Direct Soir n°334 14 avr 2008
Direct Soir n°334 14 avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°334 de 14 avr 2008

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Direct Soir S.A.

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : Silvio Berlusconi, résultat des élections ce soir

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Directsoir N°334/Lundi 14 avril 2008 16 DÉCO Faire du vieux avec du neuf Philippe Model, le créateur de « l’élastico » pour la chaussure, est passé de l’univers de la mode à celui de la déco. Il redonne à des lieux modernes leur charme d’antan. Cette passion a fait de lui un véritable « enchanteur » de la déco, transformant des endroits sans âme en lieux de vie merveilleux. Une cuisine façon campagne en plein Paris. Quand il a acquis cet appartement à Paris, il s’agissait du bureau moderne d’une société d’informatique. Les murs étaient lisses et blancs, les éclairages et les prises de courant envahissaient les murs. Philippe Model a voulu lui rendre son cachet d’autrefois, à savoir son esprit du XVII e siècle. Sa méthode est immuable : l’artiste commence d’abord par s’imprégner attentivement de l’environnement extérieur afin de créer une véritable harmonie dans les espaces intérieurs. Ce passionné met tous ses sens en éveil : non seulement il regarde, il touche mais il écoute aussi le lieu pour ressentir l’âme de cet endroit. Passé l’analyse et la réflexion, l’exécution relève d’un savoir-faire puisé dans les techniques les plus traditionnelles, qu’il n’hésite pas à mettre en œuvre en juxtaposant des matériaux différents : plâtre usé, ardoise délavée et blanchie. Une couche de peinture à l’eau permet de donner une patine globale à l’ensemble. Facile à DR LE CARNET D’ADRESSES travailler avec une éponge, on peut effacer, laver et recommencer jusqu’au résultat escompté. Tout est une question de dosage pour donner cet aspect vieilli propre aux années passées. Ce décorateur, qu’on a envie d’appeler artiste, est empirique : il essaie, expérimente, efface et recommence. Il ne reste jamais dans le même décor, change en permanence. Et chaque pièce dégage une atmosphère différente. La cuisine est le point névralgique de l’appartement. C’est la campagne à Paris. Aucun détail n’est oublié : les paniers remplis de fausses pommes rouges, l’immense table en bois chinée aux puces, qui donne envie de faire une pause et de déguster un pot-au-feu avec les cousins ou les amis. Paris est loin, on s’imagine en Aubrac dans une maison de famille. Changement radical dans le salon : les murs sont colorés, chatoyants. Empreints de la signature de Philippe Model : mélange de teintes modernes, vives et DR De fausses poutres dans le vestibule. d’autres, plus anciennes et pastel. Des lais de papiers peints cohabitent avec des pans de mur à moitié finis ou encore quelques briques apposées sur un coin de mur. Tous ces effets de déco, apparemment désordonnés, créent un esprit chaleureux, une atmosphère décontractée. On s’y sent bien, dans une pièce qui aurait une vie propre. Philippe Model est un vrai « créateur d’art de vivre » en constante évolution. Rien n’est statique, rien n’est figé, il ne crée pas un décor pour l’éternité, mais aime à le métamorphoser souvent. Venir chez lui, c’est découvrir un univers toujours renouvelé. ASTUCES DÉCO La peinture à l’éponge La peinture à l’éponge donne un décor personnalisé et ancien. C’est une technique simple à réaliser à l’aide d’une éponge naturelle (pics bien apparents) et de peinture acrylique de deux ou plusieurs teintes. Un conteur de meubles Félix Monge conçoit dans la plus pure tradition artisanale. C’est auprès de son grandpère puis de son père, qu’il observait en cachette dans son atelier de menuiserie, que Félix a appris les secrets du métier. Depuis 1976, il crée des meubles en s’inspirant des métiers d’autrefois. On retrouve des billots de boucher, comptoirs de brasserie, bureaux d’horloger et meubles de voyage du XIX e siècle. C’est dans son atelier de Thorigné-sur- Dué que ces artisans revisitent et vieillissent le mobilier brut dessiné par Félix. Dans un premier temps, on donne au meuble des coups de clés, de pics, de lime. Puis il est teinté, tamponné et patiné à la main avec une rigueur artisanale qui en fait une pièce unique. Le mobilier traditionnel français s’exporte très bien. Félix Monge vend près de 70% de sa production à l’étranger et il part maintenant à la conquête de la Chine. Les prix sont donnés à titre indicatif Félix Monge 5, rue des Bouleaux 72160 THORIGNÉ-SUR-DUÉ Tél. 02 43 89 03 97 Vitra S.a.r.l. 40, rue Violet 75015 Paris Tél. 01 56 77 07 77/Absolument design http://www.absolumentdesign.com Stilic force 18, rue Perier 92120 Montrouge. Tel 01 46 56 00 86/Philippe Model Philippe.model@orange.fr DR DR DR Le plastic Armchair RAR Bonne nouvelle, longtemps indisponible, le fauteuil créé en 1948 par Charles et Ray Eames est de nouveau édité par Vitra. A l’origine en fibre de verre, il est aujourd’hui fabriqué en polypropylène, un matériau recyclable et écologique. Le RAR (« rocking armchair rod base ») est solide et garde ses quatre pieds en croisillons de fils d’acier chromé sur une bascule en érable teinté et laqué. Il se décline en plusieurs coloris. Attention, exigez un certificat d’authenticité et méfiez-vous de ceux aux couleurs acidulées qui ne sont souvent que des copies. Son prix neuf : 441 €. DR Un Bag Boy Loin d’être un « bad boy », ce petit bonhomme souriant s’emporte partout. A la fois porte-clés, jeton de caddie et porte-sac. Il est petit, pratique et costaud. Accroché au bord d’une table, il supporte jusqu’à 25 kg et évite à votre sac de traîner dans la poussière… Bagboy, de Stilic Force par Nicolas Trüb, de 7,5 à 10 €. James The Broken… Un bonhomme costaud Ce serre-livres en caoutchouc ultradesign nous vient tout droit de Grande-Bretagne. Il a été dessiné par Dan Black et Martin Blum. Viril et sécurisant, « James » peut soutenir jusqu’à 40 livres. Il peut aussi être utilisé comme cale-porte. Dimensions : 19 x 21 x 5,5 cm. James The Broken chez Absolument design, 22 €. Une idée lumineuse Posé sur votre table de chevet, ce petit bonhomme vous apporte sa lumière. Vous avez la possibilité d’orienter l’éclairage grâce à son abat-jour filtrant bleu en polypropylène. Avec sa structure en inox poli, cette lampe design est très déco. Elle apportera de l’originalité à votre intérieur. Une belle idée cadeau pour lire vos pages Déco. Dimensions : 15 x 13 x 12 cm. Reading Light chez Absolument Design, 41 €. Retrouvez sur Direct8, tous les samedis et dimanches de 9h à 10h l’émission Déco8, présentée par Caroline Munoz.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :