Direct Soir n°424 16 oct 2008
Direct Soir n°424 16 oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°424 de 16 oct 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : Jean-Claude Juncker, les enjeux du conseil européen

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Robson de Souza, « Robinho ». SPORTS FOOTBALL Cette nuit, le Brésil recevait la Colombie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de 2010. Dans leur rang évoluait la recrue star des nouveaux riches de Manchester City, Robinho. Retour sur le parcours d’un enfant gâté du ballon rond. Robinho, la petite perle auriverde L’attaquant brésilien Robinho, après son but contre le Venezuela, dimanche dernier. Un air de samba retentit dans le stade lorsque Robinho s’emparera du ballon. L’attitude est gracieuse, les pas impressionnants de rapidité et de fluidité. Une partition toujours impressionnante, mais surtout efficace. Car Robinho n’est pas un simple virtuose du dribble qui se contente d’amuser la galerie, c’est un excellent joueur de football, qui possède toutes les qualités du footballeur moderne : vitesse, puissance et vision du jeu. C’est à Santos que Robinho débute sa carrière professionnelle ; il a alors 17 ans mais survole déjà le championnat brésilien. En 2003, international A brésilien, il attire LIVRE Le free fight de A à Z ■ Véritable phénomène en Europe du Nord, au Japon et aux Etats- Unis, le combat libre ou « free fight », est décortiqué de A à Z dans l’ouvrage de Stéphane Weiss, Tendance free fight. Historique, règles, préparations physiques et techniques, les novices pourront tout savoir. Tendance free fight, Stéphane Weiss, éd. Chiron. déjà l’attention de tous les grands clubs européens. Son aisance technique, son habileté devant les buts lui ouvrent les portes les plus prestigieuses. C’est le Real Madrid qui remporte les suffrages et accueille la jeune pépite brésilienne à Bernabéu. Certains spécialistes s’interrogent alors sur l’adaptation de Robinho au jeu européen. Son physique frêle est remis en question. Pourtant, le prodige de la Seleçao fait taire les doutes et s’impose dès sa première saison comme titulaire indiscutable de l’équipe : 37 rencontres et 8 buts en championnat. Mais c’est l’an dernier, lors de sa troisième saison à Madrid, que Robinho s’impose comme le FOOTBALL Bebeto fils au Barça ? ■ A l’heure où les « fils de » commencent à se faire un nom, à l’image du jeune Enzo Zidane (13 ans) au Real Madrid, le fils de Bebeto, Mateus Oliveira, pourrait intégrer le centre de formation du FC Barcelone d’après le quotidien catalan Sport. Le garçon, âgé de 14 ans, serait aussi doué que son père, sacré champion du monde en 1994 avec le Brésil. Quoi qu’il en soit, l’adolescent continue de s’entraîner au Brésil, en attendant, qui sait, de suivre les traces de son glorieux paternel. DR cadre offensif de cette prestigieuse équipe. Le joueur veut être récompensé et réclame un statut financier identique à celui des stars de l’équipe, Raúl et Van Nistelrooy en tête. Mais les dirigeants madrilènes ne l’entendent pas de cette oreille. Chelsea et son nouvel entraîneur, Scolari, saisissent l’occasion et courtisent la perle madrilène. Mais le club de la capitale espagnole refuse de renforcer un concurrent direct de la Ligue des champions et c’est Manchester City,le club milliardaire de la Premier League, qui attire l’international brésilien. Le début de saison des Citizens laisse penser que le choix de Robinho n’est peut-être pas des plus mauvais. JEUX VIDÉO Apprendre à barrer les pieds au sec ■ Dans Virtual Skipper 5, nouvelle référence des simulations nautiques développée par Nadeo, les apprentis navigateurs pourront partir à l’assaut des quatorze plans d’eau, réalisés, pour plus de réalisme, à partir de photos satellite. Virtual Skipper 5, Nadeo, PC DVD-Rom, 30 €. Directsoir N°424/Jeudi 16 octobre 2008 Le Brésil retrouve la forme ■ Victorieux dimanche au Venezuela (4-0) sous la houlette d’un grand Kaka, le Brésil va mieux, et le temps des doutes causés par les résultats moyens obtenus au début des éliminatoires (deux victoires seulement en cinq matchs), semble s’éloigner progressivement. Absent de la Seleçao depuis onze mois, Kaka, de retour, a fait le plus grand bien à l’équipe coachée par l’ex-international Dunga. Avant la venue de la Colombie, cette nuit, dans l’enceinte mythique du stade Maracana à Rio de Janeiro – une rencontre diffusée ce soir sur Direct8 –, les Auriverdes comptaient seize points au compteur, à six points des leaders paraguayens, vainqueurs du Pérou mercredi (4-1). RUGBY Décès de Adam Watene ■ Le pilier du club anglais des Wakefield Wildcats, Adam Watene, est décédé lundi juste après l’entraînement avec son équipe. « Les circonstances de la mort d’Adam sont aussi soudaines qu’inattendues », a annoncé le club, qui évolue en Super League. Le pilier des Wildcats a été victime d’un malaise dans le vestiaire. Adam Watene avait 31 ans et était originaire des îles Cook, dans l’océan Pacifique. On ignore si le joueur a été victime d’un coup ou d’un choc à l’entraînement.
www.directsoir.net TENNIS Quatre garçons dans le vent Pour la première fois depuis 2001, quatre Français disputent les 8 es de finale d’un Masters Series. A Madrid, la tâche sera dure aujourd’hui pour les mousquetaires, surtout pour Gasquet et Tsonga, opposés respectivement à Nadal et Federer. Agüero fêtant la victoire de l’Atlético de Madrid contre l’OM, le 1 er octobre. La bonne saison du tennis masculin français s’illustre à Madrid. Sur les sept Tricolores engagés en début de semaine, quatre étaient toujours en lice ce matin à l’abord des 8 es de finale. Les quatre Français du Top 20 à l’ATP, s’ils réalisent une bonne performance dans la capitale ibérique, ont l’occasion de gagner des points dans la course au Masters de Shanghai, qui aura lieu du 9 au 16 novembre. Huit places sont à prendre, quatre restent à attribuer, et mathématiquement, tout est encore possible. D’autant que plusieurs prétendants ont déjà chuté sur les courts madrilènes : Verdasco, Blake, Ferrer et Davydenko sont passés à la trappe. Mais pour continuer à rêver d’une fin de saison en apothéose, les Français avaient fort à faire aujourd’hui. Premier à en découdre, Gilles Simon, 16 e mondial, avait sur le papier des chances substantielles, face à l’Américain Ginepri. En début d’après-midi, Gaël Monfils devait lui se mesurer au redoutable Andy Roddick, tombeur de Robredo au tour précédent. Les plus belles affiches étaient elles programmées pour la fin de journée. La mission s’annonçait délicate pour Richard Gasquet opposé au n°1 mondial et chouchou local, Rafael Nadal, qu’il n’a jamais réussi à battre en cinq confrontations. Enfin, le défi sera équivalent pour Jo-Wilfried Tsonga en début de soirée, puisqu’il affronte Roger Federer pour la première fois. RUGBY/2 E JOURNÉE DE H CUP De nombreux changements pour Toulouse ■ Pour son deuxième match de coupe d’Europe, demain soir à Glasgow, en Ecosse, le Stade Toulousain enregistre le retour de l’arrière Clément Poitrenaud. Après une entrée en demi-teinte des rouge et noir le week-end dernier face à Bath (victoire 18-16), le manager Guy Novès a procédé à plusieurs changements. Florian Fritz fait son retour au centre à côté de Yannick Jauzion, tandis que le Tongien Manu Ahotaeiloa prendra place à l’aile. FOOTBALL Chez les avants, Yannick Nyanga retrouvela troisième ligne en remplacement de Jean Bouilhou, alors que les deux piliers seront Dan Human et Salvatore Perugini. Des modifications pourraient intervenir demain si le demi de mêlée Byron Kelleher était suspendu. Dans ce cas, c’est Jean-Baptiste Elissalde qui formerait la charnière avec David Skrela. La victoire est attendue en Ecosse pour le finaliste de la dernière édition. L’Atlético pourrait jouer dans son stade ■ Selon les médias espagnols, l’Atlético de Madrid pourrait être autorisé par l’UEFA à disputer son prochain match de Ligue des champions dans son stade Vicente Calderón. La décision serait motivée par l’impossibilité d’organiser la rencontre face à Liverpool, mercredi, dans un autre stade à plus de 300 km de Madrid, comme l’avait décidé initialement l’UEFA, en guise de sanction après les incidents survenus lors du match contre l’OM. SPORTS Jo-Wilfried Tsonga, l’un des quatre Français qualifiés en 8 es de finale à Madrid. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :