Direct Soir n°726 22 mar 2010
Direct Soir n°726 22 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°726 de 22 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Christophe Maé : « J'ai toujours cru en moi »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 SUR LA ROUTE DU SUCCÈS Tranquillement. Assurément. Le petit gars de Carpentras poursuit son fabuleux chemin. Avec On trace la route, son troisième album – dont les premiers extraits ont déjà révélé la qualité –, il devrait assurément sceller une nouvelle et belle histoire avec son public. Ce disque, il a pris le temps de le ciseler au cours de l’année écoulée, pendant laquelle le chanteur s’était fait relativement discret. « J’ai levé le pied pour profiter de mes proches et de la vie, tout simplement », explique-t-il. A seulement 35 ans – après six ans d’une notoriété acquise lors des 400 représentations de la comédie musicale Le roi soleil –, il s’est imposé comme l’une des personnalités artistiques préférées des Français. Non seulement du fait du succès de ses albums (le premier, Mon paradis, s’était L’ALBUM EN COUVERTURE CHRISTOPHE MAÉ Après le triomphe de « Mon paradis » et de « Comme à la maison », écoulés respectivement à 1,6 million et à 700 000 exemplaires, et une tournée qui a réuni plus d’1 million de fans, l’interprète des tubes « On s’attache », « Ça fait mal » et « Belle demoiselle » revient avec un nouvel album studio, « On trace la route ». Portrait d’un artiste qui, depuis ses débuts, n’a jamais cessé de croire en sa bonne étoile. ➔ Dingue, Dingue, Dingue et J’ai laissé, les deux premiers extraits qui ont précédé la sortie de On trace la route, deuxième album studio de Christophe Maé, ont ensoleillé la fin de notre hiver. La patte de l’auteur-compositeur-interprète, faite de sonorités acoustiques et de mélodies entêtantes, qui a fait l’énorme succès de Mon Paradis est une nouvelle fois au rendez-vous. Tant et si bien qu’on imagine aisément chacun de ces nouveaux titres comme un tube potentiel. Pour l’écriture arraché à 1,6 million d’exemplaires en 2007), mais aussi pour sa personnalité simple, généreuse… et solaire. NOUVELLE IDOLE Un récent sondage du Journal de Mickey fait de lui le chouchou de nos chères têtes blondes, tandis que sur scène, il électrise leurs aînés et fait chavirer les cœurs. Il y a de l’authenticité chez Maé : une qualité pas si fréquente chez les « nouvelles stars » contemporaines, qui manifestent régulièrement une désarmante fatuité. Certes, la « success story » semble trop parfaite, mais comment ne pas penser que sa jeunesse passée dans un univers sain et simple n’a pas contribué à bien lui visser la tête sur les épaules. S’il n’était pas devenu artiste ? « Je travaillerais, comme quand j’avais 15 ans, au côté de mon père dans la pâtisserie familiale », confie-t-il simplement à Direct Soir. UNE VOLONTÉ DE FER S’il a connu le succès à 28 ans, Christophe Maé n’est pas prêt d’oublier avec quel acharnement il a appris le métier. « A 18 ans, j’ai quitté le domicile familial en me disant que j’étais musicien et que je le resterai. J’ai donc pris ma voiture et je suis allé du côté de Saint-Tropez avec un ami percussionniste. Nous avons commencé par taper aux portes en demandant : « Pouvons-nous venir nous installer devant votre restaurant entre 21 heures et 22 heures pour faire la manche ? » Certains patrons ont accepté. » Un acharnement admirable par bien des aspects, même si « J’AI TOUJOURS RÊVÉ DE FAIRE CHANTER LES FANS. » Des tubes taillés pour les grands espaces des textes, le chanteur a fait appel à des amis de longue date (Boris Bergman, Lionel Florence, Florian Gazan…). Mais aussi, plus surprenant, à la rappeuse Diam’s pour deux titres, dont J’ai vu la vie, un hommage à l’Afrique pour laquelle le chanteur a eu un coup de cœur. Côté musiciens, il s’agit de la même équipe que celle de Mon Paradis, enrichie de quelques nouveaux venus : Manu Katché à la batterie sur deux morceaux ou encore Felipe Salvidia, un musicien chilien Christophe Maé a réalisé son rêve : vivre de sa musique et de ses chansons. l’intéressé ne se souvient pas avoir connu le découragement. « J’ai toujours cru en moi », avoue-t-il sans fausse modestie. Père d’un petit garçon, Jules, qui vient de fêter ses 2 ans, Chris - tophe Maé a cependant eu à cœur de ne pas sombrer dans l’autosatisfaction et le narcissisme destructeur. GÉNÉREUX Le chanteur est généreux et porte une vive attention à ses prochains. A sa famille bien entendu, à ses amis, à son public, et à ceux qui ne connaissent pas forcément un destin aussi radieux que le sien. En effet, au fil issu du hip-hop, qui a signé des lignes de batterie subtiles, apportant à On trace la route une touche afro dynamique. Ce qui conviendra parfaitement à la scène, où Christophe Maé se produira dès le mois de juin. En attendant, c’est sur les ondes qu’on devrait partager un bon bout de route avec lui. On trace la route, Christophe Maé (Warner). En tournée à partir de juin 2010. Toutes les dates sur www.christophe-mae.fr Directsoir N°726/Lundi 22 mars 2010 des années, il est devenu l’un des artistes emblématiques des Enfoirés et parraine l’association Un sourire, un espoir pour la vie, fondée par l’ancien footballeur Pascal Olmeta pour réconforter les enfants malades et soutenir leurs familles. Autant d’engagements qui en font un artiste à mille lieues de l’archétype du chanteur torturé aux textes sombres. Car, répétons-le, l’homme est simple. Influencé par les sons caribéen et africain (il aime Bob Marley et Youssou N’Dour), il confesse son goût de la fête. Seule pointe d’orgueil, il adore voir ses tubes repris par des milliers de fans. « J’en avais toujours rêvé. » Tant mieux, car son énergie et son talent aussi nous font rêver.
www.directsoir.net CRANBERRIES, LE « ZOMBIE » DE RETOUR Réunis autour de la chanteuse Dolores O’Riordan depuis quelques mois pour une tournée mondiale, vingt ans après la naissance du groupe et sept ans après leur dernière prestation scénique, les rockers irlandais stars des années 1990, hier soir à Lyon, se produisent ce soir à Paris. Les fans qui trouveront portes closes pourront éventuellement se consoler un peu avec Bualadh Bos : The Cranberries Live, un CD sorti en début d’année qui regroupe quelques-uns de leurs plus grands titres tels Zombie, Linger, Promises, Ode to My Family ou encore Just My Imagination… Mythique. Cranberries, en tournée. En concert notamment ce soir et le 12 avril à Paris (Zénith), le 2 avril à Rennes, le 3 à Tours, le 4 à Limoges… Toutes les dates sur www.cranberries.com. PETER GABRIEL EN ODYSSÉE SYMPHONIQUE Il fête cette année son grand retour sur le devant de la scène avec un huitième album studio intitulé Scratch My Back, une sélection de reprises de classiques du rock qu’il a choisi d’interpréter accompagné d’un orchestre symphonique. Enregistré sous la houlette de Bob Ezrin (Pink Floyd, Lou Reed) et Tchad Blake (Suzanne Vega, Tom Waits), Scratch My Back offre un voyage dans l’univers sonore du cofondateur de Genesis : David Bowie, Lou Reed, Neil Young, Paul Simon, Talking Heads, Radio head, ou encore Arcade Fire… Embarque ment pour le live ce soir à Bercy. Peter Gabriel, en concert ce soir au Palais omnisports de Paris-Bercy. BREST OF MIOSSEC Paru il y a quelques mois, Finistériens, son septième album coécrit avec un autre Brestois célèbre en la personne de YannTiersen, confirmait s’il le fallait encore le talent de Miossec pour la chanson écorchée vive. Le Breton paie en ce moment sa tournée… Miossec, en concert le 24 mars à Paris (Olympia) et en tournée. CULTURE 11 SÉLECTION Le printemps des concerts Pop, rock symphonique, chanson française, soul trip-hop : quatre artistes incontournables dans leur domaine à savourer en live. T. COEX/AFP IBO/SIPA MATHIEU ZAZZO Toutes les dates sur www.christophemiossec.com. ÇA WAX TOUJOURS POUR TAILOR Avec In The Mood For Life, son troisième album unanimement salué par la critique, Wax Tailor continue de distiller ses bonnes vibrations hip-hop teintées de trip-hop et de soul sur les routes de France et de Navarre. Wax Tailor, en tournée. En concert notamment les 25 et 26 mars à Paris (Olympia), le 1 er avril à Saint-Herblain, et le 2 avril à Morlaix dans le cadre du Festival Panoramas… Toutes les dates sur www.waxtailor.com.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :