Esprit Bonsaï n°23 oct/nov 2006
Esprit Bonsaï n°23 oct/nov 2006
  • Prix facial : 6,40 €

  • Parution : n°23 de oct/nov 2006

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : LR Presse

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 48,7 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur le chêne.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Styles Bunjin-gi Inspirés par les peintures des paysages des lettrés chinois, les bonsaï de style lettrés sont telles des calligraphies, tout en légèreté. Forme à part dans le monde du bonsaï, le lettré fascine par la symbolique qu’il représente  : l’élégance et le raffinement d’un esprit libre. C’est sans doute par cette forme que se révèle le plus la relation particulière des asiatiques avec la nature.. Esprit de liberté Auteur  : Patrice BONGRAND 20 Esprit Bonsaï nº 23 Tous droits réservés
Tout au long de son histoire, l’art du bonsaï a évolué. Chaque période a développé des courants de pensée propres, sans rupture radicale avec le passé. C’est ainsi, influencé par une vision du monde vivant, sauvage et humain, que le bonsaï est devenu au cours des temps un art très codifié, grâce surtout aux Japonais. La connaissance des formes codifiées est une base esthétique sûre pour tout amateur débutant ou avancé. Cette codification est une référence qui permet à chacun d’enraciner sa pratique dans une vision cadrée ; c’est une grande aide pour tous. Mais les Chinois comme les Japonais, grâce à leurs religions ou à leurs philosophies, ont établi une relation toute particulière avec la nature. Aussi eurent-ils de nombreuses occasions de s’inspirer des paysages sauvages, principalement montagnards. Pour preuve, les innombrables peintures illustrant ces espaces naturels et vierges dans les chefs-d’œuvre picturaux de l’art tch’an des Chinois et du sumi-e des Japonais. À la contemplation de ces œuvres sublimes, uniquement réalisées avec de l’encre noire, une page blanche et des pinceaux, il apparaît bien qu’elles sont plus qu’une simple représentation de la vérité. Il y a là une sublimation d’un réel pourtant magnifique. C’était probablement une volonté de ces artistes peintres d’exprimer aussi fortement leurs sentiments, de créer des atmosphères et de provoquer chez le spectateur un voyage dans l’imaginaire, dans le rêve et la beauté. Un peu d’histoire Dans les formes classiques de bonsaï, le bunjin-gi (lettré ou literati) occupe une place bien à part. Ce style de bonsaï est d’abord une idée chinoise. Ce sont des hommes lettrés et raffinés, grands amateurs d’art, de peinture et de calligraphie qui en sont à l’origine. En effet, le terme literati était d’abord lié à un genre de peinture initié par ces intellectuels, artistes chinois anticonformistes, qui le pratiquaient comme passe-temps, en complément à leurs activités littéraires. Imité pendant la période Muromachi par des moines zen japonais, il devient bunjin-ga. Ces peintures décrivent des paysages qui, le plus souvent, sont des espaces de montagne où l’eau, la terre et le ciel sont mis en scène dans un flou plus ou moins prononcé. L’un des éléments clés de ces peintures est fréquemment un ou plusieurs pins qui possèdent une esthétique très particulière  : des troncs Tous droits réservés Esprit Bonsaï nº 23 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 1Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 2-3Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 4-5Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 6-7Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 8-9Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 10-11Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 12-13Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 14-15Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 16-17Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 18-19Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 20-21Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 22-23Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 24-25Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 26-27Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 28-29Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 30-31Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 32-33Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 34-35Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 36-37Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 38-39Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 40-41Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 42-43Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 44-45Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 46-47Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 48-49Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 50-51Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 52-53Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 54-55Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 56-57Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 58-59Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 60-61Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 62-63Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 64-65Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 66-67Esprit Bonsaï numéro 23 oct/nov 2006 Page 68