Direct Soir n°511 11 mar 2009
Direct Soir n°511 11 mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°511 de 11 mar 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : SNCF : embarquement vers le futur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 MIEUX CONSOMMER PERMIS DE CONDUIRE Comment récupérer vos points ? Distraits, pressés ou frondeurs, nous sommes des milliers chaque année à enfreindre le code de la route et à écoper d’une amende et d’un retrait de points sur notre permis de conduire. Quelques conseils pour reconstituer son capital points. Un point pour le chevauchement d’une ligne continue, deux points pour l’utilisation d’un téléphone portable tenu en main, trois points pour la circulation sur la bande d’arrêt d’urgence et jusqu’à six points pour conduite en état d’ivresse ou après consommation de produits stupéfiants. A l’instar de l’Espagne et de l’Italie, la France a adopté le permis à points, entré en vigueur le 1 er juillet 1992. Selon les statistiques du ministère de l’Intérieur, entre 9,5 et 10 millions de points sont retirés aujourd’hui chaque année aux automobilistes, contre moins de trois millions en 1996. La vigilance et un comportement responsable sont donc de rigueur afin d’éviter d’être sanctionné par les forces de l’ordre. PRUDENCE ET PATIENCE A l’origine, le permis de conduire était constitué d’un capital de douze points. Depuis le 1 er mars 2004, les automobilistes novices qui réussissent l’examen disposent d’un permis B probatoire de six points. Le capital est crédité de deux points par an sur une période de trois ans, à Envoyez-nous vos astuces, vos coups de cœur, vos coups de sang… sur les prochains thèmes que nous aborderons dans cette page, « Mieux consommer ». Dites-nous tout sur conso@directsoir.net. 100 000 permis ont été invalidés en 2008 pour « solde de points nul » condition de ne commettre aucune infraction. Pour tous ceux qui ont suivi la conduite accompagnée, le délai est réduit à deux ans, avec l’obtention de trois points par an. Si vous perdez un point, vous devrez attendre une année, à compter de la date de paiement de l’amende forfaitaire, pour vous le voir restituer. En revanche, si vous avez commis une infraction qui a entraîné une perte supérieure à un point, un délai de trois ans de « bonne conduite » sera nécessaire pour les récupérer. Un stage de sensibilisation (voir ci-contre) vous permettra de les obtenir plus rapidement. Et si votre dernière infraction risque d’amener votre solde de points à zéro, M e Laurent Parras, avocat au barreau de Paris et spécialiste du droit routier, recommande l’astuce suivante : « Si vous faites un stage de récupération de points entre le moment où est postée la lettre recommandée 48 SI (formulaire du ministère de l’Intérieur,ndlr) – laquelle annule votre permis – et celui où vous la recevez, les points sont crédités. Vous pouvez donc faire un stage même avec zéro point, à condition de ne retirer le recommandé qu’après. » VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE PROCHAINS THÈMES ABORDÉS : • Mettre en valeur son bien immobilier avant de le vendre• Orientation universitaire : faire les bons choix• Apprendre une langue étrangère• Les méthodes pour bien dormir• Soigner son animal domestique DR 3 QUESTIONS À… M e Patrick Logeais, avocat à la cour, spécialiste en droit automobile Pourquoi faire appel à un avocat ? La réglementation est complexe. Seul un avocat spécialisé peut détecter les irrégularités. La possession du permis de conduire étant une condition essentielle de l’activité professionnelle d’une majorité de Français, de plus en plus de contrevenants défendent leur permis pour préserver leur outil de travail. A quel(s) moment(s) les points sont-ils retirés ? Dès que l’infraction routière est définitivement établie, soit par le paiement de l’amende, soit avec le recouvrement par le Trésor Public quand l’amende n’a pas été payée, soit encore par une condamnation judiciaire définitive. Un conseil pour nos lecteurs ? Il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir perdu son permis pour exercer un recours. Le cas échéant, celui-ci doit intervenir au plus tard dans les deux mois à compter de l’annulation du permis. Par ailleurs, un recours administratif peut être entrepris à tout moment avec un permis valide dès lors que l’usager a perdu un nombre important de points. TÉMOIGNAGES ➔ Fanny, 26 ans. « J’ai déjà perdu un point pour excès de vitesse – flashée par un radar automatique –, avec une amende de 90 € à la clef, ramenée à 45 € en cas de paiement dans les quinze jours. Je n’ai donc jamais eu recours à un stage de récupération de points. Avec le temps, j’ai dû récupérer mon point manquant et suis, si je ne me trompe, à douze points aujourd’hui. » ➔ Marie, 30 ans. « J’ai été flashée à 93 km/h au lieu de 90. J’ai eu une amende de 68 € et j’ai perdu un point. Comme je n’ai pas commis d’autre infraction, j’ai récupéré mon point au bout d’un an. Mais je ne connais pas mon nombre de points précisément. Il faudrait recevoir un papier récapitulatif à domicile. » Directsoir N°511/Mercredi 11 mars 2009 Les sessions de rattrapage ➔ La participation à un stage de sensibilisation à la sécurité routière permet de récupérer quatre points. La session, qui coûte environ 250 euros, se déroule sur deux jours dans un des organismes de formation agréés, implantés sur le territoire français. Une attestation est délivrée aux participants à l’issue du stage, à condition qu’ils aient respecté le programme et les horaires. La réattribution des points est effective dès le lendemain du dernier jour de stage. Les automobilistes doivent attendre un délai de deux ans avant d’espérer pouvoir réitérer l’expérience. Chaque préfecture dispose de la liste des centres qui assurent ces stages. L’Association nationale pour la promotion de l’éducation routière propose des stages. Quel est votre solde ? ➔ Afin de consulter votre solde de points affecté à votre permis de conduire, le ministère de l’Intérieur a créé le téléservice, baptisé « Télépoints », accessible sur le site internet www.interieur.gouv.fr. Afin de garantir la confidentialité des informations, vous devez vous munir de votre relevé intégral sur lequel figurent votre numéro de dossier et votre code confidentiel sécurisé, nécessaires à votre identification. Vous pouvez l’obtenir en vous rendant à la préfecture ou sous-préfecture, muni d’une pièce d’identité en cours de validité, ou par courrier, en joignant les photocopies du permis et d’une pièce d’identité, une enveloppe affranchie au tarif recommandé avec demande d’avis de réception. « Télépoints » communique uniquement le solde, mais ne donne aucune information sur le retrait des points.
www.directsoir.net LE BILLET DE JÉZABEL LEMONIER Journaliste sportif L’exploit du siècle interplanétaire C e soir, les Lyonnais joueront au Camp Nou les 8 es de finale retour de Ligue des champions, face à Barcelone. Jean-Michel Aulas évoque « l’exploit du siècle interplanétaire » en cas de victoire. Rien que ça. Comme si aucun club français n’avait jamais gagné au Camp Nou. Comme si le FC Metz, en 1984, n’avait pas créé « l’exploit du siècle ». En 16 es de finale aller de Coupe des vainqueurs de Coupe, l’équipe grenat, alors entraînée par Marcel Husson, s’incline à domicile face au Barcelone du fantasque Bernd Schuster, 4 buts à 2. La qualification au tour suivant se présente comme une mission impossible. Metz part en croisade, 15 jours plus tard, accompagnée d’une poignée d’inconditionnels. Les autres suivront la retransmission via la bande FM. Aucune couverture médiatique n’est envisagée, journalistes, supporters et Barcelonais ne croyant pas un instant aux chances du club à la croix de Lorraine. Messins sous-estimés ? Barcelonais trop confiants ? Dans un stade aux trois quarts vide, Metz doit marquer quatre buts pour se qualifier. Metz va marquer quatre buts, dont un triplé du prodigieux Tony Kurbos. Et pour la première fois de l’histoire du foot, un club français va s’imposer à Barcelone. En cet extraordinaire 10 octobre 1984, le FC Metz va réaliser l’exploit du siècle interplanétaire. Le seul, pour l’instant. Réagissez : redac@directsoir.net Robert Holden (à g.) du CSKA Moscou. Jean-Baptiste Grange. PRIMZ LAVRE/ICON SPORT E. ROBERT/DIRECT 8 BASKET-BALL/EUROLIGUE Dernière journée pour du beurre ➔ Ce soir débute la dernière journée du Top 16 de l’Euroligue. L’enjeu est nul, car les qualifiés pour les quarts sont déja connus : le CSKA Moscou, Sienne, le Partizan Belgrade et le Panathinaïkos. SKI ALPIN Finales de la Coupe du monde ➔ C’est à Are, en Suède, que se disputent les finales de la Coupe du monde qui débutent aujourd’hui avec les épreuves de descente. Jean-Baptiste Grange peut toujours espérer décrocher le petit globe de cristal en slalom. FOOTBALL/LIGUE DES CHAMPIONS L’Everest pour Lyon Après le match nul de l’aller à Gerland, l’OL est condamné à l’exploit ce soir, au Camp Nou, pour renouer avec les quarts de finale de la Ligue des champions, qu’il n’a plus atteint depuis trois ans. Une nouvelle fois, les Lyonnais sont au pied du mur. Comme l’an passé, leur qualification pour les quarts de finale de la plus prestigieuse compétition européenne se jouera à l’extérieur. Et comme l’an passé, ce sera sur la pelouse de l’équipe à la réputation la plus flatteuse de la saison. Ce soir, ce n’est pas seulement une grande performance que devront réaliser les protégés de Claude Puel, c’est « un exploit interplanétaire » qu’il faudra signer, dixit leur président Jean-Michel Aulas. On sait l’homme enclin à l’exagération. En l’occurrence, la citation ferait presque dans la sobriété. Car le FC Barcelone, qui se dressera ce soir sur la route des Gones, a tout de l’épouvantail. Depuis que Pep Guardiola en a pris les rênes, l’équipe n’a concédé qu’une seule défaite dans sa cathédrale catalane du Camp Nou. Les statistiques n’incitent donc pas à l’optimisme. Pourtant, on pourrait avancer que la période semble, sinon idéale, en tout cas la moins mauvaise, pour affronter cet ogre européen. Les Blaugranas n’ont en effet jamais paru aussi fragiles cette saison. Après avoir subi deux défaites consécutives en Liga, et n’avoir pu ramener qu’un match nul de son déplacement à Majorque en Coupe d’Espagne, l’équipe semblait déjà aux portes de la crise. Elle a toutefois redressé la barre ce week-end, grâce à une victoire sur Bilbao (2-0). Un renouveau auquel le retour d’Iniesta, blessé à la cuisse pendant deux semaines, n’est sans doute pas étranger. Orphelin de son animateur offensif, le Barça n’avait en effet pas la même allure, même si la qualité individuelle de ses joyaux de l’attaque (Messi, Eto’o et Henry) BENATI/EPA/SIPA INFO ou INTOX SPORTS 7 Le Lyonnais Juninho, auteur du but au match aller. restait un danger omniprésent. Ce soir, le seul absent de marque côté espagnol sera le capitaine Carles Puyol, sorti sur blessure samedi. Mais c’est un motif de réjouissance très relatif. Car Lyon a lui aussi de nombreux soucis du côté de l’infirmerie. Si Bodmer, Clerc, et dans une moindre mesure Réveillère, sont rétablis, leur retour récent à la compétition laisse poindre des interrogations sur leur capacité à être compétitifs dans un match de cette intensité. Et pour ne rien arranger, deux pièces maîtresses de l’effectif, Benzema et Boumsong, ne sont pas assurées de pouvoir prendre part à la rencontre. En outre, Mensah sera forfait. L’affaire paraît donc bien mal engagée. Pour décrocher son billet, l’OL devra l’emporter en Catalogne, ou du moins décrocher un nul en inscrivant au moins un but. Pour que l’histoire ne se répète pas une année de plus. 8 es de finale retour de la Ligue des champions Ce soir à 20h45 Barcelone (1-1)* Lyon Manchester United (0-0) Inter Milan AS Rome (0-1) Arsenal Porto (2-2) Atletico Madrid * score au match aller Cancellara pour la passe de deux ➔ Victime d’une chute à l’entraînement, le cycliste suisse Fabian Cancellara (photo) n’est pas certain de prendre part à la Tirreno-Adriatico, une course dont il est tenant du titre. En concurrence avec Paris-Nice, la Course des Deux Mers, qui traverse l’Italie d’ouest en est, a attiré les stars transalpines. Danilo Di Luca briguera la victoire finale, jugée mardi prochain. LPR, son équipe, comptera également sur le sprinter AlessandroPetacchi pour remporter des victoires d’étapes. Quant à la formation Fuji-Servetto (ex-Saunier Duval), elle a été autorisée par le Tribunal arbitral du sport à participer à l’épreuve, alors que le départ sur Paris-Nice lui avait été interdit.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :