Francs-Jeux n°618 1er mar 1973
Francs-Jeux n°618 1er mar 1973
  • Prix facial : 1,25 F

  • Parution : n°618 de 1er mar 1973

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Francs-Jeux

  • Format : (186 x 274) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 28,5 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Berry.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
se diriger et qu'en lui enlevant son diamant, on lui a ravi la vue. Le bûcheron arriva donc chez lui sain et sauf. Aussitôt qu'il fut un peu remis de son émotion, il pensa à ce qu'il ferait de son diamant. Comme il ne manquait pas d'intelligence, il eut bientôt compris que personne dans la contrée n'était à même de lui compter le prix d'un pareil joyau. C'est pourquoi il décida sur le champ de le porter au roi. Or il paraît que ce prince, désireux de consacrer tous ses moments au bonheur de son peuple, était tellement avare de son temps qu'il avait coutume de condamner à la prison perpétuelle toute personne qui, admise à l'une de ses audiences, ne l'avait entretenu que de sujets frivoles. Cette circonstance n'était pas ignorée de notre bûcheron. Mais, rassuré par l'importance de sa démarche, il se rendit résolument au palais et demanda à parler au roi. A son grand étonnement, le roi le reçut de la façon la plus amicale, lui prit affectueusement les mains et l'interrogea de l'air le plus gracieux sur le but de sa visite. PeÂOAVee — Sire, lui dit le bûcheron, tout confus, je ne suis venu céans qu'à seule fin de vous faire un cadeau. Et, il sortit de son gousset le diamant. Le roi en fut d'abord ébloui ; puis il le prit dans sa main et dit aussitôt au bûcheron  : — Je sais ce que c'est, mon ami. Mais vous, connaissez-vous toute la vertu de cette pierre précieuse ? — Je soupçonne seulement, Sire, qu'elle est d'un grand prix, et c'est pourquoi l'idée m'est venue de l'offrir à Votre Majesté. — Ce diamant, reprit le roi en souriant, a deux propriétés très remarquables  : l'une, c'est de faire bien accueillir par les tout puissants de la Terre celui qui le porte sur soi, et vous lui devez la réception que je vous fais en ce moment ; la seconde, la voici... Le prince, à ces mots, détacha du mur de la salle une lourde masse d'armes tout en fer et, la touchant avec le diamant, elle fut à l'instant même changée en or. Des haches, des coutelas, des fers de lance subirent une transformation semblable. L'étonnement du bûcheron était à son comble. Cependant le roi, qui s'était recueilli et qui réfléchissait au trouble profond qu'un pareil talisman, s'il venait à s'égarer, pourrait jeter dans le système monétaire de son pays, annonça une résolution héroïque  : — Mon ami, dit-il au paysan, votre fortune et celle de votre famille sont assurées. Mais, comme je pense que le fer est plus utile que l'or, et qu'il pourrait se faire qu'un jour ce diamant tombât entre les mains d'un fourbe qui, alors, serait à même d'abuser des bonnes grâces du pouvoir, je vous ordonne d'aller sans retard, le jeter dans le lac qui environne l'île où vous l'avez trouvé. Allez, je vous le répète  : je me charge de votre sort et de celui des vôtres. Le paysan, qui, à bout du compte, n'avait jamais rien rêvé de mieux, obéit à l'ordre du roi et s'en retourna jeter le diamant dans le lac. WAVAIWeetWAY 13
CHACOOS•\mu boîte ù sel 14 lourre-tout Fournitures  : carton solide, une boite de lessive de 16 cm sur 23 et de 6 cm d'épaisseur, plusieurs couvercles de pots de yaourt en métal et un ou deux de crème-dessert en pot familial, un crayon à bille, de la colle Scotch universelle en tube, du plastique adhésif imitation bois.• Découpe une boite de lessive comme sur le dessin 1. Nettoie bien l'intérieur avec un chiffon et une éponge humide. Recouvre la boite de plastique adhésif pour imiter le bois, sauf la partie dos. Dans le carton, coupe un rectangle de 28 cm sur 23. Arrondis légèrement la partie supérieure et perce un petit trou qui servira à l'accrocher. Colle le carton du côté opposé à l'ouverture de la boite. Maintiens en pressant avec tes doigts jusqu'à complet séchage. Recouvre la partie qui dépasse de la boite d'adhésif bois.• Pour décorer avec les ronds de métal, pose une vieille revue sur la table et pose dessus le couvercle du pot de yaourt, côté imprimé vers toi. Avec un stylo à bille, trace des arabesques ou des fleurs en laissant intact 1 cm tout autour. Tout ce que tu imprimes en creux avec ton stylo à bille apparaîtra en relief quand tu retourneras ton couvercle.• Le métal se colle difficilement. Aussi, voilà comment tu vas procéder. Découpe dans du carton souple des ronds dont le diamètre sera de 1 cm inférieur au rond de métal. Pose ton rond de carton sur ton rond de métal, côté imprimé caché par le carton. Coupe dans le métal des crans, des créneaux (dessin 3) enduis de colle et rabats les créneaux.• Colle sur la boite ces éléments du décor. At v"2 1"3\°5 *, -) De la route Jacques Coeur à la ville de Sully Jacques Coeur a laissé un souvenir si vivace en pays berrichon qu'on a donné son nom à la route qui, de Gien à Culan, relie les plus beaux châteaux de la région  : Gien, La Verrerie, Maupas, Meillant, Noirlac. Ainay-le-Vieil, où Furet a joué au châtelain et bien d'autres. Si. un jour, vous suivez cette route, faites un détour de quelques kilomètres pour visiter une petite ville qui garde le souvenir d'un autre grand personnage  : Sully, le ministre d'Henri IV. Henrichemont a été, en effet, créée de toutes pièces par Sully en 1608, très exactement le 24 décembre, jour où le ministre conclut un marché pour la construction de la ville avec l'entrepreneur Hugues Cosnier et le maître-maçon Jonas Robelin ! Henrichemont ne ressemble guère aux autres bourgs de la région. C'est une ville carrée, divisée par huit rues rectilignes se rencontrant au centre sur une large place carrée. Sully, qui était aussi Grand Maître de l'Artillerie avait voulu ce plan géométrique parce qu'il favorisait la défense de la nouvelle cité qu'il dédia à son maître, d'où son nom  : « Henrichemont », le mont d'Henri. Henri IV venait d'ailleurs souvent dans la région, au château de la Chapelle d'Angillon qui était un de ses rendez-vous de chasse. Villes-rébus Ces deux rébus cachent le nom de deux villes berrichonnes. Trouvezles ! DUN DUN 0 (Pm:" 0 ins Nna) uoiny-ins-una (Nna snos unpnossi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :