Direct Soir n°823 4 oct 2010
Direct Soir n°823 4 oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°823 de 4 oct 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Miley Cyrus, l'âge de raison

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
EN COUVERTURE tistiques plus personnels dans l’univers musical, soit en solo, soit avec des partenaires, comme Nick Jonas avec qui elle chante Before The Storm, sorti en juin 2009. Aujourd’hui, c’est le cinéma qui semble lui réserver un avenir prometteur, même si ses albums ont réalisé des ventes records et si elle rêve d’un album solo. Après avoir joué son propre rôle à plusieurs reprises (comme dans Sex and the City 2) ou prêté sa voix à des films d’animation (Volt, star malgré lui), elle a endossé cette année son premier rôle d’envergure dans The Last Song, qui sortira en DVD en France au mois de novembre. On l’attend aussi dans pas moins de cinq longs métrages, dont le très médiatique remake de notre LOL tricolore pour lequel elle reprend le rôle de Lola, si bien incarnée par Christa Theret. Espérons qu’avec cette ascension fulgurante, Miley Cyrus ne perde pas trop vite son innocence. Son professionnalisme, son look, son assurance, le destin de son personnage auraient ten dance à faire oublier une jeune fille qui ne mérite pas encore de se voir chassée par les paparazzi ou exhibée sous toutes les coutures. Qu’elle nous fasse encore rêver pendant longtemps. Hannah Montana, mercredi, à 16h45, sur Disney Channel. Direct Soir n o 823•Lundi 4 octobre 2010 TOURNAGE 6 UNE AMÉRICAINE À PARIS Miley Cyrus et Douglas Booth, sur le tournage du remake de LOL, en septembre dernier, à Paris. Les amoureux tricolores de Miley Cyrus étaient en mode hystérique début septembre : leur idole, Miley Cyrus, était de passage à Paris pour le tournage du remake de LOL. Si la nouvelle version du succès hexagonal se déroule en grande partie aux Etats-Unis, le scénario prévoyait tout de même un clin d’œil à la France grâce à un opportun voyage scolaire. Entourée de la sublime Ashley Green (Twilight) et de Douglas Booth (son petit ami à l’écran), la miss a multiplié les prises de vue dans la capitale et en Seine-et-Marne, le tout dans une atmosphère plus que festive. Ainsi, entre deux tournages, on a pu voir la fine équipe se déchaîner sur les dancefloors du VIP Room où un accueil royal lui avait été réservé, et se livrer à quelques séances de shopping. Pour Miley Cyrus, Paris n’était pas une découverte absolue, puisqu’elle avait déjà eu l’occasion de s’y rendre au printemps dernier pour la promotion de son album Can’t Be Tamed. Beaucoup virent dans l’effervescence parisienne de la star d’Hannah Montana un expédient pour oublier sa rupture avec Liam Hemsworth, le comédien australien de deux ans son aîné, avec qui elle figurait à l’affiche de The Last Song. Las ! Les amateurs de ragots ont dû faire une croix sur leurs hypothèses plus ou moins bienveillantes. A peine revenue aux Etats-Unis, Miley s’est ruée dans les bras de son ex avec qui elle roucoule toujours aujourd’hui. La belle en a profité pour démentir – via une vidéo diffusée sur le Net – la rumeur selon laquelle elle serait déjà fiancée et envisagerait de s’installer avec son bien-aimé. Miley Cyrus a avoué vivre encore dans la maison familiale et être trop jeune pour s’imaginer en jeune mariée ! PORTRAIT J. DUPLAQUET/SIPA LE FLOCH/SIPA
CINÉMA PUill COMMUIIQUÎ TOUT VA POUR LE MIEUX ! Tandis Que la France évOlue doucement mrus suremoot sur les Q\lestklos de bioéihiqve. une émouvante cc:rnédie, TotJt vs bien-The Kids are aflrlght. raconte l'amour de deux. mères ella tilia.tion issue de ga mettes OU quand le cinéma vit avec son temps. Cela s'appelle (en fran. çals) Tout va bien. Ç'aurait pu s'intituler Tout va mieux.. Chronique tou. chante et amusante autour d'un couple de femmes dont les enfants. COOQUS grâce â un donneur anonyme. veu. lent retcoU\'êr leur père biologique. le film de Usa Chocfo. lenko sort dans un contextermpeosable il y a encOfe dix ans. Les moeurs évoluent. les mentallts aussi. Et les tabOus disparaissent au gré des débats (parfois hOuleux) sur dés sujets longtemps considérês comme lntou chables. Damier exemple en c&ate : en nance. otl le aon de sperme reste anonyme. conlrnirement au:x Etats-Unis et dans quelques autres pays, un projet de rMslon des lois de bioéthiQue a été ddwilé le 1er sepeembfe der nier. U prévoit la possibilité pour les enfants. Issus d'un don de gamètes. d'avoir ac> cês. dès la majorité atteinte, à l'Identité du donneur -à condition toutefois que celui-ci y consente. En cas de refus. le demandeur pourra toujours obtenir les dOnnêes mêdicales, soclo-professkn neUes et géographiques de son père biue. SI ce projet est voté, cette évol lion pourrait annoncer l'étape suivallte : l'élargissement de l'Assistance médicale à la procreation (aujourd'hui reserwe aux couples néterosexuels) aux couples gays surlesquels les regards ont changé. C'est d'allleurs dans cet état d'esprit que usa ChOdOienkO et son co-scénariste Stuart Blumberg ont écrit Tout va bien - The t



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :