Direct Soir n°565 9 jun 2009
Direct Soir n°565 9 jun 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°565 de 9 jun 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : Baccalauréat : J-10

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 COMÉDIE DRAME CINÉMA Coup de karcher Paradoxal et sympathique, « Sunshine Cleaning » raconte comment une famille américaine moyenne reprend vie grâce à une entreprise de nettoyage de scènes de crime. Rose Lorkowski (Amy Adams) et Norah Lorkowski (Emily Blunt), dans Sunshine Cleaning. A l’initiative des mêmes producteurs que Little Miss Sunshine, film qui avait créé la surprise aux oscars en 2007 en recevant deux prix (meilleur Scénario original et meilleur Second rôle pour Alan Arkin), Sunshine Cleaning ne pouvait que susciter la curiosité. Le deuxième film de Christine Jeffs, réalisatrice du biopic sur la poétesse américaine Sylvia Plath, raconte l’histoire de deux sœurs qui décident de monter une affaire de nettoyage de scènes de crime pour améliorer leur situation. Amours condamnées ➔ Après un premier film (Mon trésor) distingué par la Caméra d’or au Festival de Cannes en 2004, Keren Yedaya continue de mener son engagement politique par le biais du média cinématographique. A partir de son histoire familiale, elle raconte dans son nouveau film l’amour tragique entre un Arabe et une Juive à Jaffa – ville accueillant toutes les communautés –, qui en vient à symboliser toutes les difficultés du dialogue israélopalestinien. Présenté en séances spéciales à Cannes, Jaffa a été bien accueilli par la critique. On retrouve dans ce long métrage sensible et pudique le duo d’actrices que la réalisatrice dirigeait déjà dans Mon trésor : Ronit Elkabetz et Dana Ivgy. Passés les déboires des débuts, elles deviennent alors spécialistes de ce métier ingrat par lequel elles retrouveront finalement l’estime d’elles-mêmes. Sunshine Cleaning montre avec humour et tendresse le quotidien des membres d’une famille américaine qui tentent de s’en sortir ensemble. Reste à souligner le talent des comédiens Amy Adams, Emily Blunt et ce même Alan Arkin qui joue ici à nouveau le rôle d’un grand-père douxdingue. Sunshine Cleaning, Christine Jeffs, en salles demain. Jaffa, ou l’amour face à l’Histoire. Jaffa, Keren Yedaya, en salles demain. DR REZO DVD Quinquas en goguette ➔ Lorsque son fils unique se marie, Gisèle (Fanny Ardant) entre dans une crise existentielle et spirituelle. Lassée de sa vie confortable et bourgeoise, elle décide de tout quitter et de partir en Israël avec son mari (Gérard Depardieu) afin de renouer avec leurs racines juives. Mais la Terre promise n’est pas très accueillante et le couple doit tout recommencer de zéro. Un road movie servi par un duo d’acteurs talentueux. Hello Goodbye, de Graham Guit, DVD M6 Vidéo. DR La dernière farce des frères Coen ➔ Dans Burn After Reading, la mécanique des frères Coen fonctionne à plein régime. S’ouvrant sur la perte des Mémoires d’un ancien agent de la CIA, cette réjouissante comédie d’espionnage offre une série de quiproquos qui débouche sur un savoureux jeu de massacre. Les acteurs (George Clooney, Brad Pitt, John Malkovich…) s’en donnent à cœur joie, n’hésitant pas à égratigner leur image. Burn After Reading, Joel et Ethan Coen, Studio Canal. DR Directsoir N°565/Mardi 9 juin 2009 ÉVÉNEMENT Scorsese 1.0 Harvey Keitel, dans le premier film de Martin Scorsese. ➔ Une impressionnante filmographie comme réalisateur, acteur ou scénariste, construite autour de thèmes récurrents (la religion, le sexe et la violence ou encore la mafia) et avec des acteurs fétiches : la carrière de Martin Scorsese représente à elle seule un chapitre de l’histoire du cinéma. La sortie, pour la première fois dans le circuit officiel, de son premier long métrage (où il figure comme acteur), Who’s That Knocking At My Door, offre un éclairage singulier sur l’ensemble de son œuvre. Réalisé en 1969, il y a 40 ans, ce film met en scène J.R., une petite frappe de Little Italy (New York) qui tombe amoureux d’une jolie blonde des beaux quartiers. Ce long métrage contient déjà en puissance toute l’œuvre à venir de Martin Scorsese. Bien sûr, il n’est pas sans défaut et sans trahir la maladresse tout estudiantine de Scorsese. Mais la présence de Harvey Keitel en jeune premier, soutenu par le talent déjà indéniable du réalisateur, justifie à elle seule le déplacement. Who’s That Knocking at my Door, Martin Scorsese, en salles demain. LIVRE Dans l’intimité d’un film PROD ➔ Pendant quatre ans, le journaliste du Monde Jacques Mandelbaum a suivi la fabrication du film Parc d’Arnaud des Pallières, sorti en salles en janvier dernier. Son enquête révèle toutes les étapes du processus de création d’un long métrage, de l’écriture du scénario à l’accueil dans les festivals. Avec cette Anatomie d’un film, Jacques Mandelbaum rappelle ainsi que le cinéma a « autant à voir avec le monde de l’art qu’avec celui de l’industrie du divertissement ». Il dépeint surtout la dégradation des financements pour le cinéma dit d’auteur. Anatomie d’un film, Jacques Mandelbaum, Grasset, 17,90 €.
: ! DE2C ; EI 1 EPAG ; E, D'UNE WEBCJ\M ET...,..,_. CONNECTEZ-VOUS SUR WWW.I-LARRYPOlTER LETRAl N.COM Suh't't les étapes : 1. Rtoclu-WtS sur le site "'"'d> : www.bal'l')'poUI):r-klnht.rom 2. Cliq fllr b pemlne au « llln> de J'knut J. Mt:t le piCIOpflmmc p e:i-dess !.tf ck:vnnl "ot:retbam 4, All'èslques. uocomœu cocdt.tSifnaJtn swvor.re M'an lia pb « dt tt f ! ldotraDIIM LE TR.t\1N 1{al'. !) 'tc Al)RtvE l'Rs o : cHEZ vous, f4 DEPARTAUJOURD'HUl



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :