Direct Soir n°662 10 déc 2009
Direct Soir n°662 10 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°662 de 10 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : Paul McCartney, l'éternel jeune homme

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
12 INTERVIEW CULTURE Depuis quatre ans, vous vous faites très discrète. Où étiez-vous passée ? NolwennLeroy : Après la tournée d’Histoires naturelles (son deuxième album, réalisé par Laurent Voulzy,ndlr), j’ai ressenti le besoin de faire une pause. Tout s’enchaînait en effet très vite depuis 2002 et je pense que je m’étais un peu perdue en route... J’en ai donc profité pour écrire, créer et définir la couleur de mon futur album. Justement votre troisième album s’appelle Le Cheshire Cat & moi. Pourquoi ce titre ? N.L. : C’est une référence directe au chat dans Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll. Depuis que je suis gamine, j’ai une sorte de fascination et de répulsion pour ce personnage. C’est une version « dark » d’Alice, et j’aime tout ce qu’il symbolise. Comment s’est construit cet album ? N.L. : Je dois beaucoup à Teitur (meilleur artiste masculin de l’année 2007 au Music Awards danois,ndlr). C’est un ami de longue date et j’avais vraiment envie de travailler avec lui. Pour cela, je suis partie aux îles Féroé. Toute la préproduction de l’album a été réalisée là-bas. Il a apporté l’équilibre entre la mélancolie et la lumière que l’on trouve sur le disque. Comment l’avez-vous écrit ? N.L. : Comme j’étais à Los Angeles à ce moment-là, j’ai spontanément tout écrit en anglais. Avant de me rendre compte que ce n’était pas forcément justifié (rires). Alors j’ai dû tout retravailler. Sur certains textes, je me suis arraché les cheveux, parce que la traduction littérale ne donne rien. Le français est une langue plus métaphorique que l’anglais, il faut plus de mots… Bref, j’ai fait le travail deux fois ! ➔ « L’important n’est pas d’arriver, mais de partir (...), explique l’acteur Antoine de Caunes. Il faut toujours recommencer et tout remettre en jeu. » Ce conseil figure parmi les dizaines d’autres recueillis par les auteurs Christelle Crosnier et Valeria Attinelli. Dans un ouvrage préfacé par le roi du slogan, Jacques Séguéla, une vingtaine de personnalités reviennent sur leur parcours professionnel, fait de hauts et de bas. Des photos personnelles complètent ces portraits atypiques. Qu’est-ce que réussir sa vie ? Christelle Crosnier et Valeria Attinelli, éditions Jean-Claude Gawsewitch, 18,90 €. Directsoir N°662/Jeudi 10 décembre 2009 « J’ai voulu un disque organique, dépouillé » Après quatre ans d’absence, NolwennLeroy revient sur le devant de la scène avec « Le Cheshire Cat & moi ». Rencontre avec une artiste passionnée. La chanteuse NolwennLeroy sort son troisième album. NolwennLeroy, auteur et interprète DR/MERCURY J.C. GAWSEWITCH LIVRE Le b.a.ba de la réussite Quels ont été vos partis pris musicaux ? N.L. : J’ai voulu un disque brut, organique et dépouillé. Je voulais qu’on entende les silences et que chaque instrument ait sa place. La voix est au centre, mais avec ses souffles et ses fêlures. Avant, je me refusais ces imperfections à cause du conservatoire. Aujourd’hui, elles me libèrent. C’est un peu l’album de la maturité… N.L. : Je crois que Le Cheshire Cat et moi est aujourd’hui ma meilleure carte d’identité. Pour la première fois, je suis en totale adéquation avec mon travail. Je n’ai plus besoin de me justifier. Cet album, c’est moi ! Le Cheshire Cat & moi, NolwennLeroy, Mercury. En concert le 18 mars, à La Cigale, Paris 18e. ALBUM Les rêves de Grégory Album posthume pour Grégory Lemarchal. ➔ Auteur d’une vingtaine de textes, Grégory Lemarchal n’aura eu le temps d’enregistrer que trois des chansons dont il avait écrit les paroles (Je rêve, Tu prends et De temps en temps) avant d’être emporté par la mucoviscidose. Ses parents, aidés du label Mercury, sortent cet automne un CD reprenant les seize chansons interprétées durant sa (trop) courte carrière. Le but ? Reverser les droits et les bénéfices de cet album à l’association Grégory Lemarchal, qui continue la lutte contre cette maladie. Rêves, Grégory Lemarchal, Mercury/Universal Music.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :