Direct Soir n°551 15 mai 2009
Direct Soir n°551 15 mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°551 de 15 mai 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (256 x 341) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Eurovision 2009 : tous les talents d'Europe

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 VARIÉTÉS FOCUS EN COUVERTURE LA GRAND-MESSE DE L’EUROVISION A la suite de la victoire du Russe Dima Bilan, l’an passé, la 54 e édition de l’Eurovision de la chanson se déroulera demain soir en direct de Moscou. Patricia Kaas sera sur scène pour représenter le talent français. En France, Julien Courbet et Cyril Hanouna commenteront, pour la première fois, la cérémonie retransmise en direct sur France 3. Le duo Cyril Hanouna (à g.) et Julien Courbet. « ENVIRON 100 MILLIONS DE TÉLÉSPECTATEURS SUIVENT L’EUROVISION CHAQUE ANNÉE. » ➔ La chanteuse aux 16 millions d’albums vendus à travers le monde bénéficie d’une cote de popularité incroyable en Russie. A chaque représentation dans le pays, des milliers d’admirateurs se ruent pour l’applaudir. Même Vladimir Poutine se revendique comme l’un de ses fans. Alors président, l’actuel Premier ministre russe a en effet convié l’artiste à se produire au palais du Kremlin. Depuis plus de vingt ans, Patricia Kaas séduit par sa classe, son charisme et son charme glacial. Elle est même devenue l’ambassadrice d’une grande E. VERNAZOBRES/FRANCE 4 Parviendra-t-elle à effacer les résultats plus que décevants de la France lors des précédentes éditions ? Succédera-t-elle à Marie Myriam, dernière chanteuse française à avoir remporté le concours en 1977, avec son titre L’oiseau et l’enfant ? Pour Patricia Kaas, l’enjeu est de taille. L’interprète de tubes inoubliables comme Mademoiselle chante le blues, Il me dit que je suis belle ou Mon mec à moi défendra demain soir les couleurs de la France lors de la 54 e cérémonie de l’Eurovision de la chanson, organisée à Moscou. L’artiste a choisi de reprendre Et s’il fallait le faire, extrait de son dernier album Kabaret. Plébiscité par les internautes, ce titre pourrait permettre à Patricia Kaas de se hisser à la première place du classement. Déterminée, la chanteuse est prête à donner de la voix. « L’essentiel est d’être fier de ce que l’on fait. Il vaut mieux être dernier avec une chanson dont on est très fier, plutôt que premier ou troisième avec une grosse « bouse » qui tient simplement avec des recettes de l’Eurovision », a récemment déclaré Bruno Berberes, chef de la délégation française, au micro de France Info. PHÉNOMÈNE TÉLÉ L’Eurovision est aujourd’hui ancrée dans les mémoires collectives depuis son lancement, il y a plus de cinq décennies. Créée par Marcel Bezençon, la première édition se déroule le 24 mai 1956 à Lugano, en Suisse, avec seulement sept pays participants, dont la France. Organisé par l’Union européenne de radiotélévision (UER), l’événement musical s’inspire du festival de chansons italiennes de San Remo. Au fil des années, les candidats issus des pays membres de l’UER, tels que l’Algérie, Israël ou le Maroc, tenteront peu à peu leur chance. La fusion en 1993 entre l’Organisation internationale de radio et télévision (OIRT) et l’UER offre la possibi- Patricia Kaas, adulée en Russie ligne de cosmétiques en Russie. Pour sa nouvelle tournée internationale, la Française a choisi la Russie comme point de départ, comme un clin d’œil à ce pays cher à son cœur. Elle a également reçu, en décembre dernier, les deux plus prestigieux prix musicaux russes. Espérons que cette renommée lui soit profitable pour remporter la finale de l’Eurovision. lité aux pays de l’Europe de l’Est, comme la Slovénie ou la Croatie, de participer au concours. L’orchestre qui avait pour habitude d’accompagner les chanteurs pendant leurs prestations disparaît en 1999,au profit d’une bande-son. Cependant, les voix ne peuvent être enregistrées au préalable, sous peine d’être exclu de la compétition. Face au succès de ce grand concours de la chanson, deux nouveaux programmes apparaissent : les concours Eurovision de la chanson junior, en 2003, et Eurovision de la danse, en 2007. TRADITION CULTURELLE Près de quatre millions de téléspectateurs ont suivi la première édition en 1956, assis confortablement dans leur salon ou dans les bars, entre amis. Aujourd’hui, ils sont plus de 100 millions à regarder le show à travers le monde, y compris aux Etats-Unis, en Australie ou en Inde, pays qui ne participent pourtant pas à la compétition. Chaque année, des millions de fidèles européens prennent leur téléphone pour voter pour leur candidat favori. En 2008, 4257583 appels Directsoir N°551/Vendredi 15 mai 2009 B. BEBERT/SIPA S. SUNDSBO/DR ont été recensés, contre 3892330 en 2005. Concernant le nombre de SMS enregistrés, il est passé de 2662975 à 4570944 dans la même période. Malgré cet engouement et les 1100 chansons interprétées depuis plus de cinquante ans, seuls quelques artistes ont tiré leur épingle du jeu, comme le groupe suédois ABBA, lauréat du concours en 1974 avec le titre Waterloo, ou Céline Dion qui, encore méconnue en 1988, remporte le titre pour la Suisse. D’autres ont choisi de dépoussiérer l’image souvent jugée mièvre, voire ringarde de l’Eurovision, à l’instar de Lordi, groupe finlandais de heavy metal, grand vainqueur en 2006. Cette nouvelle édition 2009 devrait encore réserver quelques surprises. Pour les commenter, France 3 a misé sur un duo jeune, dynamique et inattendu, formé par les animateurs Julien Courbet et Cyril Hanouna. Reste à savoir s’ils parviendront à susciter l’intérêt des téléspectateurs français. Réponse demain soir à partir de 21h, sur France 3. N. GUERINIlFRANCE 2 DATES CLÉS Pour la première fois, 1969 la France, l’Espagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas finissent ex aequo. Les quatre pays remportent le concours de l’Eurovision. La chanteuse israélienne 1998 Dana International devient la première transexuelle à gagner l’Eurovision. Son single Diva est un succès en Europe. Le président ukrainien 2005 Viktor Iouchtchenko remet en personne le trophée à la chanteuse grecque Helena Paparizou à l’issue de la cérémonie.
www.directsoir.net LE CONCOURS Ils seront seulement vingt-cinq interprètes ou groupes à disputer le concours Eurovision de la chanson dans le stade Olympiski de Moscou. Pour la plupart, il s’agira du deuxième passage sur la scène moscovite. En effet, depuis 2004, le principe d’une demi-finale a été adopté pour permettre à un plus grand nombre d’artistes de prendre part à la compétition. Et pour la deuxième année consécutive, deux demi-finales sont au programme. La première, avec dix-huit participants, a été organisée mardi tandis que la seconde (dix-neuf chanteurs) s’est tenue hier soir ; chacune a qualifié dix participants. Et si Patricia Kaas n’a pas eu à passer par ce tour préliminaire, c’est qu’elle bénéficie du statut octroyé à la France. Au même titre que le Royaume-Uni, l’Allemagne ou l’Espagne, l’Hexagone fait partie du « Big Four », les quatre pays qui contribuent le EN COUVERTURE La France, membre de droit Cette année, quinze pays dont treize européens participent à la finale de L’Eurovision. REPÈRES plus au financement de l’événement. Comme le vainqueur de l’édition précédente (la Russie en 2008), leur candidat est qualifié d’office pour la grande finale. Chaque chanteur désigné doit interpréter une chanson inédite qui n’excède pas trois minutes. Le vainqueur est celui qui a obtenu le plus grand total de points, chacun des quarante-deux pays attribuant de douze à un point à ses dix artistes préférés. Il est en revanche impossible d’apporter ses suffrages à son propre représentant. Pour la première fois cette année, le vote du public compte pour 50% de la note finale, la moitié restante étant attribuée par des professionnels (artistes, musiciens, auteurs, etc.) dans chaque pays. Ce dispositif pourrait permettre de limiter les effets des votes de voisinage ou de diaspora. En France, les téléspectateurs pourront voter par téléphone au 32 43 ou par SMS au 63 003. 1971 : Serge Lama ➔ Avec le titre Un jardin sur la Terre, écrit par Henri Djian et Jacques Demarny sur une musique d’Alice Dona, Serge Lama entre dans la compétition de l’Eurovision avec l’intime conviction de remporter tous les suffrages. Mais, Monaco remporte le trophée pour la première fois grâce à la chanteuse Séverine. 1988 : Gérard Lenorman ➔ Mauvais joueur ? Après sa prestation –moyenne– l’artiste se déchaîne dans la presse et accuse certains pays de voter pour les pays voisins. La même année, une jeune chanteuse, Céline Dion, offre la première place du podium à la Suisse grâce à son titre Ne partez pas sans moi. 1993 : Patrick Fiori ➔ Le jeune Corse échoue en finale en 1993. L’Irlande remporte pour la deuxième fois consécutive le concours et doit donc organiser l’édition de l’année suivante. Au regard des coûts, l’Irlande hésite mais finit par accepter… et gagne l’édition 1994 ! Ce pays est le plus titré de tous avec sept victoires.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :