Esprit Bonsaï n°26 mars 2007
Esprit Bonsaï n°26 mars 2007
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°26 de mars 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 60,4 Mo

  • Dans ce numéro : le Pinus mugo, pin de montagne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Prix du ministre de la Culture et des sciences La meilleure œuvre de la catégorie shohaku bonsaï. Pin noir japonais, Pinus thunbergii. Nom  : « Meigetsu » Hauteur  : 75 cm Auteur  : M. Toru Suzuki. Propriétaire  : Mme Rieko Inagaki. Un arbre cher aux yeux de son auteur qui l’a toujours accompagné sur le long chemin dans le monde du bonsaï. L’écorce épaisse et rugueuse de la base fait penser à une roche et évoque le souvenir de la longue histoire de cet arbre. M. Suzuki l’a trouvé, cela fait trente ans, quand il est entré dans le monde du bonsaï. Il y a une vingtaine d’années, le tronc inférieur s’est asséché et l’auteur a dû adapter sa formation à cette nouvelle situation. Il renforça les branches de la partie droite pour remplir l’espace qu’occupait le petit tronc. Il cessa également de renforcer la première branche de gauche, jusqu’à ce que l’arbre acquière une forme originale et une personnalité. Les photos permettent d’observer cette évolution. Le grand-père de M. Suzuki était le maître Saichi Suzuki, réputé pour sa maîtrise du soin du pin noir et du pin à cinq aiguilles de la variété zuisho. Il remporta le prix du Premier ministre à la première exposition de la Sakufu Bonsaï Ten, rien d’étonnant donc que pour cette exposition, qui célèbre son trentième anniversaire, le petit-fils du maître présente son œuvre avec un grand enthousiasme. La restructuration d’un arbre si vieux demande beaucoup de temps. M. Suzuki, qui a passé la majeure partie de sa carrière dans le monde du bonsaï avec cet arbre et à se consacrer à sa culture, doit assurément être très satisfait d’obtenir ce prix. Ci-dessus  : aspect de l’arbre peu après que M. Suzuki en prenne connaissance. Nous pouvons observer qu’il possédait un autre tronc plus petit à droite de la base. En meidaillon  : l’arbre en septembre 2000, durant le processus de formation. 10 Esprit Bonsaï nº 26
Prix du ministre de l’Agriculture et de la pêche La meilleure œuvre de la catégorie zouki bonsaï (à feuilles caduques). Erable shishigashira à cinq pointes, Acer palmatum var. shishigashira. Hauteur  : 65 cm. Auteur  : M. Jiro Utsumi. Propriétaire  : M. Yousei Yamasaki. L’arc que dessine le tronc est très élégant et sa forme revêt une allure douce et raffinée. La sensibilité que démontre l’auteur dans la culture de cet arbre est admirable. En effet, il a su reproduire l’aspect d’un grand arbre en créant des espaces entre les branches et en contrôlant le volume du feuillage. Dans cette formation, la première branche sur le côté joue un rôle très important et la base du tronc est d’une qualité remarquable. L’impression d’ensemble recrée la scène d’un grand arbre évoluant dans la nature. Prix du ministre de l’Environnement La meilleure œuvre de la catégorie chuhin bonsaï. Abricotier japonais, Prunus mume. Hauteur  : 42 cm. Auteur  : M. Harumi Hamano. Propriétaire  : M. Taishi Yamamoto. C’est un exemplaire impressionnant, d’une texture d’écorce particulière et d’une jolie ligne de tronc. « Bien qu’il cumule tant d’années comme bonsaï, il a gardé sa taille, en fait nous n’avons rien laissé pousser qui aurait été inutile » commente le maître Hamano. Son travail est admirable, il a réussi à créer une parfaite densité de la cime, sans perdre le charme rustique de l’arbre. Il est parvenu à équilibrer parfaitement le volume de la cime et du tronc. Le choix du pot est très habile, il fait en effet ressortir tout l’attrait de l’arbre. Esprit Bonsaï nº 26 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 1Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 2-3Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 4-5Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 6-7Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 8-9Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 10-11Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 12-13Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 14-15Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 16-17Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 18-19Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 20-21Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 22-23Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 24-25Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 26-27Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 28-29Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 30-31Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 32-33Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 34-35Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 36-37Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 38-39Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 40-41Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 42-43Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 44-45Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 46-47Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 48-49Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 50-51Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 52-53Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 54-55Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 56-57Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 58-59Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 60-61Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 62-63Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 64-65Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 66-67Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 68-69Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 70-71Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 72-73Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 74-75Esprit Bonsaï numéro 26 mars 2007 Page 76