame de longueur ordinaire. Le pommeau. Noter la découpe en « côtes de melon ». Quoi qu’il en soit, l’objet est attachant, ne serait ce que par le souvenir qu’il évoque de ces « petits soldats », parfois amenés à suivre un temps la rude vie des Corps de troupe de l’époque, parfois en campagne, afin de parfaire leur formation. La tradition en perdure encore de nos jours dans les collèges et lycées militaires, à cette différence majeure qu’ils fonctionnent comme leurs homologues civils et avec les programmes de l’Education Nationale et dont les élèves n’abordent au début les réalités militaire que par l’encadrement et la discipline qui y règnent et n’approchent les réalités de la troupe qu’à la fin de leur cursus qui suppose, d’un bout à l’autre, un haut sens moral et une solide motivation, à l’instar de leurs anciens dont bon nombre ont laissé des traces dans l’Histoire. Gros plan de gauche sur la monture. Vue d’ensemble hors du fourreau, de droite. La Gazette des armes n°474 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 1Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 2-3Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 4-5Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 6-7Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 8-9Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 10-11Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 12-13Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 14-15Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 16-17Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 18-19Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 20-21Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 22-23Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 24-25Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 26-27Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 28-29Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 30-31Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 32-33Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 34-35Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 36-37Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 38-39Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 40-41Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 42-43Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 44-45Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 46-47Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 48-49Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 50-51Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 52-53Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 54-55Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 56-57Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 58-59Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 60-61Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 62-63Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 64-65Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 66-67Gazette des Armes numéro 474 avril 2015 Page 68