Direct Soir n°603 16 sep 2009
Direct Soir n°603 16 sep 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°603 de 16 sep 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : Alerte aux aliens ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
E. ROBERT/DIRECT8 12 BUZZ TÉLÉ LE BILLET DE JEAN-MARC MORANDINI Journaliste, animateur de radio et de télévision Mascarade Mais quand donc cessera cette mascarade autour de Jean-Luc Delarue ? Depuis des mois, l’animateur se retrouve au centre de polémiques successives et, jour après jour, il monte au créneau pour se défendre et les affaires sont enterrées les unes après les autres. Je n’ai rien de particulier contre cet animateur, qui était sans aucun doute l’un des plus doués de sa génération. Mais cette succession de dossiers contre lui commence à être embarrassante, à tel point que même dans les couloirs de France 2, on est fatigué des frasques de celui qui fut « le gendre idéal » et qui aujourd’hui a même disparu des classements des animateurs préférés des Français. Ce qui m’indispose le plus dans tout cela, ce sont les réponses markettées, calculées, formatées de Delarue qui, à chaque fois, ne parle que dans les mêmes médias, là où il est certain qu’il n’aura aucune contradiction. Ainsi, lundi, le voilà qui va sur France 5, en direct dans l’émission d’Alessandra Sublet, à 19h, mais il impose ses conditions ! Selon mes informations, il refuse la présence sur le plateau d’un chroniqueur média, ne voulant parler que de ce qu’il souhaite et comme il le souhaite. Le voilà donc qui affirme qu’il « bat des records d’audience en ménagère depuis la rentrée » avec son émission Toute une histoire, devançant toutes les chaînes, oubliant de dire qu’en nombre de téléspectateurs, il est en revanche battu par TF1, France 3 et M6. Jean-Luc Delarue affirme qu’il prône la transparence, qu’il est prêt à répondre à toutes les questions, mais dans le même temps, ses actes prouvent le contraire. Alors, Jean-Luc, à quand une vraie interview pour mettre fin, une bonne fois pour toutes, à cette mascarade ? A demain ! Réagissez : redac@directsoir.net GAGNEZ LE TOME 3 DE LA BD « PASCAL BRUTAL » A ceux qui ne savent pas qui est Pascal Brutal, nous dirons que c’est le personnage le plus in, le plus moderne et le plus hype de la BD et du ciné. Aux autres qui le connaissaient mais voudraient en savoir plus, sachez que c’est dans ce livre que vous apprendrez les secrets de la genèse de Pascal. Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net, Précisez en objet : PASCAL BRUTAL les 40 premiers courriels gagneront une BD. Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte INTERVIEW Guillaume Durand, journaliste et animateur « Le direct est la nouveauté de cette rentrée » Le journaliste revient à l’antenne dès ce soir avec son magazine « L’objet du scandale », diffusé sur France 2 à 22h30. Entouré de ses chroniqueurs, Frédéric Bonneau, Jérôme Bonaldi et Stéphane Blakowski, Guillaume Durand évoquera les grandes affaires et les personnalités qui ont défrayé la chronique. Pour cette deuxième saison, quelles sont les nouveautés apportées à l’émission ? Le direct est notre grande force, cette année ! Alors que l’an dernier, nous étions obligés d’enregistrer le magazine longtemps à l’avance – ce qui nous contraignait à traiter de sujets « éternels » –, nous allons aujourd’hui pouvoir prendre l’actualité à bras-le-corps. Outre cette nouvelle ligne éditoriale, nous garderons bien évidemment notre bonne humeur. Quels seront les thèmes abordés pour cette première de L’objet du scandale ? L’émission va s’articuler autour de trois grands sujets. Pour la première, nous avons réalisé un grand entretien avec le trader Jérôme Kerviel, à la veille du G20 à Pittsburgh, aux Etats-Unis.Vingt mois après son affaire, il reviendra sur sa situation actuelle et nous saurons si les arguments de sa défense ont été entendus. Une seconde partie sera consacrée à la grippe A. Enfin, nous accueillerons sur le plateau Patricia D’Addario, l’escort-girl qui dit avoir eu des relations intimes avec Silvio Berlusconi. Alors que ce dernier reste populaire en Italie, il l’est moins en France. Ce sera l’occasion de réfléchir sur la nature du pouvoir et de montrer aux téléspectateurs que les situations sont plus ambiguës qu’il n’y paraît. Cherchez-vous le scandale à tout prix ? Le sujet doit être scandaleux tout en ayant une « valeur ajoutée ». Par exemple, en travaillant sur l’affaire Kerviel, TINNEFELD/AGENCY PEOPLE IMAGE/SIPA B. BARBEREAU/FRANCE2 Directsoir N°603/Mercredi 16 septembre 2009 j’ai appris, grâce à un article du Financial Times, que les cent plus grands patrons de banques dans le monde se seraient augmentés de cent milliards de dollars avant la crise. L’émission n’est pas moralisatrice, elle traite simplement de sujets ahurissants. L’équipe et moi-même tentons de présenter des documents inédits ou rares à la télévision, pour échapper à la routine générale. C’est une exigence à laquelle nous voulons nous tenir. Programmé l’an dernier le dimanche, le magazine est diffusé cette année le mercredi, en alternance avec Panique dans l’oreillette, présentée par Frédéric Lopez. Regrettez-vous qu’il ne soit pas hebdomadaire ? En effet, j’en ai parlé avec la direction. A force de ne pas choisir entre les uns et les autres, nous finissons par être concurrents les uns des autres. Je préférerais être en concurrence avec TF1 ou M6 plutôt qu’avec Frédéric Lopez. De plus, Panique dans l’oreillette et L’objet du scandale sont deux programmes différents. Je ne suis ni une « grande gueule » ni un écorché. Je ne me plains pas, mais j’aurais aimé plus de logique et de cohérence. « « L’OBJET DU SCANDALE » N’EST PAS UNE ÉMISSION MORALISATRICE » Guillaume Durand et son équipe de chroniqueurs reviennent un mercredi sur deux, sur France 2. L’objet du scandale, à 22h30 sur France 2, un mercredi sur deux, magazine. France 2 s’engage dans l’écologie ➔ La chaîne publique prépare actuellement une soirée spéciale en direct, à l’occasion du sommet de l’ONU sur le climat, qui se déroulera du 7 au 18décembre prochain, à Copenhague. YannArthus-Bertrand, qui sera l’animateur de cette soirée, souhaite réunir sur le plateau des experts, des hommes politiques, mais aussi des personnalités du monde artistique telles que Leonardo DiCaprio (photo). Le comédien, âgé de 35 ans, est en effet très sensible à la cause écologique. Il a récemment produit le documentaire La 11 ème heure, présenté le 8 janvier 2008 à l’Assemblée nationale par Nicolas Hulot. En 1997, il avait déjà profité de sa notoriété pour créer la Leonardo Foundation.
E. MCCANDLESS/ABC E. ROBERT/DIRECT8 ZEITZEUGEN TV www.directsoir.net 22H30 Tout savoir sur les médiums ➔ Damien Hammouchi (photo) fait sa rentrée ce soir avec La grande soirée du paranormal. Après le succès des quatre premiers numéros la saison dernière, l’émission revient 20H45 20H35 « Le flic » revient ➔ La série Un flic fait son retour sur France 2. Pour cette seconde saison, Alex Descas incarne le commissaire Schneider, confronté ce soir à une bande de braqueurs idiots mais déterminés… Un flic, série. 20H45 Bernd Brükner, ancien garde du corps d’Erich Honecker. toutes les deux semaines sur Direct 8. Ce soir, pour la première, qui sera consacrée aux médiums, un plateau exceptionnel est proposé aux téléspectateurs. Qu’est-ce que le phénomène de médiumnité, quelles sont ses manifestations, qui peut devenir médium et quelles sont les applications d’un tel don… Toutes ces questions seront débattues sur le plateau avec les invités : des médiums – dont Yonelle Delle, qui a accepté de réaliser une séance avec une personne du public –, un scientifique et un journaliste, qui apporteront leurs visions de ces phénomènes, un prêtre et le responsable d’une agence qui vient en aide aux entreprises et aux particuliers grâce à la médiumnité. La grande soirée du paranormal, magazine. « GREY’S ANATOMY », TOME 5 La cinquième saison de Grey’s Anatomy débarque ce soir sur TF1. Ce nouveau cru est marqué par l’arrivée du Dr Owen Hunt, joué par Kevin McKidd (photo), comédien dans la série Rome. Alors qu’il revient d’Irak, ce chirurgien va attirer le regard de Cristina… Grey’s Anatomy, série. Révolution à l’horizon ➔ 1989. Après la chute du mur de Berlin, le Politburo, principal organe du Comité central de la RDA, ne peut empêcher la révolution qui gronde dans le pays. D’anciens dirigeants racontent leurs derniers mois au pouvoir, de l’été 1989 jusqu’à la dissolution du Politburo, le 3 décembre de la même année. Berlin-Est : les derniers jours du Politburo, documentaire. Marie-Gaëlle Cals, François Caron et Alex Descas. C. SCHOUSBOE/FRANCE 2 ZOOM TÉLÉ 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :