Direct Soir n°502 26 fév 2009
Direct Soir n°502 26 fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°502 de 26 fév 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Quotidien : comment ne pas perdre son temps

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 INTERVIEW Laurent Fournier, ancien entraîneur du PSG « La santé et ma famille, c’est le plus important » SUR LE NET SPORTS BIO EXPRESS Laurent Fournier Né le 14 septembre 1964 Carrière joueur Villeurbanne (1974-1979) OL (1980-1988) ASE (1988-1990) OM (1990-1991) PSG (1991-1994) Bordeaux (1994-1995) PSG (1995-1998) ; Bastia (1998) Carrière entraîneur Bastia (1998-1999) Pacy VEF (2002-2003) PSG réserve (2003-2005) PSG (fév. 2005-déc. 2005) Nîmes (oct. 2007-déc. 2007) L’image marquante ? Pour moi, l’image marquante, ce sont les événements de Gerland lors du match Lyon-Le Havre. Le joueur lyonnais John Mensah a subi des insultes racistes, je suis choqué ! Malheureusement, il y a encore des abrutis dans les stades. Plutôt Nallet ou Chabal ? Plutôt Nallet. Si je ne me trompe pas, il est né le même jour que moi, le 14 septembre, donc plutôt Nallet. Plutôt Stade Français ou Racing Métro 92 ? Merci pour la question, vraiment merci (rire). Je ne vais pas prendre de risque, les deux, j’ai de l’affection pour les deux clubs. Plutôt livre, CD ou DVD ? J’aime bien regarder des DVD. Le dernier que j’ai vu c’est Deux jours à tuer, avec un super-acteur, Dupontel. Le deuxième sport pratiqué ? Je pratique beaucoup de squash, j’en ai besoin pour Actuellement sans club, Laurent Fournier est ouvert à toute proposition. www.fc-koeln.de/Le club de foot de Cologne en Allemagne vient de lancer une souscription inédite. Les dirigeants veulent créer un portrait numérique de leur attaquant Lukas Podolski qui sera ensuite revendu. L’objectif est de récolter assez d’argent pour payer l’indemnité de transfert du joueur prêté par le Bayern de Munich. Michael Schumacher aurait déjà participé à hauteur de 875 €. GAGNEZ DES INVITATIONS POUR « GALAXY FOOT » À PARIS Du 6 au 8 mars 2009 – Porte de Versailles, Paris 15 e me dépenser et me vider la tête. Je sais que beaucoup d’ex-footballeurs pratiquent le golf, mais pour moi c’est trop calme. Votre dernier coup de cœur ? Pour ma famille, mon petit jardin secret. Votre dernier coup de gueule ? Une nouvelle fois, ce qui s’est produit lors du match Lyon-Le Havre. C’est un véritable scandale d’entendre toujours des propos racistes dans les stades et dans la vie. Vos objectifs à venir ? En premier lieu, la santé pour moi et ma famille, c’est le plus important. Après, j’espère très prochainement retrouver un club, je suis ouvert à toutes les propositions. L’exemple, le modèle ? Mon père, qui accumulait les heures supplémentaires, pour que nous ne manquions de rien, pour nous apporter une bonne éducation. Pour cette 4 e édition, Galaxy Foot s’offre un plateau de stars et d’événements inédits : tirage au sort de la Coupe de France, stars en exhibition, cycle de conférences et débats, des champions du monde, des compétitions « live », des séances de casting… et pour tous, plus de 4000 m² d’espaces d’animations pour vivre le football sous toutes ses formes. www.galaxyfoot.com Envoyez vos nom, prénom et adresse postale à : invitations@directsoir.net - précisez en objet : galaxy foot Seuls les 25 premiers courriels gagneront 2 invitations Les réponses envoyées avant l’heure de la mise en ligne du journal ne pourront être prises en compte. ICON SPORT X. CAILHOL/ICON SPORT INSOLITE Directsoir N°502/Jeudi 26 février 2009 FOOTBALL/COUPE DE L’UEFA Les quatre clubs français visent le carton plein ➔ Les quatre équipes hexagonales encore en course peuvent toutes raisonnablement espérer la qualification ce soir lors des matchs retour des 16 es de finale de la Coupe de l’UEFA. Paradoxalement, c’est Saint-Etienne, pourtant à la peine en championnat, qui aborde le rendezvous dans les meilleures conditions. Le succès obtenu sur le terrain de l’Olympiakos (1-3) lors du match aller devrait en effet offrir une marge suffisante aux hommes d’Alain Perrin pour envisager sereinement l’accès aux huitièmes. Le PSG bénéficie lui aussi d’un avantage de 2 buts (2-0) avant d’aborder la deuxième manche de sa confrontation avec Wolfsburg, mais il devra le défendre en Allemagne. La tâche sera plus compliquée pour Bordeaux, qui se déplace dans le bouillant stade de Galatasaray après n’avoir pu faire mieux qu’un match nul (0-0) chez lui. Quant à Marseille, le ticket pour le tour suivant reste à sa portée, mais la défaite face à la modeste équipe de Twente (1-0) concédée au Stade Vélodrome ne lui accorde pas la faveur des statistiques. Les attaquants stéphanois Ilan (à g.) et Kevin Mirallas. Championnat du monde pour les têtes brûlées de la glace ➔ Après les épreuves de bobsleigh, qui se disputaient depuis la semaine dernière, c’est désormais le skeleton qui sera à l’honneur jusqu’à dimanche aux championnats du monde de Lake Placid. Ce sport, pratiqué par des fondus de vitesse amateurs de sensations fortes, se pratique comme la luge, sur les mêmes pistes. A la différence près que les concurrents sont à plat ventre sur leur engin et dévalent les couloirs de glace la tête en avant. Ils peuvent atteindre des vitesses de 140 km/h et encaisser une force gravitationnelle pouvant aller jusqu’à 5G dans certains virages.
www.directsoir.net THÉÂTRE Casting de haut vol pour César, Fanny et Marius Quand Jacques Weber, Francis Huster, Charlotte Kady et Urbain Cancelier s’associent aux jeunes pousses du théâtre, ils livrent une captivante adaptation de la trilogie de Pagnol « César, Fanny, Marius ». César (Jacques Weber, à g.) et Panisse (Francis Huster) dans la pièce César, Fanny, Marius. En 2008, Jacques Weber et Francis Huster investissaient chacun de leur côté le théâtre de la Gaîté Montparnasse. Le premier incarnait Flaubert le fougueux dans Sacré nom de Dieu !, le second déclamait Waterloo de Victor Hugo. Cette année, les deux monuments se sont donné rendezvous et ne renient en rien leur goût des grands auteurs. Au Théâtre Antoine, ils interprètent la célèbre trilogie marseillaise César, Fanny, Marius, récit amoureux au parfum de garrigue de Marcel Pagnol. Habités par la ferveur sudiste, ils se jettent « avé » l’accent dans ce « Roméo et Juliette provençal » adapté et mis en scène par Francis Huster lui-même. Sur les planches, entre le Bar de la Marine et le Vieux- Port de Marseille, subtilement reconstitués par Thierry Flamand, la séduction est totale. Jacques Weber irradie. Charismatique, il revêt l’habit de César, père de Marius, avec la puissance d’un homme habitué aux grands rôles. A ses côtés, on découvre, pour la première fois au théâtre, Hafsia Herzi, dans la peau de Fanny. Un rôle sur mesure qui n’est pas sans rappeler sa prestation dans La graine et le mulet, long métrage qui lui a valu le césar du meilleur espoir féminin. Elle forme avec Stanley Weber un duo attachant. Elle, fougueuse et pragmatique, lui rêveur et éthéré. Pour ajouter à cette alchimie, le tandem César-Marius, le père et le fils, est, comme à la ville, interprété par Jacques et Stanley Weber avec un plaisir affiché. Passant du rire aux larmes, on se laisse transporter avec plaisir dans cet univers chaleureux et pourtant tragique, au point de vouloir replonger dans les classiques La gloire de mon père et Le château de ma mère. Décidément, Marcel Pagnol inspire, puisqu’en septembre dernier, la Comédie- Française montait pour la première fois l’une de ses œuvres. César, Fanny, Marius, Théâtre Antoine, 14, boulevard de Strasbourg, Paris 10 e (0142087771). CONCERT CULTURE 9 La douce mélancolie de M. Ward ➔ Après avoir collaboré avec l’actrice Zooey Deschanel dans le cadre de leur duo She & Him, le songwriter M. Ward est de retour en solo. L’air de rien, Matt Ward s’est imposé comme l’un des plus talentueux songwriters de ce début de siècle. Avec Transistor Radio (2005) et Post-War (2006), le musicien impressionnait par sa capacité à assimiler la tradition du folk et de la country américaine. L’année dernière, M. Ward accroissait encore sa notoriété et ajoutait une touche de glamour à son univers en collaborant avec la ravissante actrice Zooey Deschanel. Leur projet, She & Him, hommage à la pop des années 1960, a été à juste titre acclamé par la critique. Si l’album Hold Time marque son retour en solo, M. Ward y est toujours bien entouré. Outre la fidèle Zooey, on retrouve sur cet opus les voix de Lucinda Williams et Jason Lytle. Le troubadour y confirme son don de touche-à-tout, passant d’un morceau pop façon Phil Spector (To Save Me) à un instrumental très western spaghetti (Outro) qui revisite le I’m a Fool to Want You chanté par Frank Sinatra. Signalons le morceau-titre, Hold Time, nostalgique à souhait, qui rappelle le pouvoir de la musique à faire ressurgir le temps perdu : « J’ai écrit cette chanson simplement pour me souvenir de cet été sans fin qu’on retrouvait dans ton rire. » Difficile de faire plus poignante déclaration. Hold Time, M. Ward, 4AD. En concert ce soir, au Café de la Danse, Paris 11e. M. Ward, auteur-guitariste aux influences country, pop et folk.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :