Direct Soir n°710 26 fév 2010
Direct Soir n°710 26 fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°710 de 26 fév 2010

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 18

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : Salon de l'agriculture : la campagne à Paris

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Escapade Découvrez Vologda, la cité d’Ivan le Terrible Aux portes du nord russe, immense région boréale couverte d’épaisses forêts, il est une ville peu connue des étrangers et encore fort riche, qui jadis porta ombrage à Moscou. Voyage dans la Russie des tsars. Il fait moins quinze, ce qui est tout à fait raisonnable pour la saison. Quelques marchandes emmitouflées ont installé leurs étals au pied du grand monument à la Révolution de 1917, qui, sur la place du même nom, fait face à la flamme du soldat inconnu. Les façades classiques des immeubles sont vertes, jaunes, roses, bleues. De l’avis même de ses habitants, le manteau de neige embellit encore l’ensemble, gommant les imperfections. Vologda échappe aux deux extrêmes de la Russie contemporaine : « la déglingue soviétoïde », pour reprendre l’expression de l’écrivain Sylvain Tesson, pas plus que « le baroque mongol », style aussi incertain que rupin des nouvelles constructions, n’y sévissent trop durement. Le fameux silence des grands froids étouffe les sons. Sous d’épaisses fourrures, les piétons dispersés sur l’étendue blanche traversent du même pas régulier ce vaste Breughel au ciel laiteux ; les piétonnes, sur les talons de rigueur, forcent l’admiration. CARNET DE VOYAGE TOURISME ➔ Y ALLER Swiss (www.swiss.com) avec escale à Zurich, à partir de 183 € A/R. Air France (3654 ; www.airfrance.fr), huit vols quotidiens vers Moscou au départ de Paris, à partir de 426 €. Amslav, 60, rue de Richelieu, Paris 2 e (0144882040 ; www.amslav.com). Vologda fait son entrée dans la brochure 2010 du grand spécialiste français de la Russie et de l’Europe centrale. ➔ SÉJOURNER The Ritz-Carlton à Moscou pour La cathédrale Sainte-Sophie, construite à la demande d’Ivan IV, surplombe la rivière Vologda prise par les glaces. Parents et enfants s’y retrouvent pour skier ou dévaler les berges en luge. Les enfants font du ski sur la rivière Vologda ou dévalent les berges en luge ; de solides vieillards traquent les poissons à travers soixante centimètres de glace, les plus endurcis s’y baignent. Sous son manteau de neige, Vologda n’est pas endormie, elle est agréablement provinciale. La ville tient ses lettres de noblesse dutsar Ivan IV qui la dota d’un kremlin (forteresse) et d’une nouvelle cathédrale, (www.ritzcarlton.com) : 334 chambres, une vue fabuleuse sur la place Rouge. Angliter, 23 rue Lermontov à Vologda (www.angliter.ru) : des chambres confortables à la décoration chaleureuse dans une ancienne maison en bois. ➔ ÉVÉNEMENT Voices, la première édition d’un Festival de cinéma international à Vologda, du 4 au 9 juillet 2010, à suivre sur www.voices-festival.org. Sainte- Sophie. Ses habitants ne sont pas peu fiers de rappeler que le Terrible envisagea d’y installer sa résidence d’hiver. Une brique tombée des voûtes de Sainte- Sophie le fit renoncer et l’on dit que le tsar, effrayé par le mauvais présage, ne revint jamais dans « sa » ville où il avait pourtant séjourné plus de trois ans. Vologda profita de l’essor sans précédent du commerce avec l’Europe, s’assurant la Cette semaine dans « LE FIGARO MAGAZINE » SAMEDI 27 FÉVRIER ➔ EN COUVERTURE : LA BATAILLE DU CERVEAU ➔ DOSSIER SPÉCIAL : les trésors de l’art russe ➔ ACTU : fonctionnaires, le livre-témoignage qui réveille la polémique Directsoir N°710/Vendredi 26 février 2010 place de troisième ville du pays derrière Moscou et Iaroslav. Mais en lançant la construction de Saint-Pétersbourg, Pierre1 er lui porta un coup fatal. Le déclin ne semble pas avoir été trop violent : en témoignent les immeubles néoclassiques et, surtout, les superbes demeures patriciennes aux bardages richement travaillés bâtis au XIX e siècle. ■ Leif Blanc
LONDON TO PARIS GÉNÉREUX DANS L’EFFORT Du 21 au 24 juillet prochain aura lieu la 5 e édition de la randonnée cycliste Londonto Paris. Une épreuve de 318 kilomètres pour la bonne cause, puisque chaque participant s’engage à récolter au minimum 1 200 euros de dons au profit de Médecins du Monde. Bouger, transpirer, s’activer, c’est bien. Mais se dépenser sans compter pour une noble cause, c’est mieux encore. Pour la cinquième année consécutive, Médecins du Monde Royaume-Uni et Médecins du Monde France organisent conjointement la course cycliste Londonto Paris. Programmée entre le 21 et le 24 juillet, c’est-à-dire en plein Tour de France, Londonto Paris n’a pas grand-chose à voir avec une épreuve cycliste traditionnelle. Malgré ses trois étapes et ses 318 km à parcourir, cette course relève plutôt de la randonnée caritative et de l’aventure humaine. Pour prendre part à cet aller simple pour Paris en provenance de Londres, il faut en effet d’abord et avant tout avoir l’esprit généreux puisque chaque participant s’engage à récolter TEXTES > STÉPHANE ATTARD PHOTOS > MÉDECINS DU MONDE < FAIRE DU VÉLO POUR UNE BONNE CAUSE, C’ÉTAIT ABSOLUMENT MAGNIFIQUE. > POUR SOUTENIR MEDECINS DU MONDE... MÉDECINS DU MONDE EN BREF Association indépendante de solidarité internationale fondée en 1980, Médecins du Monde a pour vocation de soigner les populations les plus vulnérables, les victimes de conflits armés ou de catastrophes naturelles. Elle dénonce également les atteintes à la dignité et aux droits de l’homme et se bat pour améliorer la situation des populations. L’action de MDM repose sur l’engagement de volontaires, logisticiens, médecins… Plus d’infos sur : www.medecinsdumonde.org. PUBLI-RÉDACTIONNEL au minimum 1 200 euros de dons au profit de Médecins du Monde. Cette somme permettra de financer des programmes d’urgence ou de venir en aide à des populations démunies. Bref, d’apporter un peu de soutien et d’oxygène à ceux qui en ont besoin. Pour joindre le très utile à l’agréable, cyclistes avérés en quête de défi personnel ou rouleurs amateurs ayant soif de challenge par équipe sont les bienvenus. L’essentiel étant – on l’aura compris – de faire preuve de don de soi et de générosité, mais aussi d’avoir envie de traverser de typiques villages français ou de découvrir le charme de la campagne so british. « Faire du vélo avec ce paysage stupéfiant pour une bonne cause et avec un grand nombre de personnes, c’était absolument magnifique, se souvient Sérénade, qui faisait partie de l’aventure 2008. C’est une expérience que je raconterai à mes petits-enfants ! » Juillet, c’est déjà demain ! Alors, si le cœur vous en dit, enfourchez illico votre vélo ! Sortez de votre hibernation et commencez à vous entraîner pour cette randonnée cycliste pas comme les autres, au profit de Médecins du Monde.• Infos et inscriptions sur www.londontoparis-mdm.com Toutes les infos sur londontoparis-mdm.com Crédit photo : CIMO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :