Direct Soir n°81 21 déc 2006
Direct Soir n°81 21 déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81 de 21 déc 2006

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : L'abbé Pierre combat contre le froid

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Directsoir t Jeudi 21 décembre 2006 6 ACTU EN COUVERTURE FROID/La France se mobilise Alors que le froid vient de faire ses premières victimes, la mobilisation reprend. L’Etat et les ONG, dont Emmaüs (fondé par l’abbé Pierre), tentent de venir en aide aux sans-abri. Mes amis, au secours… Une femme vient de mourir gelée, cette nuit, à 3 heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant-hier, on l’avait expulsée… » Tout le monde se souvient de ces mots prononcés en 1954. Lors de ce rude hiver, un jeune prêtre, nommé Henri Grouès, lançait sur les antennes de Radio-Luxembourg (RTL) son appel qui allait rester célèbre. Plus d’un demi-siècle plus tard, le combat contre l’exclusion de celui qui est devenu l’abbé Pierre est toujours d’actualité. Alors que le mercure descend pour la première fois en dessous du zéro, deux sans-abri ont déjà trouvé la mort. Les pouvoirs publics et les associations sont sur le qui-vive et lancent leurs premières mesures d’urgence. Hier, le niveau 2 du plan grand froid a été déclenché par les préfets de 33 départements. En plus des 95353 hébergements disponibles toute l’année, 4 075 places supplémentaires vont être débloquées sur l’ensemble du territoire, notamment dans les centres d’hébergement d’urgence et les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS). Des équipes supplémentaires sont en outre mises en action afin d’intensifier les maraudes, c’est-à-dire les tournées nocturnes des camions pour aider les sans-abri. Le ministère de la Cohésion sociale a annoncé GAMMA RÈMIFOURGÈRES E. DE MALGLAIVE/GAMMA que le plan hiver 2006-2007, qui est en vigueur jusqu’au 31 mars, prévoit le développement d’hébergements de longue durée avec une extension des horaires d’accueil. Parallèlement, les ONG se mobilisent aussi pour permettre à chacun de ne pas dormir dehors. Comme chaque année, le Samu social déploie ses équipes mobiles d’aide (EMA) dans toute la capitale pour aller à la rencontre des sans-abri. Mais pour son fondateur, Xavier Emmanuelli, le problème de l’exclusion va plus loin que la baisse des températures. « Chaque année,on se repose la même L’abbé Pierre : une vie d’exception Les premiers pas d’Emmaüs En 1949, Henri Grouès, dit l’abbé Pierre, député de Meurthe-et- Moselle, restaure une maison délabrée à Neuilly-Plaisance. C’est la naissance du mouvement Emmaüs (en référence à un passage de l’évangile de Luc) et de sa première communauté. Son but est « d’agir pour que chaque homme, chaque société, chaque nation puisse vivre, s’affirmer et s’accomplir dans l’échange et le partage, ainsi que dans une égale dignité ». L’association Emmaüs est créée en 1953 pour organiser et développer ce mouvement. GAMMA L’hiver 54 question quand vient l’hiver. Mais le fond du problème de l’exclusion est structurel, pas seulement conjoncturel. » Même constat du côté de l’association Emmaüs Ile-de-France : l’exclusion, c’est toute l’année et pas seulement l’hiver. « Aujourd’hui, le sans-abri ressemble de plus en plus à monsieur et madame tout-le-monde », explique Didier Cusserne, délégué général d’Emmaüs Ile-de-France. « Certains sont des travailleurs intérimaires, mais avec leurs fiches de paie, comment voulez-vous qu’ils trouvent un hébergement ? » Après les ravages de la Seconde Guerre mondiale, les rigueurs de l’hiver 1954 sont redoutables et font plusieurs victimes, dont un enfant. Dans ce contexte de pénurie de logements, l’abbé Pierre lance son célèbre appel « Mes amis, au secours » à la radio le 1 er février 1954. Le lendemain, la presse titre sur « l’insurrection de la bonté ». Un immense mouvement de solidarité naît. Les dons affluent par milliers : plus de 500 millions de francs seront collectés. GAMMA ASavoir Emmaüs Ile-de- France en chiffres• 2800 personnes accueillies chaque jour dans les centres Emmaüs de la région parisienne• 350 salariés• 100 compagnons• 500 bénévoles Une figure populaire La très grande popularité de l’abbé Pierre ne s’est jamais démentie. L’image du prêtre barbu en soutane incarné à l’écran par Lambert Wilson en 1989 dans Hiver 54 lui forge un statut de « héros légendaire ». Les enquêtes d’opinions le placèrent plusieurs années de suite en tête des personnalités préférées des Français. Il a d’ailleurs demandé à ne plus figurer sur la liste des nominés. Malgré la maladie, l’abbé Pierre est descendu dans la rue pour soutenir la cause des pauvres.
B. HANNA/REA www.directsoir.net Les Parisiennes atteignent en moyenne l’âge de 84,2 ans. CHÔMAGE/Les moyens de contrôle de l’Unédic h Les fraudes à l’assurance chômage ont coûté 140 millions d’euros aux Assedic, selon un rapport parlementaire présenté hier. La simplification des formalités de création d’entreprise serait à l’origine de ce préjudice. Pourtant, l’Unedic a développé de nouveaux moyens de contrôle depuis 2005. Une dizaine de personnes ont pour mission de coordonner la lutte contre la fraude sur le terrain et d’inciter à la vigilance les agents des Assedic. L’installation de détecteurs de faux papiers dans les Assedic s’est généralisée depuis le 1 er janvier 2006. Les fichiers des différentes assurances chômage sont désormais connectés entre eux, ce qui empêche de multiples inscriptions, dans différents départements. Enfin, la déclaration nominative de chaque salarié (DNA) devient progressivement obligatoire. Actuellement, les employeurs ne déclarent qu’une masse salariale globale. L’Unedic ne peut donc pas vérifier que l’entreprise a bien cotisé pour un salarié en particulier. Les contrôles devraient se renforcer prochainement. En attendant, quelque 10000 fraudeurs ont commencé à rembourser les allocations indûment perçues. REA ESPÉRANCE DE VIE/Record pour l’Ile-de-France h Pour vivre vieux, vivons en Ile-de-France. Selon une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiée aujourd’hui, les Franciliens ont une espérance de vie supérieure à celle des autres régions. Les hommes y vivent en moyenne 77,3 ans. Soit près de cinq ans de plus que leurs homologues du Nord-Pas-de- Calais, qui occupe la position la moins favorable (72,6 ans). Chez les femmes, le constat est quasiment similaire : devancée de peu par les Pays de la Loire, où la moyenne atteint 83,7 ans, l’Ile-de-France arrive en deuxième position avec 83,5 ans. Ces résultats, qui portent sur 2002, montrent une inégalité régionale persistante face à la mort, même si ces différences tendent à diminuer. Les disparités interrégionales ne sont pas négligeables non plus. Ainsi, un Parisien vivra plus vieux qu’un habitant des banlieues : 78,1 ans contre 75,8 en Seine-et-Marne. Le record absolu est détenu par les Parisiennes, avec 84,2 ans. De manière générale, les départements du Sud de l’Hexagone présentent les longévités les plus élevées. Les habitants des régions Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côtes d’Azur, vivent plus longtemps que ceux situés au nord de la diagonale Champagne-Auvergne. La forte proportion de cadres en Ile-de-France explique sans doute les bons chiffres : mieux informés et plus aisés financièrement, ils ont davantage accès aux soins. INTERNET/Un nouveau moteur de recherche pour malvoyants LES SITES À CONSULTER ★★★★ ★★★ ★★★★ ★★ DENIS/REA 25% des sites accessibles h Seulement 25% des sites Internet sont accessibles aux malvoyants. Mais une petite révolution est en train de s’opérer. Google vient de créer un moteur de recherche qui leur est destiné. Les sites sont classés et proposés en fonction de leur sobriété et de leur clarté. Parmi les critères de sélection figurent la taille de l’écriture et la mise en page qui permet un repérage rapide. Cette nouvelle devrait réjouir les 1,2 million de Français qui souffrent de déficiences visuelles. Par ailleurs, des terminaux transformant les textes en braille sont disponibles, mais leurs prix restent prohibitifs. http://labs.google.com/accessible www.lignedevue.org www.braillenet.org www.voirplus.net FRANCE LES PARLEMENTAIRES EN VACANCES L’Hémiscicle sera bientôt déserté. Les parlementaires et les sénateurs ont droit eux aussi à leur trêve de Noël. Les vacances des élus se termineront le 9 janvier. Pour la rentrée de l’Assemblée nationale, trois sujets importants sont attendus. 1 Le premier dossier : l’enfance. Cette réforme a été élaborée avec les acteurs de la protection de l’enfance. Elle vise à renforcer la prévention, organiser le signalement des situations à risque et diversifier les actions de prise en charge des enfants. 2 Réformer le titre IX de la Constitution. Ce projet de loi confirme le principe d’immunité du chef de l’Etat pour les actes accomplis dans le cadre de sa fonction. La notion de haute trahison doit également être remplacée par celle de manquement aux devoirs. 3 Sport et dopage : cette loi permettra la ratification de la Convention internationale contre le dopage dans le sport. Adoptée à l’unanimité en 2005 dans le cadre de l’Unesco, une agence devrait être créée pour coordonner la lutte contre le dopage au niveau mondial. HADRIEN LECŒUR,EDWIGE KOSCIANSKI,KARÈNE BASSOMPIERRE. LUDOVIC/REA Directsoir t Jeudi 21 décembre 2006 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :