Direct Soir n°853 18 nov 2010
Direct Soir n°853 18 nov 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°853 de 18 nov 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rihanna à pleins tubes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
LIRE, ÉCOUTER, VOIR THÉÂTRE MICHEL MUNZ ET GÉRARD BITTON, scénaristes RIRE ET ÉCRIRE Avec Lysiane Meis, Emmanuel Patron, Gérard Loussine et Philippe Magnan. Leur première pièce, « Le gai mariage », se joue actuellement. Les auteurs de « La vérité si je mens », Michel Munz et Gérard Bitton, évoquent ensemble leur complicité au théâtre comme au cinéma. Direct Soir n o 853•Jeudi 18 novembre 2010 10 D’où est venue l’idée de Gai mariage ? Gérard Bitton : On cherchait une idée dans l’air du temps. Le mariage gay est une révolution dans l’institution du mariage et de nombreux pays européens l’ont normalisé. Michel Munz : Le mariage gay est instrumentalisé. On peut se marier par intérêt : une sorte de cohabitation, sans notion de procréation. C’est votre première pièce ? M. M. : On ne connaissait pas le milieu du théâtre. G. B. : Ça faisait longtemps qu’on voulait faire du spectacle vivant. Ecrire un scénario prend du temps, un an au minimum. L’idée du mariage gay s’est présentée, une variante du mariage, thème très exploité dans les comédies. Est-ce différent d’écrire pour le cinéma et le théâtre ? M. M. : Il y a un plaisir d’écriture pour le théâtre. Le cinéma est plus technique, le dialogue étant sans cesse réduit, alors que dans le théâtre, on étire les dialogues, rien ne peut être dissimulé. G. B. : Au cinéma, tout va très vite. On se bride pour ne pas perdre le rythme. Au théâtre, quatre ou cinq situations suffisent. Avez-vous d’autres projets ? G. B. : Le scénario de La vérité si je mens 3 est terminé depuis seulement quelques jours ! M. M. : Un film en gestation et, maintenant qu’on est accueillis dans le milieu du théâtre, on se mettrait bien sur un nouveau projet. Le prochain thème ? G. B. : Pas l’argent, ni les difficultés de l’argent facile (le duo est à l’origine du scé- nario et de la réalisation des deux films Ah, si j’étais riche et Erreur de la banque en votre faveur,ndlr). Rien de défini, mais quelque chose de plus sentimental. M. M. : On nous considère comme machos, alors cette fois, on voudrait écrire des rôles pour des femmes dans une comédie. Une adaptation pour le cinéma du Gai mariage est-elle envisageable ? M. M. : Possible… On attaquera l’adaptation cinématographique quand elle ne se jouera plus. Dans dix ans ! LA PIÈCE S’il se marie dans l’année, Henry recevra en héritage l’argent de sa tante. Pour ne pas renoncer à son amour des femmes, Michel Munz et Gérard Bitton. DR il décide d’épouser son vieux copain Dodo. Entre quiproquos et malentendus, la cohabitation vire au cauchemar. La situation devient jubilatoire. Le gai mariage, jusqu’au 18 décembre, Théâtre des Nouveautés, 24, bd Poissonière, Paris 9 e (01 47 70 52 76).
EXPOSITION LA VIE À PERTE DE VUE Premier photographe à représenter les Etats-Unis à la Biennale de Venise en 1978, Harry Callahan fait l’objet d’une exposition à la Fondation HBC. Si une personne veut s’exprimer photographiquement, elle doit absolument comprendre sa propre relation à la vie. » C’est de cette manière que Harry Callahan a envisagé pendant près de soixante ans la pratique photographique, une démarche artistique se revendiquant davantage d’un « miroir sur l’âme » que d’une « fenêtre sur le monde ». Dans le cadre du trentième anniversaire du Mois de la photo, la Fondation Henri Cartier-Bresson présente une exposition exceptionnelle regroupant une centaine de clichés noir et blanc de cet aventurier de l’image. Naviguant en marge de la DVD ALBUM NOUVELLE SALVE D’« AVATAR » Vu par 310 millions de spectateurs à travers le monde, Avatar est le film événement de l’année 2010. Alors que les fêtes de fin d’année approchent, Fox Pathé Europa fait paraître une édition collector contenant plus de huit heures de suppléments avec les trois versions du film, les coulisses de la production, des scènes coupées et des interviews… Avatar Edition Collector, de James Cameron, Fox Pathé Europa. FOX PATHÉ EUROPA photographie de reportages, Harry Callahan, qui a d’abord travaillé dans les usines Chrysler, commence la photographie comme amateur en 1938 avec un appareil Rolleicord. Pratiquée comme un loisir, la photographie devient vite pour lui un moyen de se connaître et de découvrir le monde. Autodidacte talentueux, il s’attache à mettre en relief la ville, la nature, ainsi que ses proches, sa femme Eleanor et sa fille Barbara. Mais ce sont souvent les anonymes de la rue qu’il saisit sur sa pellicule, tentant de révéler leurs pensées. Jusqu’au bout, Callahan donnera vie à ses obsessions et à ses thèmes de prédilection. AMERICAN GIRL A 20 ans, elle est la chanteuse qui vend le plus de disques aux Etats-Unis. Mais Taylor Swift et sa pop très marquée par la country restent méconnues en France. La sortie de son troisième album, Speak Now, pourrait changer la donne. Les quatorze titres, emmenés par le single Mine, sont tous des tubes en puissance. Outre- Atlantique, le disque s’est écoulé à plus d’un million d’exemplaires en une semaine. Tremblez Madonna, Lady Gaga et autres Katy Perry ! Speak Now, Taylor Swift, Universal. MERCURY UNIVERSAL Harry Callahan - Variations, jusqu’au 19 décembre, à la Fondation Henri Cartier-Bresson, 2, impasse Lebouis, Paris 14 e (01 56 80 27 00 ou sur le site www.henricartier bresson.org). Voir les images SÉLECTION Eleanor, ca 1947, de Harry Callahan.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :