Femmes Magazine Luxembourg n°125 avril 2012
Femmes Magazine Luxembourg n°125 avril 2012
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°125 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Alinéa Éditions & Communication s.à r.l.

  • Format : (210 x 277) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : reportage sur les traditions pascales.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
96 | Banc d’essai Paule Kiénert pilote au féminin Esthétique et habitabilité Fiat arrondit les angles ! Si la Panda ne perd pas sa forme générale rectangulaire, ses arrêtes se font plus douces et elle adopte un style moins rudimentaire et plus actuel. Elle grossit légèrement, mais garde un gabarit mini tout en proposant une habilité intéressante pour sa taille. Pour nos sveltes silhouettes féminines, aucun souci de logement pour conducteur et passager ! Les places arrière, quant à elles, seront confortables pour des enfants, et même de grands enfants. Le coffre se montre d’une capacité très correcte et propose un volume de 870 litres banquette rabattue. Notons aussi que le design intérieur, disponible en trois couleurs, a bien progressé. La planche de bord fait dans le rétro avec une devanture de couleur et une boîte à gants ouverte et suffisamment profonde pour y déposer votre sac à main. Panda, Tout simplement ! La Panda est un classique chez Fiat. Citadine, pratique et très abordable. Voici ce qui, depuis plus de trente ans, caractérise la Fiat Panda. La version 2012, fière héritière de ses ainées, a su de surcroît se pourvoir de nouveaux atouts… Conduite La Fiat Panda existe en version essence (69 chevaux) ou diesel (75 chevaux), mais je décide d’essayer une nouveauté : le moteur bicylindre 0,9 litre TwinAir. Sa sonorité est surprenante, mais on finit par s’y habituer et par apprécier. Il faut oser une conduite vive avec ce moteur, car il a du répondant dans les tours ! En revanche, les rapports sont très longs, ce qui s’avère tout d’abord déstabilisant. Et si cela peut-être pratique en ville puisqu’on pourra changer moins souvent de vitesse, ça peut être gênant sur autoroute, car il nous faut alors rétrograder pour trouver une meilleure reprise pour dépasser. Pour ce qui est de la liaison au sol, la Panda possède une tenue de route assez remarquable sans que les suspensions soient trop dures. Confortable, pratique et agile, la Panda est finalement idéale pour circuler en ville et se garer facilement ! Ecologie Ces cinq dernières années, le groupe Fiat en général a baissé ses émissions de C02 moyennes de 14%. La motorisation TwinAir (le moteur turbo à essence le plus écologique) représente une des preuves de l’engagement de Fiat en faveur de la protection de l’environnement. A noter que notre petite citadine est également dotée du système Stop&Start pour économiser les dépenses de carburant à l’arrêt. En conclusion, la Panda répond parfaitement aux besoins pratiques de la femme active : un véhicule vif, facile à manier et à garer, un gabarit mini, mais un coffre et un habitacle bien étudiés, un look actuel, un prix abordable et une technologie qui respecte l’environnement. En bref, pourquoi faire compliqué lorsque l’on peut faire simple ? ! Moteur : bicylindre turbo 0,9L essence | Puissance : 85 cv (63 kW) | Boîte de vitesses : 5 rapports, automatique | Vitesse maxi : 177 km/h | Accélération 0 à 100 km/h : 11,2 sec | Émission de CO 2  : 99 g/km | Consommation cycle mixte : 4,2 L/100 km | Prix : à partir de 9409 euros.
La Tunisie du jasmin Kévin Storme Il y a deux ans, alors que le pays était encore une dictature, des millions de visiteurs affluaient pour un tarif dérisoire en Tunisie. Rares étaient les pays autant investis par le tourisme de masse. Puis la révolution est arrivée. Le peuple a redécouvert son patrimoine. Et les voyageurs ont commencé à prendre conscience de l’immense richesse culturelle et humaine du pays. Il y a un peu plus d’un an, il était interdit de critiquer le pouvoir en place. Les touristes, dans leur grande majorité, entretenaient un système qui convenait aux autorités. A défaut de plaire au peuple. Dans les grands hôtels, le long de la Riviera, tout était « low cost ». La quantité plutôt que la qualité. A Djerba, un hôtel réputé - le Garden Park pour ne pas le citer - a même été pointé du doigt après que plusieurs centaines de touristes éVASION | 97 aient été victimes d’intoxications alimentaires plus ou moins graves. même grandeur, donnant, ou sur la mer ou sur des Puis un vendeur de Sidi Bouzid s’est immolé par le feu pour protester ruelles adjacentes. Ces portes bleues, tranchant sur contre Ben Ali. Rien ne serait plus pareil pour le peuple… et pour les les murs d’une blancheur éclatante, ouvrent parfois voyageurs. Des touristes qui redécouvrent le pays sous un autre angle. Les voyageurs en « backpaping » ont vu fleurir les guesthouses et les demeures de charme dans Infos pratiques des secteurs encore peu fréquentés. Et le tourisme de luxe y reprend peu à peu ses droits. Et pour cause. Sur le plan Y aller culturel, on y trouve la plus belle ville antique d’Afrique Luxembourg-Tunis : à partir de 300  € avec Alitalia du Nord : Dougga. Le site de Dougga est remarquable par sa taille - 70 hectares -, la bonne conservation de ses monuments et la richesse historique de son passé Dormir punique, numide, romain et byzantin. Regency Hotel à Carthage. Face à la mer, de la standard aux suites de luxe. A partir de 120  € la double. Parmi les monuments qui font la renommée de Dougga se trouvent le mausolée libyco-punique, le Capitole, le théâtre ainsi que les temples de Saturne et de Junon Caelestis. Manger Le village en bleu et blanc De son côté, Hammamet, haut lieu du tourisme bon marché, a pourtant mieux à offrir que cette image cheap. Avec ses remparts et ses maisons blanches, la cité côtière ressemble à s’y méprendre à Essaouira au Maroc. La médina de Hammamet dont la structure rappelle celle de toute médina arabo-musulmane (mosquée, bains maures avoisinants, souks…) offre aux visiteurs le charme de ses ruelles tortueuses ou le temps semble s’être arrêté. Les maisonnettes arabes se dressent les unes à la suite des autres, presque de Dar Zarrouk à Sidi Bou Saïd. Cadre romantique, superbe vue sur la baie de Tunis. Cuisine gastronomique méditerranéenne et tunisienne. 30  € à la carte.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 1Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 2-3Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 4-5Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 6-7Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 8-9Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 10-11Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 12-13Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 14-15Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 16-17Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 18-19Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 20-21Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 22-23Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 24-25Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 26-27Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 28-29Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 30-31Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 32-33Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 34-35Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 36-37Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 38-39Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 40-41Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 42-43Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 44-45Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 46-47Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 48-49Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 50-51Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 52-53Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 54-55Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 56-57Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 58-59Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 60-61Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 62-63Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 64-65Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 66-67Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 68-69Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 70-71Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 72-73Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 74-75Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 76-77Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 78-79Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 80-81Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 82-83Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 84-85Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 86-87Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 88-89Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 90-91Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 92-93Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 94-95Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 96-97Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 98-99Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 100-101Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 102-103Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 104-105Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 106-107Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 108