Direct Soir n°657 3 déc 2009
Direct Soir n°657 3 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°657 de 3 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 5 Mo

  • Dans ce numéro : Paranormal activity effroyables !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
E. ROBERT/DIRECT8 Directsoir N°657/Jeudi 3 décembre 2009 16 BUZZ TÉLÉ LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision Programme de fêtes Les chaînes de télé ont publié hier les programmes pour les fêtes de Noël, et il est clair, cette année, qu’il n’y aura pas de pause dans la guerre des audiences. Avec l’arrivée de la TNT et sa montée en puissance, les grandes chaînes ont décidé de ne pas marquer la trêve des confiseurs. Bien au contraire, on va assister à une débauche de programmes inédits. Ainsi sur TF1, on va pouvoir découvrir pour la première fois le magazine people 50 minutes inside en prime time et dans une version allongée. TF1 offre également, pour la première fois, une émission à Victoria Silvstedt, la blonde pulpeuse de La roue de la fortune, qui présentera, en solo, Le grand bêtisier de Noël, le 24 décembre à 23h05. Le lendemain, c’est la finale du Grand duel des générations présentée par Nikos. Mais il n’y a pas que TF1 qui sort de l’inédit, car sur le service public également, on a mis les petits plats dans les grands. Stéphane Bern passera en revue, sur France 2, les grands moments de l’histoire de la télé, et même Patrick Sabatier sera sur le pont avec L’aventure inattendue de Mimie Mathy, cette émission dans laquelle l’animateur emmène des stars sur les traces de leur enfance. Cyril Hanouna, lui, va être plus que présent sur France 3 en fin d’année. Il sera aux commandes de trois soirées d’exception, dans lesquelles la chaîne promet « émotion et rires garantis ! » avec des bêtisiers, et le gala « Ni putes ni soumises ». Finalement, la plus réservée des grandes chaînes est M6 qui, hormis le traditionnel bêtisier et une soirée Disney, semble économiser ses forces et laisser partir ses animateurs en vacances. Nous verrons avec les chiffres d’audiences pendant les fêtes si cette stratégie est la bonne… A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net Dans la peau d’un agent du FBI ➔ France 5 prévoit de diffuser en janvier une série documentaire de David Carr-Brown sur un organisme américain qui intrigue et fascine, le FBI (Federal Bureau of Investigation). Intitulé FBI, le paradoxe américain, la collection, composée de cinq épisodes, permettra de mieux comprendre le travail des agents fédéraux. Les activités pratiquées au sein de cet organisme d’enquêtes, telles que la lutte contre le terrorisme, le contre-espionnage, le crime informatique ou la médecine légale, seront notamment évoquées grâce au témoignage d’anciens agents. Des agents du FBI en action. Voyage dans le « Temps X » Panique au château de Camelot ! Alors que vient d’être célébré avec faste le mariage du roi Arthur avec la belle Guenièvre, Morgane, la fée maléfique, vole le bien le plus précieux du royaume : l’épée Excalibur, symbole de paix et d’harmonie. Elle plonge ainsi la Cour dans la nuit éternelle… Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net Précisez en objet : MERLIN Seuls les 10 premiers courriels gagneront 2 invitations. Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte. ➔ Le vendredi 18 décembre à 20h45, la chaîne Sci Fi programmera une émission exceptionnelle, Les enfants de TempsX, qui reviendra sur l’émission TempsX, premier magazine de science et de science-fiction de la télévision française, animée par les frères Bogdanoff. Diffusé entre le 21 avril 1979 et 1989 sur TF1, le programme fête ses trente ans. A cette occasion, cette soirée spéciale sera présentée par les frères Grichka et Igor et Justine Fraioli. Compteront parmi les invités : Sébastien Cauet, Frédéric Beigbeder, Roland Portiche, Bernard Werber ou encore Camille Chamoux. BENAROCH/SIPA SELL BLAKE/SIPA L’aventurier et réalisateur Nicolas Vanier. À la découverte de l’empire des loups ➔ La chaîne Animaux met à l’honneur le mardi 8 décembre, en première partie de soirée, le nouveau long métrage de Nicolas Vanier sur les loups. Après Le dernier trappeur et de nombreux documentaires, le réalisateur a toujours voulu consacrer un grand film à cet animal, qu’il a souvent croisé et qui le fascine. La veille de la sortie de Loup, c’est au parc de Gévaudan que l’animatrice Sandra Lou, accompagnée de Nicolas Vanier, présentera cette soirée placée sous le signe du plus mythique des canidés. Sera également diffusé le documentaire canadien de Ian Macrae, Loup côtier, qui présente la nouvelle sous-espèce de loup gris récemment identifiée par la communauté scientifique dans les grandes forêts des côtes nord du Pacifique, et qui est capable de nager et de pêcher. Il sera suivi du documentaire Gardiens de la planète, le parc de Yellowstone, où le canis lupus fait aujourd’hui l’objet d'un programme de réintroduction. MISTER FRANCE 2010 NRJ12 retransmettra en janvier prochain l’élection de Mister France 2010, qui se tiendra le 12 décembre. Trente candidats ont été retenus pour accéder à la grande finale, après des castings effectués dans toute la France. La soirée, présentée par Alexandre Taliercio et Clara Morgane, sera déclinée en deux parties. La première aura lieu à Paris et sélectionnera douze candidats ; la deuxième se déroulera à Tahiti et un seul candidat sera choisi. Clara Morgane présentera l’élection de Mister 2010.
www.directsoir.net INTERVIEW Ariane Massenet, journaliste et animatrice « Les invités sont là pour s’amuser avec nous » Animatrice du « Grand journal » sur Canal+ au côté de Michel Denisot, Ariane Massenet présente aussi « La grosse émission », sur Comédie ! Entourée d’une pléiade d’humoristes, elle reçoit une personnalité au cours d’un entretien rythmé par des interviews décalées, de la musique et des surprises. Demain, elle recevra l’animateur Arthur pour cent minutes de bonne humeur. Qu’est qui vous a séduit dans La grosse émission ? J’ai toujours aimé ce genre de talk-show à l’américaine, en roue libre, un peu déjanté. Pour moi, c’est une expérience supplémentaire, dans un registre totalement différent. Quand j’animais seule Petites confidences entre amis, sur Paris Première, c’était un mélange de comédie et d’amusement, un peu plus intime et confidentiel. Lorsqu’ils ont exhumé La grosse émission, au moment des dix ans de Comédie !, il y a eu quelques émissions avec Dominique Farrugia et cela avait plutôt bien marché. L’idée est venue de faire cinq à six émissions spéciales pendant l’année. On me l’a proposé et j’ai dit OK. Vos prédécesseurs sont des comiques (Jonathan Lambert, Dominique Farrugia, etc.). Du coup, comment en abordez-vous la présentation ? C’est toujours compliqué de se mettre dans les pantoufles de quelqu’un qui a incarné l’émission. Il y a eu pas mal de présentateurs – quasiment tous des « J’AI TOUJOURS AIMÉ CE GENRE DE TALK-SHOW » hommes et des humoristes– et moi, je suis une femme et pas humoriste. Mais je me suis dit que ma présence apporterait quelque chose de totalement différent. Je n’ai donc pas eu peur. Et puis j’ai trouvé flatteur qu’on ait pensé à moi. Quel est le conceptde l’émission ? C’est une bande de jeunes qui a envie de s’amuser. Les invités se lâchent complètement. Ils savent que cette heure leur est consacrée, qu’ils peuvent tout dire et tout faire. La présence d’un groupe musical les désinhibe. Ils peuvent aller jouer avec les musiciens ou chanter. Ils sont là pour s’amuser avec nous. Vous impliquez-vous dans la préparation ? Oui, on choisit les invités, on écrit le conducteur. Quand on présente une émission, si on ne la sent pas, c’est compliqué : vous pouvez faire une bonne présentation mais pas une bonne animation. Ce que j’aime dans ce métier, c’est préparer une émission et non lire des fiches ou un prompteur. A titre de comparaison, ce que j’aime, c’est cuisiner et non mettre un plat surgelé dans le micro-ondes. Comment préparez-vous ces interviews décalées ? On a une compilation assez riche des articles de presse sur l’invité et on déniche des choses un peu drôles. On veut justement éviter les interviews promotionnelles et traditionnelles. On démarre avec autre chose –tocs, lubies, surprises– et notamment « l’interview grosse tête », qui permet à l’invité de « se la péter » pendant quelques minutes. On leur offre quand même la possibilité de faire un peu de promo. BUZZ TÉLÉ 17 BALTEL/SIPA La télé est-elle un milieu difficile ? Oui et non. J’ai toujours eu la chance de travailler sur des émissions qui m’intéressaient. Ce n’est pas évident pour tous les animateurs. Mais c’est de plus en plus difficile parce qu’il y a une multiplicité de chaînes dans tous les secteurs. Les émissions ont été revues à la baisse. Or, on ne peut pas faire des émissions avec un petit budget ; c’est difficile de faire du caviar avec des œufs de lump ! Les chaînes sont de plus en plus frileuses pour oser créer. Elles préfèrent adapter des formats qui existent à l’étranger pensant que, si cela marche ailleurs, cela fonctionnera aussi ici. La grosse émission, sur Comédie !, demain à 15h. Nâdiya sauve les tortues de Tahiti ➔ Dans le cadre de l’émission Mission sauvage diffusée sur NT1, la chanteuse Nâdiya partira pour Tahiti avec l’équipe de la chaîne. Le concept du programme étant de sensibiliser les téléspectateurs à la disparition de certaines espèces animales, la célébrité ira à la rencontre des tortues en danger. A ses côtés sera présente une femme déterminée à sauvegarder l’espèce, Cécile Gaspar, représentante de l’association Te mana o te manoa (Esprit de l’océan, en polynésien). Diffusion vendredi 18 décembre, à 20h35. La chanteuse Nâdiya.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :