Direct Soir n°724 18 mar 2010
Direct Soir n°724 18 mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°724 de 18 mar 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Emmanuelle Béart belle de scène

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
CULTURE Sur la piste de Modiano Patrick ModiMo public son Lrcnte-sixièmc Livl'l', un roman labyrinthique où les souwnir& ci la l'l.OStalgic sont toujours de mise. Son amour pour la VilJt< Jumil>ro est toujours intact.t.e prwecses eest po ; lléb'ede se tr\'UIIef. Voli.. QUI potmit OCWISteJef le point de dépan du nouvea.l toma'l de Pall1ck Modi:lno. Jean- ! ÛemeM l'LW\destl0m$querm:W ! aime â putser d3nS ses'llew an..Qit ! sôès prêcieusemenl clans $01'1 bureau œ Saini-German-ôes­ Prês-à ! a jMesse. oCesCOI.W1eS n'êl:lientPJS lites au resle de sal4e. elle$ en $US4leflS. Œm tn prisent élemel•, ktlt-11 dés. la preml(:.rc pGOC.IIl)C 50lMcnt dotlc de l'nJ ! Mt oe sa tetCCWe veer.wgatel Le Col. &U tnleudes, 1960,c:ompressèsouiOellO>II..-... cD'OL Clet SOlOS OJ Cles -..x... dt'**'*P'U IM1 our,tme de$ $CJ'l$ de$1M ! n elctosmfa*'lolcflilltetWt-. aMOtiCle-w.ec. * « tee141 -"""'.. iAOUI'M"Sl"" le Gmncl PJ1x et le Pitt dll j\ty au d ! mler FestM:Jt de Gérnrclmer, œrse ode IIUCitls OOiTiètts. 90fte
www.directsoir.net INTERVIEW Jean-Pierre Marielle et Manu Payet, comédiens. « L’écart de génération ne compte pas » Jean-Pierre Marielle et Manu Payet se donnent la réplique dans « Audition », une comédie sur les aléas du métier d’acteur. L’occasion de revenir sur leur propre parcours. Manu Payet et Jean-Pierre Marielle sont sur la scène du Théâtre Edouard VII. Cette pièce met en scène des acteurs sur le point de passer un essai. Vous souvenez-vous de votre première audition ? Jean-Pierre Marielle : Je n’ai jamais passé d’audition. Après le conservatoire, j’ai été stagiaire à la Comédie-Française pendant un an, puis engagé dans les petits théâtres de la rive gauche. Les choses se sont déroulées naturellement. Manu Payet : Jusqu’à présent, je n’avais jamais été pris. J’arrivais tendu, comme mon personnage, sauf que contrairement à lui, la production m’avait envoyé le texte. Jean-Pierre Marielle habitué de la scène, Manu Payet jeune humoriste. Que dire de cette affiche étonnante ? J.-P. M. : Je peux jouer avec un centenaire ou un gamin de 18 ans, ce qui compte, c’est qu’il soit bon. L’écart de générations ne compte pas. M. P. : Quand Bernard Murat (metteur en scène,ndlr) m’a téléphoné pour me proposer la pièce en me disant que Jean- Pierre Marielle faisait partie de la distribution, j’ai d’abord cru à une blague. Vous sentez-vous proche de vos personnages ? J.-P. M. : Pas du tout. J’ai commencé la comédie au lycée, un peu par hasard. À l’époque, je voulais faire khâgne et mon professeur de lettres m’a dit : « Si j’étais vous, je me présenterais au conservatoire, vous avez des dons » … Ce que j’ai fait. Puis, il y a eu le Français, les premiers rôles… Ce jour-là mon père a dit : « C’est vraiment un métier d’une facilité incroyable. » Ce qui n’est pas le cas de mon personnage. En revanche, lui comme moi sommes de vieux cabots. M. P. : Mes répliques me vont bien. J’incarne un débutant qui pour la première fois monte sur scène pour passer une audition, ce qui est un peu mon cas. C’est la première fois que je joue dans une pièce. Votre collaboration a-t-elle été à l’image de la pièce : un jeune premier sollicitant les conseils d’un habitué ? M. P. : Cela a été bien plus simple. Et puis, comme son personnage, Jean-Pierre Marielle ne donne pas de conseils. J.-P. M. : Les conseils ne servent à rien, ou plutôt à ce que l’on ne les suive pas ! Et une collaboration, ça colle ou pas. Comme des musiciens, tout d’un coup on improvise et ça marche. Manu Payet est au saxo alto et moi au baryton. Avez-vous l’impression que la pièce est fidèle à ce que vivent nombre de comédiens ? M. P. : Quand je me suis inscrit au cours Florent, je pensais être le seul. Nous étions 6 000. Dans la pièce, Jean-Claude Carrière (auteur de la pièce,ndlr) demande pourquoi faire des auditions et donne sa propre réponse : « Pour décourager les candidats. » Ce à quoi mon personnage réplique « Ah ! il y en a beaucoup ? » et Jean-Pierre Marielle de lui expliquer : « De plus en plus, mais on ne peut pas en dire autant des rôles. » C’est la réalité. Audition, Théâtre Edouard VII, 10, place Edouard-VII, Paris 9 e (01 47 42 59 92). M. ENGUERAND CDDS BIOTOP/SCIENCES PO BORDEAUX GUIDE Les hommes politiques dans la poche ➔ Vous étiez dissipé en cours d’instruction civique ? Vous pensez que les hommes politiques ne parlent pas la même langue que vous ? Il est temps d’agir. Figures et institutions de la vie politique française, un album en grand format, fait le tour des institutions et des rouages de la V e République en quatrevingt pages – depuis la Constitution jusqu’aux blogs politiques. En bonus : vingt-deux minilivres disponibles en point presse retracent les parcours des personnalités politiques de premier plan. A glisser dans sa poche pour une révision express dans les transports. Figures et institutions de la vie politique française, collectif, Biotop et Sciences Po Bordeaux, 14,65 €. CULTURE 11 SPECTACLE Quand la musique est bonne La troupe d’Au bonheur des tubes. ➔ De Sylvie Vartan à Tracy Chapman en passant par Jean-Jacques Goldman et les Gipsy Kings, le spectacle Au bonheur des tubes revisite trente ans de chansons populaires. Aux commandes de ce show, un spécialiste du genre : l’auteur et metteur en scène Roger Louret. Après Les années twist (molière du meilleur spectacle musical en 1995), Les Z’années zazous et La fièvre des années80, il rassemble ici les chansons qui ont marqué les trente dernières années. Un show incontournable pour les nostalgiques des années 1980. Au bonheur des tubes, jusqu’au 28 mars, Le Grand Rex, 1 boulevard Poissonnière, Paris 2 e (0153020290).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :