Direct Soir n°736 6 avr 2010
Direct Soir n°736 6 avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°736 de 6 avr 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 274) mm

  • Nombre de pages : 18

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : Yvan le Bolloc'h, rédacteur en chef !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 SPORTS RALLYE AÏCHA DES GAZELLES Première dans le désert Femmes actives au quotidien, Céline et Dorothée ont participé pour la première fois au Rallye Aïcha des Gazelles dans le Sud marocain, il y a deux semaines. L’épreuve fêtait cette année ses vingt ans. Eloignées pendant presque deux semaines de leur quotidien francilien, Céline Merle-Béral et Dorothée Van der Cruyssen, membres de l’équipage 144, sont allées au bout de leur aventure. Ces deux femmes actives ont mis un point d’honneur à achever le parcours de six étapes et près de 2500 km dans le sud du Maroc, entre le Haut Atlas et le désert du Sahara. Elles ont d’ailleurs réussi à se classer à une jolie 27 e place au général, 3 e sur 60 au classement de la première participation. De Paris à Essaouira, en passant par Neijakh ou encore Foum-Zguid, plus que l’amplitude thermique (il fait près de 35°C dans le désert), c’est la coupure qui est immense, comme le confie Céline, 41 ans, directrice de développement au sein du groupe Bolloré : « C’est une immersion totale. D’un seul coup, on se retrouve à conduire toute la journée dans le désert, loin du travail, des portables. » LES DEUX FONT LA PAIRE L’équipage, qui s’est connu au sein du groupe Bolloré, où Dorothée (40 ans) évolue également en tant que directrice de projet, avait préparé son coup. Céline au pilotage et Dorothée à la navigation : la complémentarité des deux femmes à bord de leur 4X4 Isuzu Direct8 a été la clé de la réussite de cette grande première. Céline confirme : « C’est très important dans la course, surtout à la fin. » Et spécialement dans les moments les plus délicats, à l’instar d’une cinquième étape marquée par une tempête de sable. C’est là, d’après Dorothée, que « les deux individualités se sont affrontées pour se sortir d’une situation difficile ». Manger du sable ne semble pas avoir entamé la bonne humeur arborée par ce tandem volontaire, qui avoue en chœur avoir tiré un bilan très positif de cette aventure marocaine. Amatrices de sensations fortes et de sports en tout genre, elles auront trouvé dans le désert ce à quoi elles s’attendaient. De quoi avoir envie d’y retourner ? Si Céline préfère, dans un premier temps, profiter des souvenirs de cette première, Dorothée, elle, se projette déjà dans l’avenir : « Je le referai certainement, mais en quad cette fois-ci. » SPI/ICON SPORT DR FOOTBALL/LIGUE DES CHAMPIONS Exploit obligatoire pour Arsenal ➔ Tenus en échec (2-2) à l’aller sur sa pelouse de l’Emirates Stadium, où ils sont revenus de nulle part après avoir été menés deux buts à rien par le FC Barcelone, les joueurs d’Arsenal se présentent ce soir au Camp Nou, prêts à tenter le pari fou d’éliminer le champion d’Europe en titre sur ses terres. Mais le club anglais en a-t-il les moyens ? Privés de Cesc Fabregas, suspendu, mais aussi de William Gallas, blessé, Le Gunner Theo Walcott. Directsoir N°736/Mardi 6 avril 2010 Le 4X4 Isuzu aux couleurs de Direct 8. Céline Merle-Béral et Dorothée Van der Cruyssen. les Gunners ne disposeront pas de toutes leurs forces vives. La pression exercée par les Catalans lors des 45 premières minutes pourrait être tout aussi terrible ce soir. Malgré un gardien, Manuel Almunia, chaud bouillant, Arsenal ne peut être certain d’endiguer une deuxième vague d’assaut blaugrana. Mais en miraculés qu’ils sont, les hommes d’Arsène Wenger n’ont plus grand-chose à perdre, eux que l’on donnait perdants après le doublé d’Ibrahimovic. Rentré en cours de jeu à l’aller, Theo Walcott devrait apporter la vitesse et la percussion nécessaires pour perturber l’arrière-garde barcelonaise. Une défense centrale recomposée, puisque Pep Guardiola devra se passer de ses centraux, Gerard Piqué et Carles Puyol, tous deux suspendus. En arrachant le nul, les Gunners ont prouvé qu’ils avaient d’énormes ressources mentales. Il faudra le montrer encore ce soir, tenir contre Messi, Xavi et autres Pedro. Puis marquer.
www.directsoir.net LA SÉLECTION D’YVAN LE BOLLOC’H « Mes coups de cœur du moment » LE FLOW DE BEN MAZUÉ Le jeune Ben Mazué possède un style aux confluences de la soul, du hip-hop et de la chanson. Il dépeint de son flow sautillant l’univers urbain dans lequel il a toujours évolué. « Moi qui ne suis pas trop friand des premières parties, je l’ai découvert lors d’un de mes concerts avec Ma guitare s’appelle reviens. Une révélation qui prouve que l’on peut être jeune et pourtant avoir déjà des textes qui ont du sens, comme cette ode à Barack Obama. C’est un mélange entre chanson et slam. » Ben Mazué, en concert le 17 avril, au Printemps de Bourges (18). LES MOTS DE NICOLAS REY Après quatre ans d’absence, Nicolas Rey revient avec un nouveau roman toujours plus enlevé. Son livre le plus personnel. « Ce livre parle du sursaut d’un jeune père de famille. Ce dernier, bien que paumé, va tenter de reprendre les rênes de son existence qui lui avait échappé, soit par fainéantise, soit par vice. Ici, Nicolas Rey signe un livre à la fois émouvant, sincère et surtout hilarant. D’ailleurs, si Monica Bellucci possède le sens de l’humour (elle FANTASTIQUE Monstres et compagnie Persée (Sam Worthington), en plein cauchemar mythologique. ➔ Alors que la guerre entre les hommes et les dieux fait rage, la famille de Persée est tuée sous ses yeux par le terrible Hadès, qui règne sur les Enfers. N’ayant plus rien à perdre, Persée, qui apprend qu’il est le fils de Zeus, décide alors de partir avec ses compagnons pour AU DIABLE VAUVERT est décrite dans le roman,ndlr), je pense que ce livre pourrait devenir un bon film. » Un léger passage à vide, Nicolas Rey, Le Diable Vauvert, 17 €. LE DÉLIRE DE « SPAMELOT » Ce spectacle tiré du film Sacré Graal ! des Monty Python, narre les aventures loufoques de chevaliers de la Table ronde à la recherche du Graal. « A voir par ceux qui aiment PEF, son humour « gros copeaux » et ses cascades improbables, même si vous n’êtes pas fan des Monty Python. Avec la vingtaine d’acteurs, vous en aurez pour votre argent. A noter la présence d’Arnaud Ducret, sur qui je miserais bien un billet de dix si j’avais de la monnaie ! » Jusqu’au 10 avril, Théâtre Comédia, 4, bd de Strasbourg, Paris 10 e (0142382222). une mission périlleuse, dans le but de stopper le dieu des Enfers avant que celui-ci ne prenne le pouvoir dans l’Olympe, détrônant Zeus lui-même. Une aventure en 3D qui le verra défier les plus dangereux monstres de la mythologie grecque, dans une débauche d’effets spéciaux et de cascades, pour créer sa propre destinée et libérer les hommes du courroux des dieux. Le choc des Titans, de Louis Leterrier, en salles demain. MERIADECK B. M. PALAZON CDDS ENGUERAND COMÉDIE DRAMATIQUE Second souffle Jane (Renée Zellweger) et Joey (Forest Whitaker). ➔ Trois ans après La môme, Olivier Dahan revient avec My Own Love Song, un long métrage sur le handicap, l’amitié et l’espoir, qui rassemble deux pointures hollywoodiennes : Renée Zellweger et Forest Whitaker. Sur une bande originale signée Bob Dylan, le duo tisse l’histoire d’une reconstruction aux airs de road movie, aux effets spéciaux déroutants. Celle de Jane, ex-chanteuse handicapée, et de Joey, quadra attachant souffrant de troubles psychiques. My Own Love Song, d’Olivier Dahan, en salles demain. « Avec La môme, Olivier Dahan a relancé le biopic à la française. Il a une grosse pression sur ce nouveau film, qui ressemble à un examen de passage à Hollywood. » THRILLER Pilules nocives ➔ Simon (Fred Testot) fait équipe avec Julie (Cécile de France) pour la première fois lors d’une ronde de nuit. Avec eux, un troisième gardien de la paix. Lors d’une intervention, ce dernier est tué par le fils d’un notable sous l’emprise d’une drogue, qui sera lui-même blessé. Accusés de bavure, Simon et Julie vont tenter d’en savoir plus sur cette drogue dans une enquête qui va les obliger à transgresser de nombreuses règles. Un film de genre revisité, qui compte quelques scènes d’anthologie. Gardiens de l’ordre, de Nicolas Boukhrief, en salles demain. MERIADECK « Je ne suis pas encore converti à la 3D. Pour moi, c’est surtout un moyen de relancer la machine commerciale du cinéma, avant de l’imposer dans nos salons avec la télévision en relief. » CULTURE 7 MERIADECK GAUMONT Une plongée au cœur de l’agriculture. DOCUMENTAIRE Idées vertes ➔ On l’oublie souvent, mais Coline Serreau est depuis bien longtemps sensibilisée aux problèmes environnementaux ; son film La belle verte, tourné en 1996, en est la preuve. Loin d’un Nicolas Hulot ou d’un YannArthus-Bertrand, la cinéaste livre un documentaire presque optimiste sur l’environnement. La réalisatrice, jamais moralisatrice, s’est ici concentrée sur le problème de l’agriculture et de notre alimentation. Elle est allée sur le terrain interviewer des spécialistes en tout genre plutôt hauts en couleur (particulièrement un couple de chercheurs), ainsi que des femmes et des hommes qui ont trouvé des solutions alternatives à l’agriculture de masse. Edifiant et encourageant. Solutions locales pour un désordre global, de Coline Serreau, en salles demain. DRAME Triste destinée ➔ En plein cœur du quartier Ajami de Jaffa, un port accolé à Tel-Aviv, en Israël, les communautés arabes, musulmanes et juives tentent de cohabiter, non sans difficulté. A force de camper sur leurs convictions et leurs cultures, les habitants deviennent des victimes. Malek, Dando et Omar, trois destins mis en scène où chacun doit faire face à la montée de la violence. Au fur et à mesure, l’âpreté de leur quotidien se révèle pour mieux anéantir les perspectives d’avenir. Sept ans auront été nécessaires à Scandar Copti et Yaron Shani, les deux réalisateurs, pour rassembler et scénariser les histoires vécues. Une réalité lourde et troublante à la fois. Ajami, de Scandar Copti et Yaron Shani, en salles demain.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :