Direct Soir n°430 24 oct 2008
Direct Soir n°430 24 oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°430 de 24 oct 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : Marie-George Buffet, PCF : les enjeux du conseil national

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 L’INDUSTRIE CULTURELLE Le viaduc de Millau L’arche des géants Surnommé le « pont du Gard du XXI e siècle », le viaduc de Millau trône depuis 2004 sur les gorges du Tarn. Seulement trente-huit mois ont été nécessaires pour la construction de ce géant. L’objectif était simple : désengorger la ville de Millau. Quatre ans après, retour sur une construction hors norme. Le 7 septembre dernier, le viaduc de Millau accueillait son dix-sept millionième véhicule. En moyenne, 11000 passages sont enregistrés chaque jour. Le 2 août dernier, 58826 véhicules ont franchi le viaduc, établissant ainsi un nouveau record. Edifié pour désengorger la ville de Millau (dans l’Aveyron), sujette à un trafic très dense, le viaduc respecte ses engagements. Construit en seulement un peu plus de trois ans, il bat tous les records. UN PROJET DE TITANS Quatorze années ont été nécessaires pour élaborer le projet de déviation de la ville de Millau. La solution proposée par Michel Virlogeux, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, et dessinée par Sir Norman Foster, est retenue parmi quatre autres. Le groupe de travaux publics Eiffage, en charge de la construction par l’intermédiaire de sa filiale baptisée Compagnie 3 questions à… DR La silhouette du viaduc, avec ses piles et ses 154 haubans. Eiffage du viaduc de Millau (CEVM), donne le premier coup de pioche au printemps 2002. En décembre 2003, toutes les piles sont érigées. La plus haute culmine à 245mètres. L’installation du tablier débute en mars 2003. A raison d’un tronçon toutes les quatre semaines de chaque côté, la jonction est faite le 28 mai 2004 à 14h12. Le lendemain, l’installation des pylônes débute, suivie très rapidement par la mise en place des 154 haubans destinés à soutenir l’ensemble du tablier. En seulement trois mois, cette étape cruciale Guy Durand, maire de Millau ■ Comment avez-vous accueilli ce projet ? Le projet du viaduc a été accepté avec enthousiasme. De tous les projets, celui du pont s’est avéré le meilleur pour la ville de Millau. Le consensus entre la ville et le département a été très vite trouvé. Nous avons eu raison car après Lourdes, le viaduc est le site le plus visité en Midi-Pyrénées. 38 C’est le nombre de mois qu’il a fallu pour construire le viaduc de Millau. est terminée. A la fin du mois de septembre, l’enrobé est appliqué sur le tablier et les travaux d’aménagement de la chaussée sont réalisés. Le 16 décembre 2004, l’exploitation commerciale peut débuter, trois jours après l’inauguration officielle par le président de la République, Jacques Chirac. La concession du viaduc est confiée pour 75 ans à Eiffage. Pour Frédéric Dune, directeur général délégué de la Compagnie Eiffage du viaduc de Millau, « cette construction est une prouesse car, d’une part, nous l’avons construit en très peu de Quel est l’impact du viaduc sur la ville de Millau ? L’objectif était de désengorger la ville des traditionnels bouchons. Cet objectif est atteint et nous en sommes fiers. Aujourd’hui, l’impact est touristique. Les gens viennent maintenant chez nous pour voir le pont. Directsoir N°430/Vendredi 24 octobre 2008 temps et d’autre part, sur les deux millions d’heures de travail, nous sommes fiers de dire que nous n’avons enregistré aucun incident majeur ». LOUANGES ET CRITIQUES L’objectif était clair. Il fallait trouver un moyen de contourner la ville de Millau, autour de laquelle se formaient trop de bouchons. En temps normal, le viaduc de Millau permet un gain de temps de 15 à 20 minutes, et jusqu’à deux heures en période de grands départs en vacances. Depuis la mise en place du viaduc, l’A75 est devenue l’autoroute la moins coûteuse entre Paris, la Méditerranée et l’Espagne. Malgré l’enthousiasme suscité par ce Que rapporte le viaduc à la ville ? Le viaduc rapporte des taxes professionnelles à la ville, mais elles sont très faibles. Les touristes doivent passer par Millau en allant ou en partant du viaduc : ce que nous devons faire, c’est les fidéliser pour qu’ils restent en ville. Nous y travaillons beaucoup.
www.directsoir.net nouveau viaduc chez les automobilistes, les associations de protection de l’environnement se sont immédiatement élevées contre ce projet. Pour Jean-Stéphane Devisse, directeur des programmes WWF France, « la création de cette portion d’autoroute et donc du viaduc a considérablement transformé le milieu naturel de la région ».Aucune étude précise n’a été faite pour mesurer l’impact de la construction du viaduc sur la faune et la flore de la région, mais chez WWF France, « on estime que la construction d’un kilomètre d’autoroute modifie douze hectares d’espaces naturels alentour ». De son côté, ■ En unités. Source : CEVM. « Nous devons entretenir le viaduc de manière très stricte, car nous devons le rendre à l’Etat en 2079 dans l’état où nous l’avons construit. » Frédéric Dune, directeur général délégué de la CEVM. Frédéric Dune récuse ces griefs. Pour lui, « les craintes de voir un tel monstre se construire ont été vite dissipées ». Il précise : « Nous avons même fait analyser la lumière dégagée par le viaduc pour voir si cela ne gênait pas les oiseaux de nuit. » Pour les années à venir, la Compagnie Eiffage du viaduc de Millau multiplie les projets. Frédéric Dune précise qu’il s’agira désormais de « développer le trafic des poids lourds sur le viaduc et de moderniser les deux sites de visites qui jouxtent le viaduc ». L’objectif affiché pour Eiffage : dépasser le million de visiteurs annuel sur les aires de repos. NOMBRE DE VÉHICULES DEPUIS L’OUVERTURE 5 000 000 4 353 813 4 347 930 4 532 485 Au 30 septembre 3 871 688 4 000 000 3 000 000 2 000 000 1000 000 0 2005 2006 2007 2008 LA SAGA DE L’ÉCONOMIE 9 P.ALLARD/REA EN SAVOIR PLUS LES CHIFFRES La construction et les tests Passage test de 28 camions et remorques chargés de 960 tonnes de sable. ■ Le viaduc mesure 2460 mètres de long et 32 mètres de large. Sa hauteur maximale est de 343 mètres, soit dix-neuf de plus que la tour Eiffel (324 mètres). Garanti pour durer 120 ans, il a été testé par des machines ultraperfectionnées qui ont mesuré sa résistance pendant plusieurs mois. Ainsi, 28 camions d’une société aveyronnaise représentant une charge totale de 960 tonnes se sont déplacés en convoi pour voir les réactions du pont sous un tel poids. Les ingénieurs ont testé 21 points de l’ouvrage, une première fois avec les camions à vide, une seconde fois avec les camions chargés, puis une dernière avec les camions toujours chargés. L’un des directeurs de la société de construction du tablier, Jean-Pierre Gerner, précisait à l’époque que les déformations pouvaient « atteindre jusqu’à 600millimètres sans risques ». Deux autres essais dynamiques ont été effectués. Cette fois-ci, il s’agissait de lâcher brutalement une charge de 100 tonnes suspendue sous le tablier entre deux piles pour vérifier les vibrations verticales du tablier. Au total, au plus fort des travaux, quelque 600 personnes ont travaillé simultanément sur le viaduc pour le terminer dans les temps. L’ANECDOTE Bientôt à San Francisco ? ■ Parmi les anecdotes sur le viaduc de Millau, la plus connue est celle-ci : le cabinet du gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger a demandé conseil auprès de la mairie de Millau sur le consensus politicoécologique mené avec la population. Eux-mêmes envisagent de construire un viaduc de l’ampleur de celui de Millau dans la baie de San Francisco. La pose des tabliers. FICHE TECHNIQUE ✓ Garantie : 120 ans ✓ Durée de la concession : 75 ans ✓ Longueur : 2460 m ✓ Largeur : 32 m ✓ Rayon de courbure : 20 km ✓ Nombres de piles : 7 ✓ Nombre de haubans : 154 ✓ Poids du tablier d’acier : 36000 t (5 fois la tour Eiffel) ✓ Volume de béton utilisé : 85000 m 3, soit 206000 t ✓ Nombre de compagnons pour le tablier : 150 ✓ Nombre de compagnons au plus fort des travaux : 600 ✓ Poids total du béton utilisé pour le tablier : 9500 t



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :