Femmes Magazine Luxembourg n°125 avril 2012
Femmes Magazine Luxembourg n°125 avril 2012
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°125 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Alinéa Éditions & Communication s.à r.l.

  • Format : (210 x 277) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : reportage sur les traditions pascales.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
82 | VIVRE AUTREMENT Et si on valorisait le Pascale Heinrich sens du toucher ? De tous nos sens, le toucher est le premier-né, il sera aussi le dernier à mourir. Je touche, je suis touchée, donc je vis. Avec les outils virtuels qui se multiplient, sans chair et sans os, sans peau ni salive, sans poignées de mains ni embrassades, c’est la vie même qui risque de perdre ses sens, son sens. Au commencement était le toucher Le petit d’homme démarre son histoire avec une enveloppe protectrice, la peau, le premier organe qui contiendra tous les autres. Avant de pouvoir entendre, sentir, goûter ou voir, les bébés perçoivent certaines informations de l’extérieur, ils sont touchés par leur environnement ; la paroi utérine et le liquide amniotique massent et stimulent constamment leur peau. Puis la naissance… Ce passage de la vie-dedans à la vie dehors constitue une mise en route de toutes les fonctions vitales et donc, de gros risques. Caresses et câlins seront autant d’encouragements pour oser une vie nouvelle, à l’air libre. Dans les maternités, après une période hygiéniste où un nettoyage vigoureux le toucher attendait les nouveaux-nés au tournant dès les premières secondes. Le peau-à-peau mère-enfant retrouve ses droits ; le respect de ces moments précieux offre réconfort et apaisement aux bébés. C’est parce qu’ils sont touchés que les nourrissons vont prendre conscience de leur corps, de leur existence. Les adultes vont les porter, les tapoter, les masser, les allaiter, les câliner… Avoir sa « dose » de toucher, de la naissance à la mort, relève d’un besoin vital. Les manques importants peuvent provoquer des troubles sévères. Le toucher en carence Réalisée entre 1965 et 1973, une étude, portant sur de jeunes enfants élevés en institution, a montré que les nourrissons qui avaient été touchés deux fois plus que les autres, outre les soins habituels de base, développaient des compétences plus importantes au niveau du langage et de la socialisation. Une autre étude a révélé que des bébés insuffisamment câlinés développaient des peurs et des angoisses pouvant durer toute la vie. Certains chercheurs voient dans les carences de caresses une des causes possibles de la schizophrénie. Des troubles forts peuvent survenir à l’âge adulte en cas de graves insuffisances de liens tactiles dans l’enfance. Devenue
« L’éveil de la conscience de soi est en grande partie une question d’expérience tactile. » Ashley Montagu adulte, la personne peut essayer de compenser ce manque par un acharnement à la propreté ou un acharnement sexuel. Elle peut aussi essayer de bloquer toute émotion de manière défensive. Si l’ouïe, l’odorat, le goût ou la vue disposent chacun d’un organe unique et défini, c’est par la totalité du corps que nous sommes touchés et que les sensations nous parviennent. Cependant, le vecteur privilégié reste la peau… Un système efficace : la peau Avec ses nombreux récepteurs -environ cinquante par millimètre carré- la peau nous renseigne sur les caractéristiques de notre environnement. Ces indicateurs se répartissent en groupes différents et complémentaires. Les corpuscules de Pacini constituent les organes sensoriels les plus volumineux, ils se situent dans la partie interne de la peau, l’hypoderme, et principalement dans les régions palmo-plantaires. En forme d’olive, les corpuscules de Meissner occupent les zones du corps dépourvues de pilosité et particulièrement la pulpe des doigts. Les disques de Merkel, aux formes aplaties, officient juste sous la surface de la peau et enfin, copieusement entourés de tissu conjonctif et de fibres nerveuses, les corpuscules de Ruffini et de Krause complètent la panoplie. Tous ces outils sensoriels transforment les informations, recueillies par le derme, en influx électriques ; les fibres nerveuses véhiculent les données jusqu’à la moelle épinière qui les transmet au cerveau. A charge pour lui de les analyser et de les comprendre. La peau, le premier organe par son étendue, garantit au sens du toucher une invulnérabilité exceptionnelle. La peau permet de relayer d’autres sens altérés : ainsi les aveugles lisent en touchant les reliefs des textes en braille. Renouer avec le toucher A un tel sens nous devrions réserver une place de choix dans nos vies, or… bébé arrive, il est suivi de près par… le matériel de base : table à langer, chaise haute, tapis d’éveil, voire même « transat à mouvements pendulaires » ! Tous ces intermédiaires coûteux nous privent de contacts directs avec les nouveaux-nés. Et les bras, les genoux, les bisous dans VIVRE AUTREMENT | 83 le cou, les bercements… c’est quand ? Pas de médisance excessive, les sacs à ventre et à dos, les coussins d’allaitement ou les foulards à nouer permettent de porter bébé dans la chaleur rassurante d’un corps à corps. Et pour les séniors, moins d’ustensiles certes, mais si peu de caresses ! Il arrive cependant qu’un kinésithérapeute, embauché par les maisons de retraite, pratique des massages éclair d’une chambre de résident à l’autre… Pas rigolo de vieillir dans une sorte de désert du toucher alors que l’ouïe et la vue défaillent. Dans l’histoire de notre création, lors d’un corps à corps -que l’on va imaginer fougueux et épanouissant- un « Les mains sur la peau touchent l’âme à vif. » Christian Bobin spermatozoïde a rencontré l’ovule, nos premières cellules sont apparues pour fabriquer un début d’humain et là, surprise, elles se sont séparées très vite pour suivre deux voies de développement : un groupe de cellules a initié notre système nerveux et notre cerveau pour traiter les données du monde sensoriel tandis que les autres cellules ont tracé une voie de contact avec l’extérieur en constituant notre peau. Le cerveau et la peau flirtent donc depuis des lustres et les hommes gagnent en humanité à ne point les séparer. Dans un monde speed, stressé, en crise, il n’est donc pas surprenant que les spas, les hammams, les algues enveloppantes et les pierres chaudes connaissent un tel succès. Un peu artificiel et un peu cher, mais tellement agréable en ces temps où le toucher est mis à mal ! Allez, ne laissons pas ce monde froid et virtuel nous transformer en tour de contrôle, toujours en alerte, posons ces joujoux de communication artificielle et osons quelques « free hugs » (câlins gratuits) avec les personnes de notre entourage. Et câlins à toi aussi, amie lectrice, à même la peau, à même l’âme. a



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 1Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 2-3Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 4-5Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 6-7Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 8-9Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 10-11Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 12-13Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 14-15Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 16-17Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 18-19Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 20-21Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 22-23Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 24-25Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 26-27Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 28-29Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 30-31Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 32-33Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 34-35Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 36-37Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 38-39Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 40-41Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 42-43Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 44-45Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 46-47Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 48-49Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 50-51Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 52-53Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 54-55Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 56-57Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 58-59Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 60-61Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 62-63Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 64-65Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 66-67Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 68-69Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 70-71Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 72-73Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 74-75Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 76-77Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 78-79Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 80-81Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 82-83Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 84-85Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 86-87Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 88-89Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 90-91Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 92-93Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 94-95Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 96-97Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 98-99Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 100-101Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 102-103Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 104-105Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 106-107Femmes Magazine Luxembourg numéro 125 avril 2012 Page 108