Gazette des Armes n°471 janvier 2015
Gazette des Armes n°471 janvier 2015
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°471 de janvier 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 46 Mo

  • Dans ce numéro : les grands revolvers US 1875 et 1890.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
Du côté gauche de le chambre se trouve le numéro de série (6200), suivi d’une lettre suffixe. Sur le flanc du boîtier, figurent les inscriptions suivantes en farsi  : « Fusil modèle 1309 » (phonétiquement  : tofang nemooneh 1309) « Manufacture d’armes de Brno » (karkhaaneh aslahe saazi Brno). Correspondance entre les chiffres farsi et arabes. (Document Georges Machtelinckx) Le superbe marquage de chambre du modèle 1309. 48 Gazette des armes n°471 manufacture de mitrailleuses » (Mosalsal-sazi), assurait à l’Iran son indépendance d’approvisionnement en armes et munitions pour l’avenir. Cette précaution se révéla particulièrement utile lorsque l’éclatement de la seconde guerre mondiale interrompit les approvisionnements en provenance d’Europe. Le fusil Mauser iranien modèle 1309 Ce fusil est souvent appelé « Mauser perse » ou « Mauser iranien » par les collectionneurs. Bien que les deux adjectifs soient corrects, il est toutefois préférable de retenir l’appellation de « Mauser iranien », car Reza Shah avait ordonné en 1935 que son pays soit désormais désigné sous le nom d’Iran. Le « Mauser iranien » porte en réalité l’appellation réglementaire de « modèle 1309 »  : année, qui correspond à l’année 1930 du calendrier chrétien. La commande passée à Brno par le gouvernement iranien porta sur plusieurs dizaines de milliers de fusils (180 000 au total, selon l’auteur américain Robert D. Ball), ainsi que sur quelques dizaines de milliers de mousquetons et de carabines, destinés à la cavalerie, à l’artillerie et à la police 1. L’arme, chambrée pour la cartouche de calibre 8 mm Mauser (8x57JS), avait vocation à remplacer les fusils d’origines diverses (Mauser modèle 1895 achetés sous la dynastie Quadjar, Mauser turcs, Lee-Enfield britanniques et Mosin-Nagant russes), qui équipaient jusqu’alors l’armée perse. L’objectif de l’armée iranienne était de ne plus avoir à 1) En Iran, les fusil longs sont simplement appelés « Berno Boland » (Brnno long) et les courts « Berno Kootah » (Brno court). Marquage de la hausse. Poinçon d’acceptation de l’armée iranienne. terme qu’un seul calibre  : le 8x57 Mauser pour les mitrailleuses, les fusils et les fusils-mitrailleurs ZB 30, dont le pays avait passé une importante commande à Brno et qu’il fabriquera par la suite sous licence à la manufacture d’armes de l’armée. Sur le plan morphologique, le modèle 1309 est une variante du Mauser tchécoslovaque modèle 98/29, qui est très proche du Gewehr 98 allemand de la grande guerre, dont elle ne se différencie que par  : - une hausse tangentielle graduée jusqu’à 1000 mètres, - un garde-main enveloppant la hausse et se prolongeant vers l’arrière jusqu’à l’épaulement de la chambre, - un large bracelet de grenadière maintenu en place par une vis transversale, - un guidon protégé par deux larges renforts ajourés. Sur le plan dimensionnel, le modèle 98/29 tchécoslovaque reste identique au Gewehr 98 allemand avec une longueur totale de 125 cm, une longueur de canon de 74 cm et un poids de 4 kg. Les fusils du contrat iranien sont identifiés par des marquages bien spécifiques  : - les armes de la Perse frappées sur la chambre, - la mention « fusil modèle 1309, fabriqué à la manufacture de Brno » 2 figure en farsi du côté gauche du boîtier, - les repères des distances de tir sur la hausse sont également mentionnées en hectomètres en chiffres farsi sur la hausse, de même que le numéro de série de l’arme (le numéro se lit de gauche à droite à la différence des mots, qui se lisent de droite à gauche). Comme pour toutes les armes commerciales produites à cette époque à Brno, la 2) En phonétique  : « tofang-e nemoone 1309 karkhane-ye aslahe sazi berno ».
qualité de fabrication est absolument remarquable  : - le mécanisme fabriqué en acier de Poldi de la meilleure qualité est entièrement bronzé noir de guerre à l’exception de la culasse mobile et de la planchette de hausse, qui sont polis blanc, - la monture est réalisée dans une beau noyer foncé aux reflets rouges. - la finition et les ajustages sont du meilleur niveau. L’arme reçoit une baïonnette de type VZ 24 mais dotée d’une lame plus longue. Les livraisons du contrat iranien s’échelonneront de 1931 à 1938. Après la Seconde Guerre mondiale, la fabrication de ces mousquetons fut reprise en Iran par la manufacture d’armes de l’armée sous l’appellation de « modèle 49 ». Sur les mousquetons de fabrication iranienne, l’embouchoir et le bracelet sont maintenus par un ressort unique et l’arrière de la bretelle, fixée latéralement, passe à travers un orifice vertical usiné dans la crosse (comme sur les carabines allemandes K98k). Les carabines fabriquées en Iran sont marqués sur le côté gauche du boîtier  : « fabriqué par la manufacture d’armes de l’armée » (sakht-e aslah-e sazi-e artesh). Épilogue A l’époque où furent passées ces commandes, l’Iran effectuait un rapprochement économique et diplomatique avec l’Allemagne, qui était l’ennemie naturelle des deux puissances qui menaçaient son indépendance  : l’URSS et la Grande Bretagne. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Russes et Britanniques, craignant de voir l’Iran basculer dans le camp de l’axe, envahirent l’Iran en août 1941 (opération « Countenance ») et contraignirent Reza chah, jugé trop germanophile, à abdiquer en faveur de son fils Mohammad Reza, qui poursuivit par la suite l’œuvre de modernisation entreprise par son père et parvint à secouer le joug des compagnies pétrolières qui exploitaient les ressources de son pays. Le monarque déchu dut s’exiler en Afrique du Sud et mourut en 1944 à Johannesburg. Les Mauser modèle 1309 restèrent en service en Iran jusqu’à l’adoption dans les années soixante dix d’une version du fusil d’assaut Heckler & Koch G3, produite sous licence à l’arsenal de l’arsenal de Mosalsalasi. Malgré l’entrée en service du nouveau fusil d’assaut, les fusils et mousquetons Brno continuèrent à être couramment utilisés pour la formation initiale dans les écoles militaires ainsi que dans certaines unités non combattantes, la police ou les douanes. Leur ligne En bas  : une baïonnette de carabine tchécoslovaque VZ 24, en haut la baïonnette du Mauser modèle 1310 iranien sur laquelle la lame est plus longue et son tranchant dirigé vers le bas. Marquage apposé sur le pommeau de la baïonnette. Groupes de Peshmargas kurdes armés de fusils « Brno longs », probablement volés à l’armée impériale. (D.R.) La Gazette des armes n°471 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 1Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 2-3Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 4-5Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 6-7Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 8-9Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 10-11Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 12-13Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 14-15Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 16-17Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 18-19Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 20-21Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 22-23Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 24-25Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 26-27Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 28-29Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 30-31Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 32-33Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 34-35Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 36-37Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 38-39Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 40-41Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 42-43Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 44-45Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 46-47Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 48-49Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 50-51Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 52-53Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 54-55Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 56-57Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 58-59Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 60-61Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 62-63Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 64-65Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 66-67Gazette des Armes numéro 471 janvier 2015 Page 68